MONTRÉAL, le 17 avril 2020 /CNW Telbec/ - À la suite de l'audience tenue hier soir, le Tribunal administratif du travail déclare illégal l'arrêt de travail des employés d'entretien membres du Syndicat du transport de Montréal. Cet arrêt, exercé dans plusieurs centres, a eu lieu dans la journée du 16 avril 2020. Après avoir entendu les observations de l'employeur et celles du Syndicat par visioconférence, le Tribunal ordonne au Syndicat du transport de Montréal, représentant les employés des services d'entretien, de prendre toutes les mesures nécessaires pour que ses membres fournissent leur prestation normale de travail de la manière usuelle.

Le Tribunal conclut qu'il y a eu action concertée et qu'elle cause préjudice ou est susceptible de causer préjudice à la population en la privant d'un service auquel elle a droit.

Enfin, le Tribunal autorise le dépôt de sa décision (dont les motifs seront rendus ultérieurement) au greffe de la Cour supérieure du district de Montréal. Il rappelle aux parties que ce dépôt confère à l'ordonnance le même effet que s'il s'agissait d'un jugement de la Cour. Le défaut de s'y conformer peut être sanctionné pour outrage au Tribunal.

Suivez le Tribunal sur Twitter

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/April2020/20/c8513.html Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Dernière mise à jour : 9 mars 2021