QUÉBEC, le 17 nov. 2021 /CNW Telbec/ - Les témoignages entendus dans les derniers jours à l'enquête de la coroner sur la gestion des CHSLD durant la première vague de la pandémie donnent froid dans le dos, selon la porte-parole de l'opposition officielle pour les aînés et les proches aidants, Mme Monique Sauvé.

En effet, la sous-ministre responsable des aînés a avoué que les rapports d'analyse des inspecteurs du gouvernement ont été détruits et que les résultats ont ensuite été partagés aux CHSLD et aux RPA de façon verbale(!). « Comment peut-on ignorer l'histoire des presque 6000 personnes décédées en CHSLD pendant la pandémie? Qui a demandé aux inspecteurs de détruire les rapports? Comment a-t-on pu se débarrasser de telles informations alors que ceux-ci vivaient la pire crise de l'histoire? » s'interroge la cheffe de l'opposition officielle, Mme Dominique Anglade.

Plus que jamais, l'opposition officielle estime qu'il est impératif, que la ministre Marguerite Blais vienne témoigner à l'enquête de la coroner, dès son retour au travail, et qu'elle fournisse des explications aux familles endeuillées sur ces faits troublants. Selon Mme Sauvé, la coroner doit attendre le retour en santé de la ministre responsable des Aînés afin de la questionner à son tour. Elle doit également recevoir tous les inspecteurs qui ont rédigé les rapports afin que la lumière soit faite sur cette inquiétante situation.

« La CAQ doit faire preuve de transparence avec tous les Québécois et Québécoises. Les rapports d'inspection ont été déchiquetés, la vérité a été déchiquetée, la transparence a été déchiquetée et l'histoire des 5745 personnes décédées en CHSLD a été déchiquetée. Nous exigeons que François Legault fasse la lumière sur cette inquiétante situation. » 

-Dominique Anglade, cheffe de l'opposition officielle

« Lorsqu'on entend de telles révélations, on est en droit de se demander où se situent les aînés dans l'ordre des priorités du gouvernement de la CAQ. Je suis bouleversée par ce que nous avons entendu et la ministre doit maintenant venir s'expliquer. C'est incontournable! »

-Monique Sauvé, porte-parole de l'opposition officielle pour les aînés et les proches aidants

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/November2021/17/c7661.html

Dernière mise à jour : 17 novembre 2021