MONTRÉAL, le 28 avril 2021 /CNW Telbec/ - Les gouvernements du Canada et du Québec ont conclu une entente avec Formula One World Championship (FOWC) pour assurer le retour du Grand Prix de Formule 1 du Canada ainsi que sa prolongation jusqu'en 2031, soit deux années de plus que l'entente actuelle.

En raison des mesures sanitaires mises en place pour lutter contre la COVID-19, le Grand Prix du Canada est annulé pour une deuxième année consécutive. L'événement sera toutefois de retour l'an prochain et aura lieu comme prévu dans le contrat établi entre les partenaires et FOWC.

L'entente prévoit aussi la tenue du Grand Prix du Canada à Montréal jusqu'en 2031, et les partenaires s'engagent à verser 25 et 26 millions de dollars pour les éditions 2030 et 2031.

Par ailleurs, les gouvernements du Canada et du Québec investiront de façon importante dans la promotion de Montréal et du Québec à l'international afin de ramener les touristes dans la métropole lorsque les conditions sanitaires le permettront. Jusqu'à 5,5 millions de dollars seront notamment investis par les deux ordres de gouvernement dans la promotion auprès des amateurs de Formule 1, qui engendrent des retombées majeures pour les commerces et l'économie de Montréal.

La ministre du Développement économique et des Langues officielles, l'honorable Mélanie Joly, le ministre de l'Économie et de l'Innovation, M. Pierre Fitzgibbon, la ministre du Tourisme et ministre responsable de la région de Lanaudière, Mme Caroline Proulx, la ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, Mme Chantal Rouleau, et la mairesse de Montréal, Mme Valérie Plante, en ont fait l'annonce aujourd'hui.

Citations :

« Les répercussions de la COVID-19 sur le secteur du tourisme ont été sévères. Le Canada se prépare toutefois à accueillir les visiteurs d'ici et d'ailleurs lorsque le contexte sanitaire le permettra. L'engagement que prend notre gouvernement aujourd'hui en renouvelant son soutien à la tenue du Grand Prix du Canada pour deux années supplémentaires témoigne de l'importance que nous accordons au rôle du tourisme dans la relance économique du pays. Nous ferons les investissements stratégiques nécessaires pour créer des emplois pour les Canadiens et aider nos entrepreneurs, afin que notre économie revienne en force une fois que nous serons sortis de cette crise. »

L'honorable Mélanie Joly, ministre du Développement économique et des Langues officielles et ministre responsable de Développement économique Canada pour les régions du Québec

« Le Grand Prix du Canada génère des retombées économiques importantes, et il fallait assurer son retour l'an prochain et sa pérennité à long terme. Nous sommes arrivés à une bonne entente, et c'est tout le Québec qui en ressortira gagnant. »

Pierre Fitzgibbon, ministre de l'Économie et de l'Innovation

« Le Grand Prix est l'événement touristique sportif le plus important au Canada et est devenu le coup de départ des grands festivals de l'été à Montréal. Avec le circuit Gilles-Villeneuve offrant des points de vue imprenables sur la ville, les activités connexes qui animent nos rues et nos commerces et une couverture médiatique à l'échelle planétaire, la semaine du Grand Prix met en lumière, aux yeux du monde entier, tous les attraits de la destination montréalaise. En raison des mesures sanitaires en vigueur et de toute la logistique entourant l'événement, il aurait été difficile de le présenter cet été. Toutefois, je me réjouis de son retour en force dès l'an prochain, et ce, jusqu'en 2031, grâce à l'appui conjoint annoncé aujourd'hui. »

Caroline Proulx, ministre du Tourisme et ministre responsable de la région de Lanaudière

« Les événements sportifs et culturels font partie de l'ADN de Montréal, et, à cet égard, la vitalité de notre métropole est affectée par nos efforts collectifs pour lutter contre la COVID-19. Dans ces circonstances, je suis très fière que nous puissions garantir le retour du Grand Prix pour encore plusieurs années. Ensemble, nous vaincrons la pandémie et nous pourrons accueillir à nouveau les visiteurs en provenance de l'international. »

Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal

« Bien sûr, on aurait souhaité que le Grand Prix puisse se dérouler cette année. Mais la bonne nouvelle, c'est que Montréal ne perdra pas les Grands Prix de 2020 et de 2021, puisque nous les reportons à la fin de l'entente, soit en 2030 et en 2031. »

Valérie Plante, mairesse de Montréal

« Le Grand Prix de Formule 1 du Canada à Montréal est un événement touristique unique pour notre métropole, notamment en raison des retombées économiques majeures provenant des visiteurs internationaux. Les sommes consenties pour ramener les visiteurs sur le site de l'événement, lorsque les conditions le permettront, aideront la métropole à redevenir l'une des destinations les plus prisées en Amérique du Nord. »

Yves Lalumière, président-directeur général de Tourisme Montréal

« Bien qu'il soit difficile et décevant de faire face à une telle conclusion une deuxième année de suite, la santé et la sécurité des Montréalais, des Québécois et des Canadiens sont et resteront toujours la priorité. Je souhaite souligner la collaboration des autorités de santé publique, gouvernementales et municipales au cours des derniers mois et je me réjouis de la nouvelle confirmant aujourd'hui la prolongation de l'entente avec la Formule 1 jusqu'en 2031. »

François Dumontier, président et chef de la direction de la Formula 1 Grand Prix du Canada

« Il est décevant pour nous de ne pas pouvoir être au Canada cette année, mais nous avons déjà hâte d'y retourner l'an prochain. Le Canada est une étape fantastique de notre saison. On y trouve des adeptes formidables et un circuit propice à des courses captivantes. Nous serons de retour en 2022 pour offrir des moments des plus palpitants à Montréal. »

Stefano Domenicali, président-directeur général de la Formule 1

Faits saillants :

  • Le 31 octobre 2017, un protocole d'entente est survenu entre la Société du parc Jean-Drapeau (SPJD), les gouvernements du Canada et du Québec ainsi que l'Office des congrès et du tourisme du grand Montréal pour assurer la tenue du Grand Prix du Canada à Montréal jusqu'en 2029.
  • L'engagement annoncé aujourd'hui par les deux ordres de gouvernement et la Ville de Montréal permettra de prolonger l'entente concernant la tenue de l'événement pour deux autres années.
  • Le financement est conditionnel à la signature d'ententes de contribution entre la SPJD et les différents bailleurs de fonds.

Ministère de l'Économie et de l'Innovation sur les réseaux sociaux :

DEC sur les réseaux sociaux :
Twitter : https://twitter.com/DevEconCan
LinkedIn : https://www.linkedin.com/company/dec-ced
YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCuGx3HuidfI7gTHobNrctJA

 

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/April2021/28/c9705.html Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Dernière mise à jour : 28 avril 2021