CAP-AUX-MEULES, QC, le 21 avril 2021 /CNW Telbec/ - Une somme de 448 477 $ est accordée dans le cadre d'une entente sectorielle pour soutenir le secteur agricole et agroalimentaire des Îles-de-la-Madeleine pour la période 2020-2023. Grâce à cette dernière des mesures d'aide pour les entreprises et les organismes du secteur seront mises en œuvre, et ce, en complémentarité avec les programmes gouvernementaux existants.

Les partenaires de cette entente sont le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ), le ministère des Affaires municipales et de l'Habitation (MAMH), la Communauté maritime des Îles-de-la-Madeleine, la Fédération de l'Union des producteurs agricoles (UPA) de la Gaspésie-Les Îles ainsi que Le Bon goût frais des Îles de la Madeleine.

L'apport financier permettra, d'une part, de créer un fonds visant à soutenir les activités de l'organisme Le Bon goût frais des Îles de la Madeleine, notamment son travail de concertation des intervenants du secteur agricole et agroalimentaire.

D'autre part, des projets seront appuyés financièrement en concordance avec les objectifs figurant dans la Planification stratégique du secteur agroalimentaire des Îles-de-la-Madeleine 2017-2022. Un total de 237 250 $ sera consacré à ce volet. Ultimement, des initiatives collectives et des projets structurants pour le secteur seront réalisés. De plus, des entreprises agricoles seront aidées pour concrétiser différents types d'initiatives.

D'ailleurs, les entreprises et les organismes qui désirent bénéficier d'un financement découlant de cette entente doivent déposer leur demande dans le cadre du premier appel de projets d'ici le 21 mai 2021 auprès du Bon goût frais des Îles. L'information et les formulaires sont accessibles sur le site Web de l'organisme au lebongoutfraisdesiles.com.

Citations :

« La synergie des différents partenaires impliqués a permis la conclusion d'une entente qui contribuera au dynamisme du secteur agroalimentaire des Îles-de-la-Madeleine. Pour notre gouvernement, participer à une telle démarche de concertation est une fierté. L'entente s'inscrit directement dans notre vision, soit de développer un secteur bioalimentaire prospère, durable et ancré dans le territoire. »

André Lamontagne, ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation

« Nous sommes fiers de prendre part à cette entente, car elle contribuera au développement économique local, notamment en soutenant de nouvelles initiatives agricoles et agroalimentaires. Notre gouvernement travaille fort afin d'assurer la vitalité du Québec et de ses régions, et en voici un bel exemple! »

Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et de l'Habitation

« Ce sont les citoyens de la Communauté maritime des Îles-de-la-Madeleine qui bénéficieront des retombées positives de ce partenariat, et nous pouvons en être fiers. D'ailleurs, j'invite les entreprises et les promoteurs à soumettre leur projet. »

Jonatan Julien, ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine

« La Communauté maritime est très fière du lancement de cette entente. Nous sommes heureux de contribuer financièrement au développement du secteur bioalimentaire, particulièrement au développement des entreprises agroalimentaires. Les producteurs madelinots verront dans cette entente un coup de pouce supplémentaire aux programmes existants, leur permettant de réaliser plus de projets ou facilitant leur réalisation. »

Jonathan Lapierre, président de la Communauté maritime des Îles-de-la-Madeleine

« Cette entente est le résultat de la mobilisation et de la concertation de tous les acteurs du milieu. Cette réussite contribuera au développement des entreprises et à la pérennisation du secteur agricole des Îles. Nous sommes heureux et fiers de participer activement à cette belle initiative adaptée à la réalité des Îles. C'est merveilleux de voir que tous les acteurs travaillent ensemble pour tous les producteurs agricoles madelinots. »

Michèle Poirier, présidente de la Fédération de l'UPA de la Gaspésie-Les Îles

« Pour la première fois, une entente triennale soutiendra Le Bon goût frais des Îles dans la réalisation de sa mission et permettra aux entreprises du secteur agroalimentaire de développer des projets. Nous sommes heureux et reconnaissants de la collaboration des différents partenaires qui travaillent en concertation au développement des entreprises du milieu. »

Renée Landry, présidente du Bon goût frais des Îles de la Madeleine

Faits saillants :

  • La participation financière du MAPAQ s'élèvera à 293 977 $ par l'entremise du programme Territoires : Priorités bioalimentaires.
  • Une aide financière de 60 000 $ sera octroyée par le MAMH dans le cadre du Soutien au rayonnement des régions du Fonds régions et ruralité (FRR).
  • La Communauté maritime des Îles-de-la-Madeleine ajoutera 90 000 $ à cette entente sectorielle provenant du Soutien à la compétence de développement local et régional des MRC du FRR.
  • L'UPA consentira une somme de 4 500 $.
  • Le Bon goût frais des Îles de la Madeleine assurera la gestion financière de cette entente.

Liens connexes :

Pour en savoir plus sur les activités du MAMH, suivez-nous dans les médias sociaux :
facebook.com/AffairesMunicipalesHabitation 
twitter.com/MAMHqc 
linkedin.com/company/ministere-des-affaires-municipales-et-de-l-habitation

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/April2021/21/c3383.html Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Dernière mise à jour : 21 avril 2021