QUÉBEC, le 21 juill. 2020 /CNW Telbec/ - Le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, M. André Lamontagne, en présence de la ministre des Affaires municipales et de l'Habitation et ministre responsable de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Mme Andrée Laforest, annonce, au nom du gouvernement du Québec, l'octroi d'aide financière à deux bénéficiaires de la région.

La Fédération de l'Union des producteurs agricoles du Saguenay-Lac-Saint-Jean reçoit, afin de mettre en place pour les propriétaires de fermes laitières un service de remplacement agricole (SDRA) adapté aux particularités régionales :

  • une aide de 56 909 $ sur 3 ans accordée par le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ) dans le cadre du programme Territoires : Priorités bioalimentaires;
  • une aide de 145 500 $ accordée par le ministère de l'Économie et de l'Innovation dans le cadre du volet 2 - Soutien aux activités et aux projets structurants du Programme d'appui au développement des secteurs stratégiques et des créneaux d'excellence.

Ce projet s'inscrit dans la démarche globale de recherche de solutions pour améliorer la qualité de vie des producteurs agricoles. Il répond à un important besoin des entreprises de production laitière : lorsque le propriétaire doit s'absenter de façon inopinée (maladie, accident ou décès dans la famille), il n'a souvent pas accès à du personnel pour le remplacer. Une telle situation peut entraîner, pour lui ou sa famille, du stress et une certaine détresse ou encore l'empêcher de prendre le temps nécessaire pour faire face aux aléas de la vie. La création d'une coopérative de SDRA permettra aux exploitants d'embaucher un agent de remplacement.

Le service pourrait démarrer sur la base d'îlots de territoires pour, petit à petit, desservir l'ensemble de la région. L'aide financière servira à coordonner la mise sur pied du service pour les trois prochaines années. Il n'est pas exclu que d'autres types d'entreprises agricoles puissent un jour adhérer à la formule lorsque le service sera bien implanté.

La mise en place d'un service de remplacement pour améliorer la santé physique et psychologique des propriétaires agricoles est complémentaire au projet d'implantation d'un service de travailleurs de rang au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Ce service a reçu une aide financière de 108 850 $ du MAPAQ en mars 2019.

La municipalité régionale de comté (MRC) Domaine-du-Roy reçoit, pour la création d'un réseau de transport régional qui permettra aux entreprises agricoles et aux transformateurs bioalimentaires d'assurer l'approvisionnement alimentaire dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean :

  • une aide de 90 000 $ sur 3 ans accordée par le MAPAQ dans le cadre du programme Territoires : Priorités bioalimentaires;
  • une aide de 150 000 $ accordée par le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Saguenay-Lac-Saint-Jean dans le cadre du Plan d'action gouvernemental pour l'inclusion économique et la participation sociale 2017-2023, qui vise à améliorer la sécurité alimentaire de personnes à faible revenu. La mise en œuvre de cette mesure portée par le ministère de la Santé et des Services sociaux, en collaboration avec le ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, a été confiée à la Direction générale de la santé publique.

L'objectif de ce projet est de répondre aux besoins de transport à moindre coût exprimés depuis l'année 2014 par les entreprises bioalimentaires de la région. L'approvisionnement local est primordial pour assurer la sécurité alimentaire des Saguenéens et des Jeannois.

Au stade de projet-pilote pour une durée de trois ans, ce réseau sera le résultat de la concertation d'une multitude d'acteurs du milieu et la consécration des efforts pour une approche concertée, qui est nécessaire pour rendre le réseau de transport durable à long terme. À ce titre, pour renforcer les bases du projet, les services d'un consultant reconnu dans le secteur agroalimentaire, le Groupe AGÉCO, ont été sollicités pour accompagner les demandeurs dans leurs réflexions et pour proposer la gouvernance qui correspond le mieux aux besoins de l'organisation (mode de prise de décision, mécanismes de financement, reddition de compte, rôles et responsabilité, etc.).

Citations

« La santé, mentale et physique, des agriculteurs est une priorité pour mon gouvernement. En permettant aux entrepreneurs agricoles de prendre le temps de prendre soin d'eux, on contribue à diminuer les risques de blessures physiques et de détresse psychologique. De plus, améliorer la qualité de vie des agriculteurs et de leur famille, c'est aussi montrer à la relève qu'elle peut s'engager dans un métier agricole et s'épanouir personnellement aussi. Je suis donc très heureux de cet investissement. Concernant le réseau de transport de marchandises bioalimentaires, il va de soi pour le gouvernement que la conception d'une chaîne d'approvisionnement stable, à moindre coût, demeure une priorité pour le Québec. Ce projet nécessite un travail d'équipe entre de nombreux intervenants, et je suis fier de voir cette concertation en œuvre sur le territoire du Saguenay-Lac-Saint-Jean. »

M. André Lamontagne, ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation

« La production laitière est un élément important pour la vitalité de notre économie ainsi que pour celle des communautés rurales de toutes les régions du Québec. Notre gouvernement croit qu'il est primordial de poser des actions pour améliorer les conditions de travail des agriculteurs. La création du service de remplacement pour les propriétaires de fermes agricoles constitue un levier efficace pour rehausser leur qualité de vie, créer de nouveaux emplois et assurer le maintien des entreprises agricoles partout au Québec. »

M. Pierre Fitzgibbon, ministre de l'Économie et de l'Innovation 

« L'aide financière versée à la MRC Domaine-du-Roy pour le développement d'un réseau de transport régional contribuera à réduire l'insécurité alimentaire chez des personnes à faible revenu et rejoint ainsi un enjeu important de santé publique. Il s'agit d'un projet des plus intéressants, qui favorisera une plus grande autonomie alimentaire pour la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean. »

M. Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux

« Il est primordial de renforcer le filet social en soutenant les organismes qui rejoignent les personnes en situation de pauvreté et d'exclusion sociale. La communauté bénéficie ainsi d'une aide essentielle pour maintenir une communauté plus forte et inclusive, en y offrant de l'aide là où elle est vraiment utile. Par son soutien à ce projet, votre gouvernement agit pour améliorer la sécurité alimentaire des personnes à faible revenu dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean. »

M. Jean Boulet, ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale

 « Les acteurs du milieu rural seront ravis puisque notre gouvernement contribue à améliorer le bien-être des agriculteurs-propriétaires et la sécurité alimentaire au Saguenay−Lac-Saint-Jean. Et lorsqu'on parle d'alimentation, au final, ce sont toutes les citoyennes et tous les citoyens qui en bénéficient. Dans notre région, les gens sont solidaires, autonomes et travaillent en équipe pour atteindre des buts communs. Grâce à la collaboration de divers partenaires et en réunissant les forces du milieu, nous arrivons à de grands résultats et nous devons en être fiers! »

Mme Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et de l'Habitation et ministre responsable de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean

Faits saillants

  • Les autres partenaires financiers qui collaborent au projet de SDRA sont :
    • la MRC du Domaine-du-Roy;
    • la MRC de Maria-Chapdelaine;
    • la MRC de Lac-Saint-Jean-Est;
    • la MRC du Fjord-du-Saguenay;
    • la Ville de Saguenay;
    • Nutrinor;
    • Desjardins;
    • le Centre d'innovation sociale en agriculture au Québec;
    • la Coopérative de développement régional du Québec.
  • Les autres partenaires financiers participant au projet de réseau de transport régional sont :
    • le Réseau régional en alimentation communautaire;
    • la MRC Domaine-du-Roy;
    • la MRC Maria-Chapdelaine;
    • la MRC Lac-Saint-Jean Est
  • Le programme Territoires : Priorités bioalimentaires a pour objectif d'accroître le développement et la mise en valeur du secteur bioalimentaire selon les priorités territoriales établies afin de contribuer à l'occupation et à la vitalité des territoires.
  • En 2019-2020, l'aide totale octroyée dans le cadre du volet 2 du programme a atteint 4 225 623 $. De plus, ce sont 72 nouveaux projets qui ont été acceptés et soutenus en 2019-2020.

Lien connexe 

Pour avoir plus d'information : https://www.mapaq.gouv.qc.ca/fr/Productions/md/programmesliste/developpementregional/Pages/Programmeterritoires-Prioritesbioalimentaires.aspx 

https://www.facebook.com/mapaquebec/
https://twitter.com/mapaquebec
https://www.instagram.com/mapaquebec/
https://www.linkedin.com/company/ministere-d-a-d-p-e-d-l
https://www.youtube.com/user/mapaquebec

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/July2020/21/c7850.html Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Dernière mise à jour : 21 juillet 2020