MONTRÉAL, le 13 janv. 2022 /CNW Telbec/ - La ministre de l'Enseignement supérieur, Mme Danielle McCann, fait le point aujourd'hui sur la rentrée d'hiver 2022 et rappelle qu'un retour en présence sur les campus est toujours prévu à partir du 17 janvier pour les étudiantes et étudiants des ordres collégial et universitaire. Les établissements qui le souhaitent peuvent, comme cela a été annoncé, se prévaloir d'une période de transition jusqu'au 31 janvier et compléter le retour en présence pour le personnel et l'ensemble de la communauté étudiante pour cette date au plus tard.

Soulignons que dès demain, tous les adultes de 18 ans et plus pourront prendre rendez-vous sur le portail Clic Santé, alors que les membres du personnel du réseau sont déjà sur la liste des personnes prioritaires depuis décembre dernier. Tous les étudiants et étudiantes sont encouragés à aller chercher leur dose de rappel le plus rapidement possible. De plus, le gouvernement priorise actuellement les milieux moins vaccinés, comme les garderies et les écoles primaires, mais des tests rapides seront aussi rendus disponibles dans les établissements pour le personnel de l'enseignement supérieur au cours des prochaines semaines en fonction des arrivages.

D'ici le 17 janvier, la formation à distance demeure obligatoire pour les services d'enseignement, à moins que l'acquisition ou l'évaluation des connaissances prévues au programme d'études de l'étudiant ne nécessite la présence de celui-ci en classe ou en milieu de travail dans le cadre d'un stage. Les bibliothèques des établissements sont toujours ouvertes et le demeureront après cette date, mais l'achalandage doit y être surveillé. En tout temps, les mesures sanitaires devront être rigoureusement respectées. Les services de soutien psychologique sur le campus sont présentement accessibles et le demeureront.

À partir du 17 janvier 2022, le nombre de personnes d'adresses différentes par table dans les cafétérias passera de 10 à 6, avec un mètre entre chaque table. Les autres mesures, comme le port du masque obligatoire en tout temps dans les espaces communs et dans les salles de classe, demeurent les mêmes qu'à l'automne dernier. Les activités d'accueil et les activités parascolaires doivent se tenir en virtuel ou être annulées jusqu'à nouvel ordre.

Il demeure primordial qu'une étudiante ou un étudiant de même qu'un membre du personnel qui présente des symptômes liés à la COVID-19, ou qui devrait être en isolement, ne se déplace pas sur les campus. La population étudiante doit être informée des diverses mesures d'accommodement possibles, le cas échéant.

Le Ministère travaille de concert avec les autorités de santé publique afin de suivre l'évolution de la situation sanitaire et de s'assurer que la reprise des activités sur les campus est sécuritaire. La session d'automne 2021 s'est bien déroulée et les éclosions dans les établissements d'enseignement supérieur ont été peu nombreuses et contrôlées.

Citation :

« L'éducation est une priorité pour notre gouvernement et nous souhaitons un retour en présence le plus rapidement possible. Ce retour doit toutefois se faire de manière sécuritaire. En plus de leur taux de vaccination exemplaire, le personnel et les étudiants ont démontré un grand respect des mesures de santé publique l'automne dernier, ce qui s'est traduit par un nombre très faible d'éclosions dans ces milieux. J'encourage tous les membres de ces communautés à obtenir une dose de rappel de vaccin le plus rapidement possible afin que la session hivernale se déroule dans les meilleures conditions possibles. »

Danielle McCann, ministre de l'Enseignement supérieur

Faits saillants :

  • Depuis le début de la crise sanitaire engendrée par la pandémie de COVID-19, le gouvernement a injecté 215 millions de dollars pour soutenir les étudiants, les professeurs et tout le personnel des réseaux d'enseignement supérieur :
    • 60 M$ ont été investis pour la réussite des étudiants dans une optique de relance économique;
    • 75 M$ ont été accordés aux établissements pour la mise en place des mesures nécessaires dans le but de soutenir les étudiants sur le plan matériel, pédagogique et psychosocial;
    • 45 M$ ont été alloués pour les dépenses imprévues associées aux mesures de la première vague;
    • 10 M$ ont été investis pour la santé psychologique des étudiants;
    • 25 M$ ont été accordés pour favoriser l'accès à la diplomation au collégial.

Liens connexes :

Pour en savoir plus sur les activités du ministère de l'Enseignement supérieur, suivez-le sur les médias sociaux : 

https://www.facebook.com/enseignementsuperieurquebec\ 
https://twitter.com/Ens_supQC
https://www.linkedin.com/company/77580757  
https://www.youtube.com/channel/UCFWQfQIdPCxtZVIgoZ9KBXg

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/January2022/13/c7776.html

Dernière mise à jour : 13 janvier 2022