QUÉBEC, le 21 juin 2022 /CNW Telbec/ - Dans le cadre de la convention entre le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ) et l'organisme M361, le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches et ministre responsable de la région du Centre-du-Québec, M. André Lamontagne, annonce un soutien financier de 1 199 688 $ à 146 projets dans 16 régions du Québec. Ceux-ci visent à sensibiliser les jeunes Québécois et leurs familles à l'alimentation locale variée et aux réalités du secteur bioalimentaire.

Visite de fermes, apprentissage de la cuisine, découverte de la chaîne bioalimentaire et atelier pratique de culture de plants ne sont que quelques exemples de projets qui permettront de faire découvrir la biodiversité alimentaire aux plus petits comme aux plus grands, des centres de la petite enfance (CPE) jusqu'à l'école secondaire. Une liste de projets « coup de cœur » de l'organisme M361 se trouve en annexe.

La prospérité et la durabilité du secteur bioalimentaire passent non seulement par les demandes des consommateurs, mais également par une modification du comportement d'achat des citoyens. Pour les amener à reconnaître, à choisir et à cuisiner des aliments qui répondent aux critères d'alimentation saine et durable, il est nécessaire qu'ils acquièrent différentes connaissances. C'est pour cette raison que l'organisme M361a lancé un appel de projets intitulé Pour rapprocher les jeunes du monde bioalimentaire qui s'est terminé le 6 mai dernier. L'objectif est que les consommateurs d'aujourd'hui et de demain deviennent des acteurs de changement et des citoyens critiques contribuant au développement de l'agriculture durable.

En marge de cet appel à projets, Vifa Magazine, une plateforme Web consacrée aux parents et également une initiative de M361 en partenariat avec le gouvernement du Québec, dévoile la toute nouvelle version du guide Manger local au fil des saisons. Il est possible de consulter gratuitement ce guide en le téléchargeant ici Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.. Cet outil vise à encourager les familles à opter pour des aliments d'ici tout au long de l'année en leur facilitant la vie grâce à une panoplie d'idées de recettes, de trucs, d'astuces et d'informations sur les aliments du Québec.

Le financement du partenariat avec M361 provient de l'enveloppe consacrée au MAPAQ dans le cadre de la Politique gouvernementale de prévention en santé.

Citations

« Notre partenariat avec M361 permet d'inclure toutes les générations dans nos objectifs de saines habitudes alimentaires. Plus nous commençons tôt à apprendre aux jeunes la relation saine que nous devons avoir avec tous types d'aliments, plus nous formons des citoyens de demain qui seront prêts à affronter les défis alimentaires auxquels ils feront face. Nous souhaitons des jeunes et des familles sensibilisés à une alimentation saine, locale et écoresponsable, qui deviennent des acteurs de changement. Cette annonce permet réellement l'atteinte de ce souhait. »

M. André Lamontagne, ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches et ministre responsable de la région du Centre-du-Québec

« Alors qu'une grande majorité de jeunes Québécois ont peu l'occasion d'être en contact direct avec le monde de l'agriculture, les initiatives financées permettront de mieux leur faire comprendre la provenance de leurs aliments, leurs modes de production et de transformation, ainsi que le chemin parcouru de la terre à l'assiette. Il est important de réintroduire ces notions et d'outiller les jeunes et les moins jeunes pour qu'ils deviennent des consommateurs responsables et contribuent au développement d'un système alimentaire durable. »

M. Frédéric Therrien, directeur de l'initiative 100° et directeur général adjoint chez M361

Faits saillants

  • Chaque projet financé permet de soutenir une programmation annuelle d'activités éducatives variées qui visent à éduquer les jeunes de 17 ans et moins à la valeur des aliments, à leur mode de production ainsi qu'aux différents métiers qui y sont associés.
  • Cet appel de projets a ciblé les écoles primaires et secondaires publiques, les services de garde éducatifs à l'enfance (CPE) publics, les municipalités et les municipalités régionales de comté ainsi que les organismes à but non lucratif ou les organismes publics.
  • Les projets retenus profitent d'un soutien financier pouvant aller jusqu'à 10 000 $.

Liens connexes

MAPAQ (@mapaquebec) / Twitter Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

@mapaquebec • Instagram Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec (MAPAQ) | Linkedin Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. 

Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec (MAPAQ) - YouTube Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Annexe

CHERCHE ET TROUVE MA NOURRITURE
Organisme : CPE Vallée des loupiots
Ville : Val-d'Or
Région : Abitibi-Témiscamingue  

Brève description du projet :

Le projet « Cherche et trouve ma nourriture » se réalisera en quatre volets : contact animal, entretien d'un potager, aliment culturel et ateliers de transformation d'aliments.

La région compte de petits producteurs et transformateurs, dont une laiterie artisanale qui produit son lait, son fromage, son yogourt et sa crème glacée. Les amis du CPE pourront ainsi aller sur place découvrir les merveilleuses vaches Jersey qui sont à l'origine de tous ces bons aliments et déguster des produits.

Une fois de retour au CPE, les enfants auront la chance de fabriquer leur propre crème glacée et de participer à un retour-causerie pour trouver des réponses à toutes leurs questions.

Une autre activité permettra aux enfants de découvrir le processus du meulage de la farine à la suite de la cueillette de blé cultivé dans la région. Ils entreprendront la transformation des grains de céréales en farine pour ensuite la cuisiner et en faire un plat typiquement algonquin : la banik.

Le blé étant un aliment de base des autochtones, les enfants s'aventureront sur un site culturel représentant la vie ancestrale. Ils y feront la visite d'un tipi, l'expérience de cuisson sur le feu ainsi qu'une brève entrée en matière de la culture algonquine avec l'aide d'un guide et d'une exposition.

Des collaborations seront également établies en cours d'année avec une jardinière expérimentée qui viendra expliquer aux enfants les rudiments de l'arrosage, de la terre nourricière, des plantes et des insectes bienveillants. Ces connaissances permettront aux petits de continuer à bien prendre soin de leur potager de fines herbes et de petits fruits. Une fois la production prête, elle sera récoltée et transformée. Confection de pesto et de confiture maison sont au programme, suivis d'ateliers de dégustation.

DE LA FERME À MON ASSIETTE
Organisme : CPE La Baleine Bricoleuse
Ville : Trois-Pistoles
Région : Bas-Saint-Laurent 
Nom de direction : Laurie Vaillancourt

Brève description du projet :

Le projet du CPE La Baleine Bricoleuse a pour objectif de faire vivre des activités qui stimulent les cinq sens des enfants. Ces activités seront offertes autant aux enfants des milieux familiaux qu'à ceux de l'installation.

Plusieurs ateliers sont au programme :

  • Un atelier de micropousses offert par un maraîcher.
  • La visite d'une ferme laitière pour voir les animaux ainsi que pour connaître le travail du fermier, les soins et l'alimentation des animaux de même que la traite des vaches.
  • La visite de la Fromagerie des Basques, qui permettra aux enfants de connaître les différentes étapes de la production du fromage. Certains produits seront achetés afin de fabriquer des collations qui serviront à un atelier de dégustation.
  • Une activité d'incubateur à poussins (réalisée au CPE - installation). Cette activité permettra aux enfants d'observer les œufs et d'assister à l'éclosion de leurs protégés.
  • Des visites dans des fermes pour participer aux tâches de jardinage, de désherbage, d'arrosage, et de cueillette de fruits et de légumes de saison. (Entre autres la cueillette de maïs, qui servira par la suite à faire une activité d'épluchette avec les parents.)
  • Une visite à la serre Rioux, qui permettra de développer les connaissances afin de faire la préparation du jardin pédagogique de l'installation.
  • Une visite du printemps, qui permettra de préparer des semences pour notre jardin pédagogique et d'aller en porter chez notre maraîcher, de voir le cycle de la culture des légumes ainsi que d'effectuer quelques tâches de jardinage, dont la culture de pommes de terre (dans les milieux familiaux).

Certaines visites pourront également être réinvesties dans des ateliers de cuisine réalisés avec la cuisine collective Croc-Ensemble, qui sera partenaire de ce projet.

Par ailleurs, tous ces ateliers seront propices à la tenue d'un journal de bord avec les enfants pour y conserver les détails des découvertes qui auront été réalisées.

DE L'ÉCOLE AU POTAGER
Organisme : École primaire Sir-Rodolphe-Forget
Ville : Baie-Saint-Paul
Région : Capitale-Nationale
Nom de direction : Jean-Sébastien Gagnon

Brève description du projet :

Le Potager, situé à Baie-Saint-Paul, est à la fois un jardin collectif et un laboratoire vivant de recherche géré par l'Université Laval.

Le projet « De l'école au potager », fruit d'un partenariat entre Le Potager et l'école primaire de Baie-Saint-Paul, propose donc une programmation d'activités hebdomadaire qui s'étendra sur toute l'année scolaire 2022-2023. La programmation s'articule autour de thématiques mensuelles sur les grands thèmes de l'éducation à l'environnement et des saines habitudes alimentaires.

Le projet s'inscrira en continuité avec des démarches entamées au cours de l'année 2021-2022. Les élèves de trois classes et leurs enseignantes ont été accompagnés par des experts du monde bioalimentaire pour planter des semis, observer les insectes et les oiseaux alliés du jardin et construire des hôtels à insectes. Ils ont aussi été conviés à investir Le Potager comme lieu de rencontre lors de la fête des semis et de la fête des récoltes, activités qui ont été offertes à toute la communauté.

La programmation de l'année 2022-2023 sera plus étoffée. Elle prévoit davantage d'activités en classe et au potager (huit classes supplémentaires en profiteront, ce qui portera le total à onze classes actives), en plus de planifier davantage de sorties chez les producteurs de Charlevoix et d'activités de transformation culinaire.

Cette programmation bonifiée est la prémisse d'un projet plus grand : le démarrage d'une cafétéria scolaire éducative. Dans la phase 1 de ce projet en cours de déploiement, l'école donne des assises solides pour permettre un changement plus durable des habitudes de consommation des élèves et de leur famille.

PAS À PAS EN BIOALIMENTATION
Organisme : CPE Le Farfadet
Ville : Montmagny
Région : Chaudière-Appalaches
Nom de direction : Sandra Ouellet

Brève description du projet :

Le projet du CPE se déploie en deux volets majeurs :

  1. Le premier volet, « Découvertes du monde potager », sera lancé d'ici le début de l'été en collaboration avec Les Serres du Canton. Ce volet permettra aux enfants de découvrir les végétaux par la réalisation d'ateliers sensoriels, de visites des serres ainsi que d'activités de réalisation de semis en vue de planifier et de réaliser eux-mêmes de petits bacs potagers au CPE. Ce volet s'étendra de la période estivale jusqu'au début de l'automne. Il comprend également des sorties hebdomadaires au marché public, qui se situe à environ 800 mètres de notre installation. L'objectif de ces visites au marché public est de permettre aux enfants d'aller acheter eux-mêmes, à pied, des légumes ou des petits fruits que nous ne retrouvons pas dans nos bacs et dont la cuisinière aurait besoin pour un repas de la semaine.
  2. Le second volet, « En route vers la bioalimentation », se résume en une série de sorties et d'expériences chez différents partenaires bioalimentaires de notre région afin que les enfants puissent y vivre une visite, une activité pédagogique continue avec leur éducatrice, et qu'ils puissent déguster le produit découvert par l'entremise du menu préparé par la cuisinière du CPE. Ce volet du projet se vivra de la mi-septembre 2022 à la fin avril 2023. Le CPE attend des confirmations de certains collaborateurs (producteurs locaux de miel, de lait, de poulet de chair et de poule pondeuse). Par contre, quelques partenaires ont déjà répondu positivement à l'appel :
    1. Domaine RITT;
    2. Bergerie des Petites Laineuses;
    3. Fromagerie du Terroir de Bellechasse.

DÉCOUVERTE DES FERMES DE CHEZ-NOUS
Organisme/ville : Municipalité de Sacré-Cœur
Région : Côte-Nord 
Nom de la direction : Jeannot Lepage

Brève description du projet :

Le camp de jour de la municipalité de Sacré-Cœur compte aller à la rencontre de producteurs de la région et visiter leur ferme. Sacré-Cœur vit principalement d'agriculture et de foresterie, mais ces deux domaines restent encore bien méconnus par les jeunes. L'été 2022 permettra ainsi de visiter :

  • une miellerie : visite de la ferme, explications sur le rôle des abeilles et le fonctionnement d'une ruche, dégustation de produits du miel, etc.;
  • une ferme de production et de transformation de petits fruits (camerises, framboises, fraises, etc.);
  • une ferme d'alpagas : connaître l'alpaga, comprendre comment fonctionnent l'élevage, la tonte, etc.;
  • une ferme d'élevage de bovins pour la boucherie;
  • une ferme laitière ainsi qu'un ranch à chevaux avec de petits animaux et une cabane à sucre.

Toutes les visites seront suivies d'ateliers culinaires avec les produits locaux des fermes visitées. Une nutritionniste ainsi qu'une personne experte en récupération alimentaire donneront également des conférences ludiques.

THE KNOWLTON ACADEMY GARDEN PROJECT
Organisme : École primaire Knowlton Academy
Ville : Lac-Brome
Région : Estrie
Nom de la direction : Renalee Gore

Brève description du projet :

Le projet de l'école primaire de Knowlton permettra de rejoindre les 250 élèves âgés de 4 à 13 ans. Bien que l'école soit située dans une région agricole des Cantons-de-l'Est, plusieurs jeunes de la région ne connaissent pas beaucoup les étapes de production des aliments ni même les métiers liés à la production et à la transformation alimentaire.

« The Knowlton Academy Garden project » propose donc d'exposer les élèves, durant toute l'année scolaire, aux producteurs par des visites de fermes locales. Ces sorties seront accompagnées d'activités complémentaires de cuisine et de sensibilisation à la nutrition. Les activités de cuisine seront données par des chefs locaux qui mettront les élèves en action et leur enseigneront des techniques de cuisine en utilisant les ingrédients locaux rapportés des sorties à la ferme, selon la disponibilité des produits de saison.

DE LA CULTURE À NOTRE ASSIETTE!
Organisme/ville : Municipalité de Lac-des-Écorces
Région : Laurentides
Nom de la direction : Linda Fortier

Brève description du projet :

La région des Hautes-Laurentides n'offre pas une grande variété de cours et oblige bon nombre d'adolescents à déménager dans une autre région pour poursuivre leur cheminement scolaire. Le projet s'adresse à une clientèle adolescente et vise à développer leur compétence en cuisine avant leur départ en appartement. C'est une situation vécue par plusieurs, dont une cuisinière retraitée qui est prête à mettre la main à la pâte et à partager ses connaissances avec cette clientèle et à lui offrir son soutien. Une belle façon de rester active tout en s'impliquant auprès de la jeunesse de sa municipalité.

Le projet « De la culture à notre assiette » sera donc ouvert à tous les jeunes du secondaire (12 à 17 ans). Il se tiendra de la mi-juillet à la mi-août, à raison de deux activités culinaires et/ou de visites de fermes, de jardins ou de producteurs par semaine. La programmation prévoit également quelques activités offertes au printemps afin de profiter des érablières et de cuisiner l'eau de boulot et l'eau d'érable.

Les ateliers culinaires seront offerts à la salle de l'Âge d'or de Lac-des-Écorces. Une belle occasion également pour faire de l'activité une expérience multigénérationnelle et susciter les contacts entre les aînés et les jeunes. Les aînés ont tant à partager et les jeunes, tant à apprendre!

ATELIER DÉCOUVERTE EN TECHNOLOGIE AGROALIMENTAIRE
Organisme : Institut de technologie agroalimentaire du Québec (ITAQ)
Ville : Saint-Hyacinthe
Région : Montérégie
Nom de la direction : Aicha Issa

Brève description du projet :

L'Institut propose que tout l'automne et tout l'hiver, les élèves des écoles secondaires de Saint-Hyacinthe soient invités à découvrir toutes ces étapes (à partir des champs, des serres, des aménagements nourriciers ou des bâtiments d'élevage du campus de Saint-Hyacinthe jusqu'aux usines de transformation alimentaire de l'ITAQ). Ces visites seront suivies d'ateliers pratiques pour vivre le cycle de production et de transformation (ex. : semis, récolte, soin des animaux, utilisation d'équipement) et pour voir le produit de consommation (ex. : jus de petits fruits, lait au chocolat, produit de boulangerie) afin de rapprocher les jeunes du monde bioalimentaire du Québec. Une belle occasion de faire découvrir les métiers de l'agriculture aux adolescents de la région.

L'ITAQ est un établissement de niveau collégial qui offre des diplômes d'études collégiales en gestion et technologies d'entreprise agricole (GTEA), en technologie des productions animales (TPA), en technologie du génie agromécanique (TGA), en technologie de la production horticole agroenvironnementale (TPHA), en paysage et commercialisation en horticulture ornementale (PCHO) et en technologie des procédés et de la qualité des aliments (TPQA). Les étudiants de l'ITAQ se forment à toutes les étapes de production et de transformation des produits québécois, de la terre à la table.

MON ASSIETTE GOÛTE LA BIODIVERSITÉ ALIMENTAIRE
Organisme : Le Centre Toussaint
Ville : Montréal
Région : Montréal
Nom de la direction : Sly Toussaint

Brève description du projet :

Le projet du Centre Toussaint permettra à des adolescents vivant en milieu urbain défavorisé de sortir de leur zone de confort pour découvrir d'autres milieux les mettant en contact direct avec la biodiversité québécoise.

À travers ce projet, les jeunes se verront offrir différentes occasions d'ouvrir leurs horizons et pourront sortir un peu de la ville, ce qu'ils n'ont pas souvent l'occasion de faire.

Les adolescents seront amenés sur le terrain à la rencontre de producteurs agricoles, de passionnés de biodiversité, de personnes qui ont fait le choix d'assurer la sécurité alimentaire et la protection de leur communauté tout en prenant soin de leur environnement afin de garantir un meilleur avenir à la relève. Les jeunes seront également initiés à la préparation de mets culinaires inspirés par leurs activités.  

Ce projet vise à faire vivre des expériences uniques aux jeunes tout en les amenant à occuper une place importante dans la transformation des aliments avec lesquels ils seront mis en contact. Cela leur permettra également de se sensibiliser et de se responsabiliser face aux défis de la sécurité alimentaire, du respect de l'environnement et du développement durable.

Par ailleurs, ces expériences enrichissantes doivent leur laisser des souvenirs agréables leur permettant de vouloir envisager leur propre consommation de façon plus responsable et plus diversifiée.

DE LA FERME À MON ASSIETTE!
Organisme : CPE L'île des enfants
Ville : Gatineau
Région : Outaouais
Nom de la direction : Lucie Brochu

Brève description du projet :

Le projet « De la ferme à mon assiette » propose de donner la possibilité aux enfants, particulièrement à ceux provenant d'un milieu défavorisé, d'explorer la provenance des aliments, d'ouvrir leurs horizons gustatifs et, si possible, d'inciter leurs parents à faire des choix alimentaires judicieux en les invitant à participer à nos nombreuses découvertes.

Les parents sont toujours les bienvenus au CPE; leur implication est souhaitée, petite ou grande. L'augmentation du nombre de sorties prévues dans ce projet facilitera la participation des parents puisqu'ils auront plusieurs occasions d'accompagner leur enfant à une sortie durant l'année.

Les petits et les grands se verront donc transmettre des connaissances sur le monde alimentaire par des activités qui les outilleront à devenir des citoyens-mangeurs conscientisés à l'importance de faire des choix alimentaires sains, écologiques et solidaires. En puisant dans les trousses pédagogiques À la soupe! et Du potager à la table! ainsi que dans les ressources éducatives de Éducation Nutrition pour l'élaboration de notre programme d'activités, le CPE offrira un éventail d'activités qui permettront aux enfants de développer leur curiosité pour l'alimentation saine, l'agriculture locale et l'environnement.

De plus, par l'entremise d'activités et d'expériences concrètes qui s'intègrent aisément au programme éducatif « Accueillir la petite enfance » et au cadre de référence Gazelle et Potiron, les enfants seront transportés dans le monde alimentaire, apprendront en s'amusant et prendront conscience de la place qu'ils occupent dans leur environnement.

L'approche tout en plaisir fondée sur l'exploration active deviendra assurément un moteur de changement durable pour de nombreux enfants ainsi que pour les adultes qui les côtoient.

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/June2022/21/c0027.html

Dernière mise à jour : 21 juin 2022