TROIS-RIVIÈRES, QC, le 29 oct. 2021 /CNW Telbec/ - Le premier ministre, M. François Legault, et le ministre de la Famille, M. Mathieu Lacombe, lançaient, le 21 octobre 2021, le Grand chantier pour les familles qui vise à offrir à chaque enfant un accès à une place en service de garde au Québec. Dans la foulée de ce lancement, le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, M. Jean Boulet, la ministre responsable de l'Administration gouvernementale et présidente du Conseil du trésor et députée de Champlain, Mme Sonia Lebel, la députée de Laviolette-Saint-Maurice, Mme Marie-Louise Tardif, et le député de Maskinongé, M. Simon Allaire, se réjouissent de la création des 1 495 places en services de garde éducatifs à l'enfance dans la région de la Mauricie d'ici 2025.

De ce nombre, le gouvernement du Québec attribue ainsi 612 nouvelles dans l'appel de projets en continu lancé le 21 octobre dernier. Celles-ci s'ajoutent donc aux 883 places en voie d'être créées provenant d'appels de projets antérieurs.

En tout, ce sera donc 1 495 nouvelles places qui seront créées et réparties à travers les 6 MRC et villes de la région.

Rappelons que lors du lancement du Grand chantier pour les familles, le gouvernement a également lancé un nouvel appel de projets pour l'attribution de 17 000 places subventionnées partout au Québec, en plus d'un millier de places en milieu autochtone, pour un total de 18 000 nouvelles places pour compléter le réseau des SGEE. Ce plan est le plus ambitieux depuis la création du réseau.

Cet appel de projets se fait en continu plutôt qu'à date fixe et offre plus de flexibilité en permettant aux demandeurs de présenter un projet à tout moment de l'année. Cette approche répond à une demande du milieu.

Voici comment les places seront déployées dans la région de la Mauricie:

Nom du territoire ciblé

Nombre de places
en voie d'être
créées

Nombre possible
de places ADP
continu

V. Trois-Rivières - CLSC Cap Madeleine

89

150 à 299

V. Trois-Rivières - CLSC Trois-Rivières (sauf mun.
St-Étienne-des-Grès)

393

25 à 74

V. Shawinigan

164

75 à 149

MRC Chenaux

138

25 à 74

MRC Mékinac

-

25 à 74

MRC Maskinongé

99

75 à 149


Important : ces données sont appelées à évoluer dans le temps en fonction des besoins.

Citations :

« Aujourd'hui, je suis vraiment fier d'annoncer que chaque enfant de la Mauricie aura une place dans les prochaines années. Aucun autre gouvernement n'a posé un geste comme celui-ci. J'ai dit clairement qu'on compléterait le réseau des services de garde, et l'annonce de ce nouvel appel de projets concrétise notre engagement. Avec notre Grand chantier pour les familles, je veux que ces tracas soient derrière nous. Partout au Québec, ce sont 37 000 nouvelles places qui verront le jour d'ici 2025. Comme gouvernement, on va aussi créer des places dès le moment où des besoins se feront sentir. On se donne les bons outils pour être plus efficaces et mieux développer notre réseau. Tous les enfants, peu importe d'où ils viennent, doivent pouvoir développer leur plein potentiel. »

Mathieu Lacombe, ministre de la Famille

« Notre région était en déficit criant de places subventionnées. L'annonce d'aujourd'hui est une excellente nouvelle pour les familles mauriciennes qui pourront bientôt profiter de ces centaines de nouvelles places dans nos services de garde éducatifs à l'enfance. La situation des parents de jeunes enfants n'est pas évidente en ce moment, et notre gouvernement s'engage concrètement à développer notre réseau. »

Jean Boulet, ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie

« Je veux dire aux parents que nous les avons entendus et que nous agissons concrètement pour régler le problème dans le comté de Champlain: on parle ici de l'ajout de 299 places potentielles pour le secteur Cap-de-la-Madeleine, de 74 places dans Mékinac et de 74 places pour des Chenaux. Je suis fière et surtout satisfaite de la proactivité dont fait preuve notre gouvernement par cette bonification. »

Sonia LeBel, députée de Champlain

« Cette annonce sera certainement bien reçue dans la circonscription de Maskinongé! De nombreux parents, principalement des mères, contactent régulièrement mon bureau de comté, car ils sont désespérés de ne pas pouvoir retourner au travail faute d'avoir un milieu de garde éducatif pour leur enfant. Déjà, le milieu a commencé à se mobiliser. J'ai eu des appels de maires qui souhaitent une installation dans leur municipalité. Il y a aussi des CPE du territoire qui veulent développer de nouvelles installations afin de mieux répondre aux besoins des parents. Je suis très heureux que nous ayons la possibilité de développer jusqu'à 149 nouvelles places à Maskinongé. Cela va certainement contribuer à notre relance économique! »

Simon Allaire, député de Maskinongé

« Comme député de Laviolette-Saint-Maurice, je suis très consciente du manque de places subventionnées chez nous. Voilà pourquoi je suis ravie de l'annonce que nous faisons aujourd'hui. Grâce aux actions concrètes posées par notre gouvernement, mes concitoyennes et concitoyens bénéficieront bientôt de nouvelles places en services de garde éducatifs à l'enfance qui offriront un environnement de qualité à nos tout-petits. C'est un pas dans la bonne direction et une excellente nouvelle pour les parents de la circonscription. »

Marie-Louise Tardif, députée de Laviolette-Saint-Maurice

Faits saillants :

  • Plusieurs mesures proposées dans le Grand chantier pour les familles impliquent des changements à la Loi sur les services de garde éducatifs à l'enfance (LSGEE). C'est pourquoi le ministre de la Famille a déposé récemment à l'Assemblée nationale le projet de loi modifiant la Loi sur les services de garde éducatifs à l'enfance afin d'améliorer l'accessibilité au réseau des services de garde éducatifs à l'enfance.
  • Avec les quelque 19 000 places en voie d'être créées, ce sont 37 000 nouvelles places qui seront créées pour les familles du Québec.
  • Près de 25 ans après la création du réseau des services de garde, c'est la première fois qu'un gouvernement s'engage à ce que chaque enfant puisse avoir une place en SGEE et à ce que tous les parents puissent retourner sur le marché du travail et participer à l'économie du Québec.

Liens connexes :

Les documents relatifs à l'appel de projets en continu sont disponibles dans le site Web du Ministère à l'adresse suivante : https://www.mfa.gouv.qc.ca/fr/services-de-garde/developpement-du-reseau/appels-de-projets/Pages/appel-de-projets-en-continu.aspx

Pour obtenir davantage d'informations sur le Grand chantier pour compléter le réseau des services de garde éducatifs à l'enfance et sur le projet de loi modifiant la Loi sur les services de garde éducatifs à l'enfance afin d'améliorer l'accessibilité au réseau des services de garde éducatifs à l'enfance : https://www.mfa.gouv.qc.ca/fr/services-de-garde/developpement-du-reseau/grand-chantier-familles/Pages/index.aspx.

Les projets retenus seront publiés régulièrement à cette adresse : https://www.mfa.gouv.qc.ca/fr/services-de-garde/developpement-du-reseau/appels-de-projets/Pages/appel-de-projets-en-continu.aspx.

Pour en savoir plus sur les activités du ministère de la Famille, suivez-le sur les médias sociaux :

https://www.facebook.com/FamilleQuebec

https://twitter.com/FamilleQuebec

https://ca.linkedin.com/company/ministere-famille-quebec

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/October2021/29/c8280.html

Dernière mise à jour : 29 octobre 2021