QUÉBEC, le 10 nov. 2020 /CNW Telbec/ - Le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, M. André Lamontagne, et la ministre du Revenu national et députée de Gaspésie−Les Îles-de-la-Madeleine, Mme Diane Lebouthillier, en remplacement de la ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, Mme Bernadette Jordan, annoncent le financement conjoint Canada-Québec de sept projets visant à stimuler l'innovation dans le secteur des pêches et de l'aquaculture aux Îles-de-la-Madeleine. Cette aide financière qui totalise 1 827 615 $ est accordée en vertu du Fonds des pêches du Québec (FPQ). Cinq de ces projets seront réalisés grâce à des subventions, dont le montant total est de 632 239 $. Les deux autres projets seront réalisés grâce à des prêts obtenus auprès du gouvernement du Canada.

Rappelons que le FPQ a été lancé en avril 2019 pour contribuer à la réalisation des projets de l'industrie des pêches et de l'aquaculture relatifs à l'innovation et à l'amélioration de la compétitivité et de la productivité. Il s'adresse aux pêcheurs, aux transformateurs, aux aquaculteurs, aux communautés autochtones ainsi qu'aux centres de recherche et aux établissements d'enseignement postsecondaire. Depuis sa mise en œuvre, le FPQ stimule l'innovation dans cette industrie et permet d'accroître les investissements, de générer des retombées économiques et de créer des emplois dans les communautés côtières du Québec.

Citations

« L'industrie des pêches et de l'aquaculture évolue dans un environnement d'affaires fortement compétitif, autant sur le marché intérieur que sur les marchés d'exportation. Pour demeurer compétitives, les entreprises du secteur doivent sans cesse innover afin de s'adapter aux besoins des consommateurs et aux exigences des marchés et de la société, notamment en matière de développement durable. À cet égard, le financement que nous annonçons aujourd'hui constitue un bel exemple de collaboration entre le Québec, le Canada et les acteurs de l'industrie aux Îles-de-la-Madeleine. »

M. André Lamontagne, ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation

« En participant au Fonds des pêches du Québec, le gouvernement du Canada s'engage à stimuler l'innovation dans le secteur des poissons et des fruits de mer, tout en contribuant, d'une part, à la création de bons emplois pour la classe moyenne et, d'autre part, à la croissance d'entreprises des collectivités du Québec. »

Mme Bernadette Jordan, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

« Les fonds annoncés aujourd'hui vont aider les pêcheurs et les travailleurs du secteur des produits de la mer de la région à innover dans les procédés de travail et les technologies pour mieux gérer les stocks et pour assurer la protection de l'environnement et la pérennité de leur activité. Je continuerai à faire valoir les besoins du secteur des pêches, car c'est un secteur fondamental du développement économique de la Gaspésie-Îles de-la-Madeleine. »

Mme Diane Lebouthillier, ministre du Revenu national et députée de Gaspésie−Les Îles-de-la-Madeleine

« Le gouvernement du Québec déploie tous ses efforts pour soutenir la compétitivité du secteur des pêches et de l'aquaculture. Alors que nous cherchons à accroître l'autosuffisance alimentaire, il importe de stimuler l'innovation au sein des entreprises pour qu'elles soient productives et concurrentielles. Je suis persuadée que l'annonce d'aujourd'hui contribuera à la vitalité économique des régions de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine, mais aussi à l'ensemble du Québec. »

Mme Marie-Eve Proulx, ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine

Faits saillants

Le FPQ

  • Enveloppe de 42,8 millions de dollars sur cinq ans (du 24 avril 2019 au 31 mars 2024). De cette somme, 30 millions de dollars (70 %) proviennent du gouvernement du Canada et 12,8 millions de dollars (30 %), du gouvernement du Québec.
  • Objectifs :
    • Accroître la productivité et la compétitivité du secteur des pêches et de l'aquaculture;
    • Renforcer la capacité de l'industrie à s'adapter aux transformations de l'écosystème, y compris celles qui sont liées aux changements climatiques;
    • Permettre au secteur des poissons et des fruits de mer du Québec de se distinguer par l'innovation pour offrir des produits de grande qualité et de source durable.

Les sept projets

  • Le projet du Rassemblement des pêcheurs et pêcheuses des côtes des Îles (RPPCI) obtient une subvention de 331 003 $ pour l'élaboration d'un outil d'aide à la décision en vue de fixer la date optimale pour entreprendre la saison de pêche au homard dans l'archipel.
  • Le projet de SeaDNA Canada inc., en collaboration avec les chasseurs, reçoit un somme de 95 540 $ pour recueillir des données en vue d'optimiser les méthodes de chasse au phoque gris et au phoque du Groenland et de jeter les bases pour l'élaboration d'un guide de référence pour faciliter ces activités de chasse.
  • Le projet des Moules de culture des Îles inc. obtient une aide de 78 300 $ pour améliorer le rendement de la récolte de moules au moyen d' une réingénierie de l'équipement utilisé, en vue de permettre une récolte en continu, plus sécuritaire et plus performante.
  • L'entreprise Les Huîtres Old Harry inc. reçoit une somme de 29 920 $ pour installer une plateforme de travail en vue d'optimiser les opérations de triage et de maintenance des stocks d'huîtres de l'entreprise. Cette plateforme permettra de limiter les déplacements ainsi que le stress associé aux divers traitements des mollusques.
  • Le projet de l'entreprise Total Océan inc. se voit accorder un prêt de 628 240 $ pour acquérir un distillateur moléculaire pour le traitement de l'huile de phoque destinée à la consommation humaine.
  • LA Renaissance des Îles inc. réalisera deux projets distincts :
    • Un montant de 97 476 $ est destiné à l'optimisation de la ligne de transformation de crabe des neiges de l'entreprise, précisément pour l'empaquetage des sections congelées;
    • Le second projet profite d'un prêt de 567 136 $ pour l'amélioration du vivier à homard de l'entreprise, sur les plans environnemental et énergétique.

Nom de l'organisation

Coût total
du projet ($)

FPQ - financement ($)

Aide versée

MPO

MAPAQ

RPPCI

376 053

331 003

231 702

99 301

SeaDNA Canada inc.

106 640

95 540

66 878

28 662

Les Moules de culture des Îles inc.

87 000

78 300

54 810

23 490

Les Huîtres Old Harry inc.

73 458

29 920

20 944

8 976

LA Renaissance des Îles inc.

159 800

97 476

68 233

29 243

LA Renaissance des Îles inc. (prêt)

2 253 050

567 136

567 136

-

Total Océan inc. (prêt)

2 378 600

628 240

628 240

-

Lien connexe 

Toute l'information nécessaire pour présenter une demande au Fonds des pêches du Québec est accessible dans le site Web du FPQ : www.mapaq.gouv.qc.ca/FondsPechesQuebec

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/November2020/10/c4171.html Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Dernière mise à jour : 10 novembre 2020