MONTRÉAL, le 5 mai 2021 /CNW Telbec/ - Les gouvernements du Canada et du Québec accordent des prêts d'une valeur totale de 3 millions de dollars à l'entreprise Muraflex pour la mise en place d'une usine 4.0 et d'une nouvelle unité de production. Ce projet, évalué à plus de 8,4 millions de dollars, mènera à la création de 75 emplois.

La ministre du Développement économique et des Langues officielles, l'honorable Mélanie Joly, et la ministre déléguée à l'Économie, Mme Lucie Lecours, en ont fait l'annonce aujourd'hui. 

Le gouvernement du Canada verse une contribution remboursable d'un million de dollars par l'intermédiaire de son programme Croissance économique régionale par l'innovation (CERI), tandis que le ministère de l'Économie et de l'Innovation (MEI) consent un prêt de 2 millions de dollars par l'entremise du programme ESSOR.

Le premier volet du projet de Muraflex consiste à installer, à Montréal, une usine 4.0 pour fabriquer des murs amovibles en verre. La capacité de production de portes en verre passera ainsi de 400 à 1 000 par semaine. Le nouvel équipement permettra également de mettre en place des stratégies d'assemblage plus performantes. Quant au deuxième volet du projet, il vise à implanter une unité pour produire du verre haut de gamme grâce à des équipements automatisés de pointe.

Citations :

« Nous serons toujours là pour soutenir et investir dans nos entreprises alors que tous s'activent afin d'assurer une relance économique forte. C'est exactement ce que nous faisons en travaillant avec Muraflex, une entreprise qui génère d'importantes retombées dans sa communauté, qui ajoutera 75 employés à son équipe grâce à cet investissement. Le gouvernement fédéral va continuer d'appuyer les travailleurs et les PME et poursuivre nos efforts pour outiller les entreprises manufacturières pour qu'elles traversent la crise et demeurent compétitives. C'est aussi en collaborant avec les différents paliers de gouvernements que nous nous sortirons de cette crise encore plus fort. »

L'honorable Mélanie Joly, députée d'Ahuntsic-Cartierville, ministre du Développement économique et des Langues officielles et ministre responsable de Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC)

« Les PME québécoises doivent inscrire la transformation numérique et l'innovation en priorité dans leur plan d'affaires afin de mieux assurer leur avenir. C'est une décision particulièrement stratégique pour accélérer le développement du secteur manufacturier québécois en période de relance économique. Je félicite l'équipe de Muraflex pour ce projet important pour sa croissance! »

Lucie Lecours, ministre déléguée à l'Économie

« Faire le saut vers l'usine de l'avenir et créer de nouveaux emplois sont des signes de croissance et de performance. Prendre le virage 4.0 veut dire se donner les infrastructures et les moyens nécessaires pour saisir les occasions de se développer sur des marchés devenus très concurrentiels. Je suis fière de rappeler que Montréal se distingue par la présence, sur son territoire, d'entreprises innovantes comme Muraflex. »

Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal

« Grâce au soutien de notre gouvernement, les entreprises manufacturières telles que Muraflex peuvent miser sur l'innovation pour stimuler l'économie locale et créer de bons emplois dans leur région. Je me réjouis des retombées qui en découleront pour mes concitoyens et la région de Montréal! »

Soraya Martinez Ferrada, députée d'Hochelaga et secrétaire parlementaire du ministre des Transports

« L'annonce de la création de 75 emplois dans le cadre du projet de Muraflex est une excellente nouvelle pour la circonscription de Bourget. Malgré la conjoncture économique, plusieurs entreprises continuent d'aller de l'avant avec des projets prometteurs qui leur permettent de poursuivre leurs activités, et ce, au bénéfice des travailleurs et de la communauté. C'est ce type d'initiative que nous voulons appuyer. »

Richard Campeau, député de Bourget

« Notre transformation en usine intelligente et l'optimisation de nos outils technologiques et robotiques font partie intégrante de notre stratégie d'affaires et nous permettent de participer à l'avènement de l'usine 4.0. Avec l'appui du programme ESSOR, notre firme québécoise est fière de poursuivre sa croissance et de contribuer à la création de nouveaux emplois ainsi qu'à la relance économique du marché international et local. » 

Fernando Petreccia, président et président-directeur général de Muraflex

Faits saillants :

  • Créée en 2004, Muraflex conçoit, fabrique et vend des cloisons en verre amovibles, principalement à des clients commerciaux. Elle propose également des services d'installation depuis trois ans. Les produits de Muraflex sont certifiés LEED par le U.S. Green Building Council, une confirmation que les constructions sont effectuées en utilisant des techniques visant à atteindre la haute performance dans des domaines clés de la santé humaine et de l'environnement.
  • Le programme Croissance économique régionale par l'innovation s'adresse aux entrepreneurs qui misent sur l'innovation pour faire croître leur entreprise et la rendre plus compétitive, de même qu'aux acteurs économiques régionaux qui contribuent à créer un environnement entrepreneurial propice à l'innovation et à une croissance pour tous, dans toutes les régions.
  • Le programme ESSOR vise à appuyer, dans une perspective d'accroissement de la compétitivité et de la productivité, de création d'emplois et de développement durable, les projets d'investissement réalisés au Québec.

MEI sur les réseaux sociaux :

DEC sur les réseaux sociaux :

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/May2021/05/c1765.html Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Dernière mise à jour : 5 mai 2021