QUÉBEC, le 8 mars 2021 /CNW Telbec/ - La ministre déléguée à l'Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Mme Isabelle Charest, est heureuse d'annoncer le lancement du Plan d'action pour contrer les impacts sur les femmes en contexte de pandémie. Dans la prochaine année, 23,1 millions de dollars seront investis dans le but de mettre en œuvre des actions ciblées pour soutenir les femmes de tous les horizons, particulièrement affectées par la pandémie.

Ce plan d'action prévoit des actions ciblées qui visent des interventions à court terme pour atténuer les impacts de la pandémie sur les femmes et leur permettre de bénéficier de la reprise économique. Ces interventions s'ajoutent à plusieurs initiatives annoncées au cours des derniers mois, comme les aides d'urgence accordées aux maisons d'hébergement pour femmes victimes de violence. Ce plan d'action s'inscrit également en complémentarité des actions incluses dans la Stratégie gouvernementale pour l'égalité entre les femmes et les hommes vers 2021.

Des consultations auprès des partenaires en condition féminine ont permis l'élaboration d'actions poursuivant les cinq objectifs suivants, qui seront atteints au moyen de vingt-quatre actions ciblées :

  • favoriser l'autonomisation économique des femmes et leur participation aux mesures de relance économique;
  • identifier les impacts différenciés selon les sexes et sensibiliser les ministères et organismes ainsi que le grand public en vue d'atténuer les conséquences de la pandémie sur les femmes;
  • appuyer la conciliation famille-travail-études (CFTE) et favoriser un partage équitable des tâches familiales alourdies par la pandémie;
  • accroître le soutien aux femmes en contexte de vulnérabilité;
  • valoriser le travail rémunéré et non rémunéré des femmes en contexte de pandémie.

Le gouvernement tient à mettre en œuvre un plan de relance inclusif, notamment en ce qui concerne l'égalité entre les femmes et les hommes. Dans ce contexte, l'ensemble des ministères sont mobilisés autour de cet objectif et d'autres interventions gouvernementales pourraient s'ajouter par la suite. La ministre responsable de la Condition féminine poursuit donc le travail pour favoriser l'égalité entre les femmes et les hommes dans toutes les facettes de la relance post-pandémie.

Citation :

« Même si le Québec est un modèle sur la scène internationale, la pandémie a aggravé certaines inégalités entre les femmes et les hommes. Ce plan d'action est nécessaire pour éviter que la crise ne fasse reculer nos acquis en matière d'égalité. Il permet des investissements très concrets dans les réseaux d'organismes qui agissent directement auprès de femmes entrepreneures, en recherche d'emploi, immigrées et racisées ou en situation de vulnérabilité, par exemple. Au-delà de l'annonce d'aujourd'hui, notre gouvernement s'assure de considérer les besoins des femmes dans sa réponse à la crise. Enfin, je profite de cette journée du 8 mars pour remercier nos partenaires, les groupes de femmes et les organismes qui s'impliquent pour faire avancer l'égalité. Je souligne aussi la résilience impressionnante dont les Québécoises ont fait preuve en cette année particulière, et je les assure qu'elles peuvent compter sur mon appui. »

Isabelle Charest, ministre déléguée à l'Éducation et ministre responsable de la Condition féminine

Faits saillants :

  • La mise en œuvre du Plan d'action est prévue sur une période d'environ un an.
  • Parmi les vingt-quatre actions du Plan d'action pour contrer les impacts sur les femmes en contexte de pandémie, quatre actions phares auront des visées particulièrement significatives pour atténuer les conséquences de la pandémie chez celles-ci, soit :
    • appuyer les entreprises à propriété féminine dans l'adaptation de leur modèle d'affaires en contexte de crise sanitaire;
    • mener un appel à solutions auprès des acteurs clés pour créer et activer des passerelles accélérées de formations et d'accès à l'emploi dans le but d'amener les femmes durement touchées par la pandémie à occuper des emplois en sciences, technologie, ingénierie et mathématiques;
    • sensibiliser les ministères et organismes aux impacts qu'aura eus la crise sur les femmes et les inciter à avoir recours à l'analyse différenciée selon les sexes dans le déploiement des actions à mettre en œuvre pour faire face à la pandémie;
    • briser l'isolement des femmes et agir sur la détresse psychologique vécue dans le contexte de la crise.

Lien connexe :

Pour consulter tous les documents en lien avec le Plan d'action pour contrer les impacts sur les femmes en contexte de pandémie : https://www.quebec.ca/index.php?id=7713 .

 

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/March2021/08/c7024.html Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Dernière mise à jour : 9 mars 2021