MONTRÉAL, le 29 avril 2021 /CNW Telbec/ - Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, M. Jean Boulet, annonce que les modifications apportées au Décret sur l'industrie de la menuiserie métallique de la région de Montréal entreront en vigueur le 12 mai prochain.

Ces modifications visent essentiellement à hausser les taux horaires minimaux de salaire, à modifier la plage horaire pour la semaine normale de travail ainsi qu'à harmoniser certaines dispositions du décret avec celles prévues par la Loi sur les normes du travail.

Ce décret, qui assujettit 189 employeurs et 1 202 salariés de la région de Montréal, prévoit des augmentations salariales de 1,8 % en moyenne annuellement.

Citation :

« Avec ces changements apportés au décret, nous nous assurons d'une saine compétitivité dans l'industrie métallique de la région de Montréal. En effet, ces bonifications n'occasionneront pas d'augmentation déraisonnable des coûts pour les entreprises. Toutefois, elles permettront aux travailleurs de ce secteur de conserver leur pouvoir d'achat. »

Jean Boulet, ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie

Faits saillants :

  • La demande de modification du décret est une initiative des parties contractantes patronale et syndicale. Les modifications ont d'ailleurs été adoptées à l'unanimité par le conseil d'administration du Comité conjoint des matériaux de construction impliquant l'Association de la construction du Québec et le Syndicat des Métallos.
  • Pour les entreprises visées, les hausses salariales prévues dans le décret engendreront une hausse des coûts, évaluée entre 20 000 $ et 400 000 $ pour la période comprise entre les mois de janvier 2021 et d'avril 2022, ce qui représente une augmentation se situant entre 0,03 % et 0,75 % de leur masse salariale sur une période de 16 mois.
  • Un décret de convention collective est un règlement adopté par le gouvernement du Québec en vertu de la Loi sur les décrets de convention collective. Il permet de protéger les employeurs contre la concurrence déloyale et d'améliorer les conditions de travail des travailleuses et des travailleurs syndiqués ou non syndiqués.

 

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/April2021/29/c5946.html Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Dernière mise à jour : 29 avril 2021