QUÉBEC, le 29 mars 2022 /CNW Telbec/ - Le ministère de la Santé et des Services sociaux annonce qu'en raison de la situation épidémiologique actuelle, soit celui d'une augmentation du nombre de cas de COVID-19 et d'hospitalisations, les mesures incitatives mises en place pour favoriser la présence de la main-d'œuvre, notamment au sein du réseau de la santé et des services sociaux, seront reconduites pour encore quelques semaines, soit au moins jusqu'au 14 mai.

Rappelons que le 11 mars dernier, il avait été annoncé que des modifications allaient être apportées à certaines des mesures incitatives à compter du 9 et du 16 avril, dans le contexte de la levée graduelle des mesures sanitaire et de la fin éventuelle de l'état d'urgence.

Faits saillants :

  • Mentionnons que, bien que certaines des mesures devaient être abolies pour le 16 avril, dont les primes COVID-19 de 4 % et de 8 % et la prime d'assiduité pour les activités de vaccination et de dépistage, il était prévu que certaines mesures soient maintenues, notamment l'embauche de personnes salariées temporaires par l'intermédiaire de la plateforme Je Contribue et les mesures encadrant la main-d'œuvre indépendante et les agences de placement de personnel.

  • Ce maintien de mesures visait à permettre au réseau de mieux faire face aux enjeux toujours réels liés à la pandémie et pour honorer les engagements financiers pris auprès des travailleurs qui ont accepté de venir donner un coup de main à notre réseau

  • Il est à noter que ce sont que plus de 5,3 milliards $ qui ont été versés en différentes primes et mesures financières prises dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire, ce qui a permis au RSSS d'assurer une disponibilité adéquate du personnel pour le maintien de la prestation de soins et services à la population.

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/March2022/29/c0317.html

Dernière mise à jour : 29 mars 2022