LÉVIS, QC, le 21 oct. 2020 /CNW Telbec/ - Afin de soutenir les entreprises agricoles dans le contexte de la pandémie, La Financière agricole du Québec devancera pour une deuxième fois cette année le paiement des subventions de ses programmes d'investissement. De cette façon, les agriculteurs bénéficieront plus rapidement de nouvelles liquidités pour poursuivre leurs activités.

Un montant de 9,1 M$ sera versé à plus de 5 000 entreprises le 1er novembre 2020 plutôt que le 1er décembre.

Les programmes concernés sont les suivants :

  • Programme Investissement Croissance (PIC) -- en vigueur depuis le 1er avril 2020;
  • Programme d'appui au développement des entreprises agricoles du Québec (PADEAQ);
  • Programme d'appui à la diversification et au développement régional (PDDR);
  • Programme de soutien au financement des investissements en matière de bien-être animal et d'efficacité énergétique (PSFI).

Rappelons qu'au printemps dernier, un devancement similaire avait été réalisé. Des montants de 6,2 M$ avaient été versés à 3 364 clients le 1er mai plutôt que le 1er juin. Chaque année, les dates de versements prévues au calendrier sont le premier des mois de juin et décembre.

Cette initiative de La Financière agricole s'inscrit dans la foulée des mesures de soutien déployées pour accompagner la clientèle à travers la crise causée par la pandémie de
COVID-19. Elle est également en cohérence avec les actions de relance économique annoncées par le gouvernement du Québec.

Citations
« Les agriculteurs sont à la source de la chaîne d'approvisionnement alimentaire. Les initiatives destinées à accroître la rentabilité, la productivité et la pérennité de leurs entreprises sont de première importance. Dans ce contexte, plusieurs leviers financiers sont disponibles, tels que les subventions à l'investissement. L'aide destinée directement aux agriculteurs contribue à répondre à une demande grandissante en matière de consommation d'aliments locaux. »

M. André Lamontagne, ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation

« La Financière agricole surveille étroitement la situation des entreprises agricoles au Québec depuis le début de la crise et fait preuve d'une grande agilité pour qu'elles puissent maintenir l'entièreté de leurs activités et de leur plan de croissance. Nous sommes une organisation de première ligne pour préserver la stabilité économique et financière des entreprises agricoles. C'est primordial pour nous d'exercer pleinement notre rôle à cet égard, et ce, avec diligence. »

M. Ernest Desrosiers, président-directeur général de La Financière agricole du Québec

Faits saillants

  • En matière de financement, pour accompagner sa clientèle à traverser la crise causée par la pandémie, La Financière agricole a mis en place des mesures d'exception dont :
    • ­un moratoire pouvant aller jusqu'à six mois sur le remboursement des prêts;
    • ­une garantie de prêt pouvant aller jusqu'à 50 000 $ pour soutenir le fonds de roulement des entreprises éprouvant des problèmes de liquidités temporaires en lien avec le contexte actuel.

Lien connexe

Information :
Valérie Beaulieu
Conseillère en communications et relations publiques
La Financière agricole du Québec
418 834-6866, poste 6223
valerie.beaulieu2@fadq.qc.ca

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/October2020/21/c7541.html Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Dernière mise à jour : 21 octobre 2020