QUÉBEC, le 15 janv. 2021 /CNW/ - Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, M. Jean Boulet, tient à réitérer au secteur manufacturier et à celui de la construction l'importance du respect de l'ensemble des directives et des mesures sanitaires mises en place par le gouvernement du Québec depuis le 9 janvier, et ce, jusqu'au 8 février prochain.

Plusieurs cas de non-respect des consignes ont été rapportés dans les derniers jours dans ces deux secteurs. Le ministre Boulet déplore ces manquements et appelle à la solidarité des employeurs et des travailleurs concernés. C'est tolérance zéro pour ceux qui contreviennent aux normes sanitaires en vigueur. Le contexte actuel exige que tous prêtent main-forte pour endiguer la pandémie.

Le gouvernement rappelle les mesures à l'égard de ces secteurs :

  • Nécessité de réduire au minimum les activités pour assurer la réalisation des engagements;
  • Obligation de télétravail lorsque possible et ajustement des quarts de travail pour limiter les présences sur les sites de production et de construction au même moment

Si un plus grand respect des consignes n'est pas constaté dans les prochains jours, le gouvernement n'aura d'autre choix que d'annoncer de nouvelles restrictions pour ces secteurs.

Citation :

« La crise sanitaire continue de prendre de l'ampleur et des mesures contraignantes sont désormais nécessaires. Il en va de la protection des travailleuses et des travailleurs. Je connais l'importance névralgique du secteur manufacturier et de celui de la construction pour l'économie du Québec. Cependant, personne n'est au-dessus des lois et nous avons besoin de la collaboration de tout un chacun. Si le problème persiste, le gouvernement du Québec prendra ses responsabilités et n'hésitera pas à fermer des chantiers ou des entreprises ainsi qu'à remettre des constats d'infraction aux contrevenants. D'ailleurs, la CNESST a donné plusieurs constats d'infraction pour non-respect des mesures sanitaires depuis le début de la pandémie. Mon rôle consiste à m'assurer du respect des mesures pour la santé et sécurité des travailleurs, des travailleuses et des employeurs et plus largement de la population en général. Tout le monde doit fournir sa part d'efforts; c'est ainsi que nous pourrons vaincre cette pandémie et revenir le plus rapidement possible à une vie normale. »

Jean Boulet, ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie

Faits saillants :

  • Rappelons que l'employeur incluant le maître d'œuvre doit prendre les mesures nécessaires pour protéger la santé et assurer la sécurité et l'intégrité physique du travailleur comme le prévoit l'article 51 de la Loi sur la santé et sécurité du travail (LSST). Pour satisfaire à ces obligations, l'employeur a la responsabilité de déterminer les moyens pour y arriver et d'identifier également les employés dont les tâches sont essentielles à la poursuite des activités.
  • Dans le cas où ces tâches ne peuvent être exercées en télétravail, l'employeur doit prendre en charge la santé et la sécurité du travailleur dans son milieu de travail, lequel doit s'en tenir aux tâches minimales à être réalisées en présentiel. L'employeur doit alors s'assurer de mettre en place les mesures de prévention préconisées reposant sur les principes de l'exclusion des personnes symptomatiques des lieux de travail, de distanciation physique, de l'hygiène des mains, de l'étiquette respiratoire ainsi que du maintien de mesures d'hygiène avec les outils, les équipements et les surfaces fréquemment touchés.
  • D'ailleurs, les guides sur les normes sanitaires dans le secteur manufacturier et dans celui de la construction demeurent la référence et sont disponibles sur le site Internet de la CNESST à :
  • La CNESST rappelle que la participation de tous est importante - maîtres d'œuvre, employeurs et travailleurs - pour assurer la poursuite sécuritaire des activités sur les chantiers dans le cadre de cette deuxième vague.
  • Nous avons tous un rôle à jouer pour réduire et contrôler ce risque associé à la COVID-19 et ensemble, nous pouvons faire pencher la balance.

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/January2021/15/c0825.html Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Dernière mise à jour : 9 mars 2021