QUÉBEC, le 16 sept. 2021 /CNW Telbec/ - La Société des traversiers du Québec est fière d'annoncer que les employés non brevetés de la traverse Tadoussac-Baie-Sainte-Catherine, représentés par le syndicat Unifor, ont entériné par une forte majorité, à 78 %, l'entente de principe qui avait été récemment conclue.

« Cette entente témoigne concrètement de notre volonté d'offrir des conditions de travail bonifiées à nos employés tout en respectant la capacité de payer des Québécois. Le fort taux d'acceptation me réjouit : cela démontre que le travail accompli en négociations a permis de déposer une offre respectueuse et profitable. Je souligne la qualité de la négociation qui a été rendue possible grâce à une collaboration constructive entre les représentants du syndicat et de l'employeur, » souligne Stéphane Lafaut, PDG de la STQ.

La STQ, en tant qu'organisme public qui a une responsabilité supplémentaire envers les contribuables québécois, a été en mesure d'offrir des augmentations salariales raisonnables à ce groupe constitué de matelots, gardiens, préposés à l'entretien, préposés à l'embarquement, préposés à la maintenance et matelots à la salle des machines.

En plus des paramètres généraux d'augmentation salariale annuelle que l'on retrouve dans le secteur public, des mesures particulières comme l'ajustement de certaines échelles salariales et la réévaluation de certaines catégories d'emploi ont été effectuées. Ils sont applicables de façon rétroactive au 1er avril 2020. L'effet combiné de ces paramètres et des mesures particulières se traduira par une hausse de salaire qui se situe entre 8 % et 14 % sur trois ans selon la catégorie d'emploi. Les employés pourront recevoir dans les 90 jours après la signature de la convention les versements des ajustements rétroactifs de salaire.

La contribution de l'employeur au programme d'assurance collective a également été bonifiée.

Les négociations se poursuivent 

Inspirée par cette entente négociée et acceptée dans une forte majorité, la STQ réitère son engagement profond aux employés brevetés et non brevetés ainsi qu'aux syndicats les représentant afin d'en arriver à d'autres ententes négociées prochainement.

« La STQ est confiante d'en arriver à une solution juste et équitable avec tous ses employés, dont elle apprécie le travail et a entendu les revendications. Des séances de négociation ont eu lieu au cours des derniers jours et d'autres sont à venir. Nous dévouons tous les efforts pour renouveler les conventions collectives échues », réitère M. Lafaut.

Cision Consulter le contenu original pour télécharger le multimédia : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/September2021/16/c2012.html

Dernière mise à jour : 16 septembre 2021