QUÉBEC, le 14 avril 2021 /CNW Telbec/ - La signature anticipée de l'accord de principe entre le gouvernement du Québec et les chefs algonquins concernant la chasse à l'orignal dans la réserve faunique La Vérendrye devra être reportée au 21 avril. La date butoir des consultations, initialement fixée au 15 avril, a dû être repoussée à la suite d'une série d'éclosions de COVID-19 dans certaines communautés autochtones. Cela rend la consultation des membres des communautés difficile pour le moment.

Les négociations sur la chasse à l'orignal dans la réserve faunique La Vérendrye, visant à assurer la paix sociale et la préservation de la ressource, ont donné lieu, le 2 avril dernier, à un accord de principe entre le gouvernement du Québec et les chefs des communautés algonquines sur des mesures intérimaires à mettre en œuvre. Les parties se sont déjà entendues sur plusieurs points tels que les modalités de la chasse sportive, l'acquisition et le partage de connaissances sur l'état de la population d'orignaux, la sensibilisation à la préservation de la ressource et la formation sur la situation de l'orignal, entre autres. La signature de l'accord encadrant les activités de chasse pour les prochaines années devrait permettre aux parties de poursuivre les discussions pour arriver à une solution permanente.

Après s'être entendus avec le gouvernement sur le principe d'un éventuel accord, les chefs algonquins se sont retirés temporairement pour consulter les membres de leurs communautés quant aux modalités de cet accord et assurer le respect de leurs droits avant la signature de celui-ci. Cette période de consultation, qui devait se terminer le 15 avril, a dû être prolongée pour permettre de joindre toutes les parties prenantes tout en respectant les mesures sanitaires dans les communautés. Des deux côtés de la table de négociations, tous sont déterminés à reprendre les discussions dès que possible afin d'éviter qu'une situation semblable à celle vécue l'automne dernier ne se reproduise, et pour garantir un meilleur vivre-ensemble entre les différents groupes qui chassent l'orignal dans la réserve faunique La Vérendrye.

Citation :
« Ce retard inattendu est regrettable; les négociations allaient bon train et j'avais la certitude de pouvoir arriver à une solution mutuellement acceptable au cours des prochains jours. Cependant, personne n'est à blâmer pour les retards dans les consultations. J'encourage toutes les personnes sur place à prendre les précautions nécessaires pour se protéger et à respecter les mesures sanitaires. J'ai espoir que nous terminerons bientôt notre travail et arriverons à un accord qui encadrera efficacement les activités dans la réserve faunique au cours des prochaines années, et ce, dans l'intérêt de toutes les parties prenantes et dans le respect de la ressource. »

Ian Lafrenière, ministre responsable des Affaires autochtones

Liens pertinents :

www.autochtones.gouv.qc.ca/ 

www.facebook.com/AutochtonesQc 

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/April2021/14/c2072.html Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Dernière mise à jour : 14 avril 2021