QUÉBEC, le 18 mars 2021 /CNW Telbec/ - Dans la foulée de l'annonce du passage de quelques régions en zone jaune, la ministre déléguée à l'Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Mme Isabelle Charest, a précisé aujourd'hui les directives de la Direction générale de la santé publique relatives à la pratique d'activités sportives et récréatives propres à ce palier d'alerte. Ces nouvelles mesures entreront en vigueur au même moment que le passage des régions en zone jaune, soit le 26 mars.

En zone jaune, la limite du nombre de personnes pouvant participer à une même activité sportive extérieure est fixée à douze. Les contacts étroits, de courte durée et peu fréquents seront permis entre les participants.

Toujours à compter du 26 mars, les activités intérieures sans contact pourront être pratiquées également par les occupants de deux résidences ou par un maximum de douze personnes avec encadrement obligatoire dans tous les lieux publics.

De plus, à partir du 26 mars 2021, en zone jaune, les activités parascolaires avec des élèves venant de classes différentes seront permises. À l'extérieur, des activités avec contacts brefs pourront être pratiquées avec un maximum de douze élèves. À l'intérieur, les activités parascolaires sans contact pourront aussi être pratiquées avec un maximum de douze élèves. La pratique doit être adaptée afin de respecter la distanciation de deux mètres en tout temps.

Dans tous les cas et dans le respect des consignes, les mises en situation de compétition seront permises en zone jaune lors des entraînements.

Encadrement et respect des mesures sanitaires

Il est à noter que la pratique de toute activité de loisir et de sport de groupe à l'intérieur doit être obligatoirement encadrée par une personne responsable du respect des mesures sanitaires en vigueur. Comme c'est le cas pour les zones rouge et orange, si l'activité est organisée par une association ou un club, les mesures appliquées doivent respecter le protocole de reprise des activités de la fédération ou de l'organisme concerné.

Enfin, qu'elles soient extérieures ou intérieures, les activités devront se dérouler en l'absence de spectateurs.

Citation :

« L'annonce d'aujourd'hui réjouit la citoyenne, l'athlète et la mère en moi. Le passage de certaines régions en zone jaune permettra aux jeunes et moins jeunes de pratiquer des activités de loisir et de sport dans un contexte qui se rapproche davantage de la normale. J'invite toute la population québécoise à ne pas relâcher, à poursuivre ses efforts; nos efforts collectifs jumelés à la vaccination massive nous permettront de retourner à la vie normale. Notre objectif final est à notre portée, c'est le moment de tout donner. »

Isabelle Charest, ministre déléguée à l'Éducation et ministre responsable de la Condition féminine

Faits saillants :

  • La pratique de loisirs et de sports dans un contexte collégial et universitaire devra se dérouler dans le respect des directives propres au palier d'alerte de la région dans lequel l'établissement d'enseignement supérieur est situé. 

Liens connexes :

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/March2021/18/c8240.html Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Dernière mise à jour : 19 mars 2021