QUÉBEC, le 24 févr. 2021 /CNW Telbec/ - La ministre de l'Enseignement supérieur, Mme Danielle McCann, accompagnée de l'adjoint parlementaire du premier ministre (volet jeunesse), M. Samuel Poulin, est très heureuse d'annoncer aujourd'hui un financement supplémentaire de près de 4,9 millions de dollars sous forme de bourses aux étudiantes et étudiants qui éprouvent des difficultés scolaires ou financières dans le contexte de la crise sanitaire actuelle.

L'engagement financier totalisant près de 4,9 millions de dollars est prévu pour la période de janvier à décembre 2021. De cette somme, un montant d'un peu plus de 2,4 millions de dollars est destiné au réseau collégial, qui pourra soutenir plus de 2 000 étudiants. De même, une somme d'un peu plus de 2,4 millions de dollars est destinée aux universités, qui pourront aussi soutenir plus de 2 000 étudiants.

Chaque établissement d'enseignement sera responsable de déterminer les critères, de sélectionner et de verser les bourses aux étudiantes et étudiants qui éprouvent des difficultés scolaires et qui sont à risque de ne pas persévérer dans leurs études.

Le montant total auquel aura droit un étudiant est de 1 200 $. Celui-ci devra cependant avoir réussi le trimestre d'hiver 2021 et se réinscrire au trimestre suivant, à l'été 2021 (si ce trimestre fait partie intégrante du cheminement) ou à l'automne 2021.

Citations :

« Je me réjouis de l'annonce d'aujourd'hui. Les étudiantes et étudiantes ont fourni des efforts exceptionnels au cours des derniers mois afin de poursuivre leurs études et de s'adapter à la formation à distance. Je suis impressionnée par leur détermination, leur patience et leur capacité à relever ces défis. Les bourses annoncées aujourd'hui sont une marque de reconnaissance et visent à les encourager à poursuivre leurs études. Le Québec a besoin de tous ses jeunes pour la relance économique mais aussi pour continuer de bâtir une société moderne et dynamique. »

Danielle McCann, ministre de l'Enseignement supérieur

« Les défis auxquels font face nos étudiants sont grands, particulièrement dans un moment aussi important que le début de la vie adulte. La formation à distance exige beaucoup d'autonomie et peut donc entraîner des incidences sur la persévérance scolaire. Dans un grand souci de reconnaissance et surtout pour motiver nos jeunes, nous envoyons, par cette annonce, un signal clair. Nous avons besoin de tous nos jeunes, et ce, dans toutes les régions du Québec. La relance économique est à nos portes et notre jeune génération aura un rôle à jouer dans les prochaines années dans de nombreux domaines. Malgré la pandémie, il est possible d'atteindre ses buts et ses objectifs. Il ne faut surtout pas lâcher. Nous sommes avec vous et nous avons besoin de vous ».

Samuel Poulin, adjoint parlementaire du premier ministre (volet jeunesse)

Faits saillants :

  • Les étudiants n'ont pas à présenter une demande de bourse, puisqu'ils sont sélectionnés par leur établissement d'enseignement. Ils doivent toutefois répondre aux critères suivants :
    • à l'enseignement collégial, le Programme s'adresse aux étudiants inscrits à temps plein, au trimestre d'hiver 2021, à un programme d'études menant à l'obtention du diplôme d'études collégiales (DEC) ou à un programme d'études menant à l'obtention de l'attestation d'études collégiales (AEC) d'une durée minimale de 1 000 heures (1 année). Le trimestre d'hiver 2021 ne doit pas être le dernier du programme;
    • à l'enseignement universitaire, le Programme s'adresse aux étudiants inscrits à temps plein, au trimestre d'hiver 2021, à tout type de programmes d'études comptant un minimum de 30 crédits. Le trimestre d'hiver 2021 ne doit pas être le dernier du programme;
    • les étudiants doivent se réinscrire au programme de DEC ou d'AEC ou encore au programme d'études universitaires au trimestre suivant, soit au trimestre d'été 2021 (si ce trimestre fait partie intégrante du cheminement) ou au trimestre d'automne 2021;
    • seuls les étudiants réputés canadiens sont admissibles aux bourses de persévérance, soit les personnes de citoyenneté canadienne et les résidents permanents. Les étudiants doivent demeurer au Québec.
  • Les sommes seront accordées aux différents établissements d'enseignement supérieur en fonction des modalités suivantes :
    • une somme de près de 2,4 millions de dollars sera répartie dans les établissement collégiaux au prorata de la moyenne du nombre d'étudiants inscrits à temps plein, au trimestre d'automne 2020, dans un programme de DEC ou un programme d'AEC d'une durée minimale de 1 000 heures;
    • une somme d'un peu plus de 2,4 millions de dollars sera répartie entre les universités au prorata de la moyenne du nombre d'étudiants inscrits à temps plein, au trimestre d'automne 2020, dans un programme d'études universitaires comptant 30 crédits ou plus.

Liens connexes :

Ministère de l'Enseignement supérieur
https://www.facebook.com/enseignementsuperieurquebec 
https://twitter.com/Ens_supQC?s=09 
https://www.youtube.com/channel/UCgcPCv5VQhsAY3vNNoH6Zrw?view_as=subscriber 
https://www.linkedin.com/company/339645/admin/

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/February2021/24/c7109.html Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Dernière mise à jour : 9 mars 2021