QUÉBEC, le 12 juill. 2021 /CNW Telbec/ - La ministre de l'Enseignement supérieur, Mme Danielle McCann, a annoncé aujourd'hui la reconduction de la bonification de l'Aide financière aux études, ce qui représente un investissement de plus de 300 millions de dollars sur deux ans. Cette mesure temporaire accorde aux étudiants la possibilité d'ajouter une dépense admise extraordinaire. Étant donné le contexte d'instabilité économique causé par la crise de la COVID-19 ainsi que la difficulté qu'ont certains étudiants à se trouver un logement abordable, cette reconduction est nécessaire pour permettre de mieux les soutenir financièrement et ainsi éviter le décrochage.

La bonification de l'aide financière aux études par l'ajout d'une dépense admise extraordinaire est similaire à la mesure mise en place pour l'année 2020-2021. Elle sera en vigueur pour les années d'attribution 2021-2022 et 2022-2023.

Rappelons que cette dépense supplémentaire est de 96 $ par mois pour les étudiants qui résident chez leurs parents et de 205 $ par mois pour les autres. Les étudiantes et étudiants réputés inscrits seront aussi admissibles à cette mesure. En vertu de cette dernière, le montant total des dépenses admises pour la subsistance restera à environ 1 200 $ par mois.

L'ajout d'une dépense admise extraordinaire a comme effet d'augmenter le montant de l'aide accordée, soit d'accroître les moyens financiers des bénéficiaires. Par exemple, un étudiant au cégep en deuxième année qui ne réside pas chez ses parents (revenu total de 57 000 $) et qui a des revenus d'emploi de 5 000 $ verra ses dépenses admises passer de 4 792 $ à 5 656 $ (augmentation de 864 $). L'aide totale qu'il recevra passera de 2 686 $ à 3 550 $, augmentant ainsi de 864 $ le montant de bourse accordé.

Citation :

« L'enseignement supérieur est une priorité pour notre gouvernement. Au Québec, nous avons un système très avantageux et accessible comparativement à ceux du reste du Canada et nous travaillons fort pour qu'il le demeure. Pour les bénéficiaires du Programme de prêts et bourses, les effets de la mesure proposée se traduiront par une augmentation des ressources financières. Cette mesure devrait également avoir un effet incitatif pour le retour aux études dès l'automne prochain. Malgré la situation inhabituelle que nous vivons présentement, il est essentiel de continuer à développer les talents de demain. C'est tout le Québec qui sera gagnant! »

Danielle McCann, ministre de l'Enseignement supérieur

Faits saillants :

  • Le principal objectif de ces modifications est d'accorder une aide en fonction des besoins et des ressources des étudiants. Celles-ci visent aussi à :
    • soutenir les étudiants dans le contexte économique actuel;
    • favoriser la relance économique et la sortie de la crise causée par la COVID-19;
    • encourager la poursuite et le retour aux études.
  • Le coût total estimé pour les deux années d'attribution est de 328,54 millions de dollars.
  • Rappelons que lors de la mise en place de cette mesure en 2020-2021, la ministre avait aussi annoncé des investissements de 100 M$ pour des mesures de bonification permanentes.

 

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/July2021/12/c6257.html Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Dernière mise à jour : 15 juillet 2021