QUÉBEC, le 28 sept. 2020 /CNW Telbec/ - Afin de contenir la propagation du virus dans certaines régions du Québec, il a été annoncé aujourd'hui que tout le territoire de la Communauté métropolitaine de Montréal, la MRC de la Rivière-du-Nord, la région de la Chaudière-Appalaches et une portion de la Capitale-Nationale passent au palier rouge. Par ailleurs, les régions qui étaient au palier vert passent au jaune et les régions qui étaient au palier jaune passent à l'orange.

Palier rouge : plusieurs mesures additionnelles dès le 1er octobre

Au palier rouge, des mesures temporaires sont mises en place afin de ralentir la transmission du virus.

Les mesures additionnelles spécifiques au palier rouge s'appliquent dès 00 h 01 le jeudi 1er octobre jusqu'au 28 octobre inclusivement. Parmi ces mesures, soulignons notamment que :

  • Seuls les habitants d'une même adresse peuvent se rassembler. Les rassemblements dans les domiciles privés seront autrement interdits.
    • Exceptions pour les proches aidants, les enfants en garde partagée, les personnes offrant un service ou du soutien ou les personnes qui font des travaux de construction déjà prévus.
  • Les activités de groupe organisées dans un endroit public intérieur seront interdites. À l'extérieur, la distanciation physique de 2 mètres demeure la norme.
    • Dans les manifestations, le port du masque sera obligatoire.
  • Les lieux accueillant un auditoire (salles de spectacle, cinémas, théâtres, bibliothèques, musées) seront fermés.
    • Exception autorisée pour les lieux de culte et pour les funérailles, mais en accueillant un maximum de 25 personnes.
  • Les bars, brasseries, tavernes et casinos seront fermés ainsi que les salles à manger des restaurants (seulement la livraison et les commandes pour emporter seront autorisées).
  • Les déplacements non essentiels vers une région verte, jaune ou orange et à l'extérieur du Québec seront non recommandés.
  • Dans les milieux de vie pour personnes aînées et vulnérables, seules les visites nécessaires à des fins humanitaires et celles des proches aidants apportant une aide significative à un usager sont autorisées (une personne à la fois, et un maximum de deux personnes par jour en CHSLD).
  • Les services professionnels et de santé en cabinet privé demeureront ouverts uniquement pour les services nécessitant d'être en personne.
  • Les commerces et les entreprises demeurent ouverts. La distanciation physique de 2 mètres et le port du masque sont obligatoires dans les commerces.
  • Les soins personnels et esthétiques sont maintenus selon les normes sanitaires en vigueur.

Citations :

« Ce ne sont pas des décisions faciles à prendre. On le fait pour mieux protéger les personnes aînées, pour que les enfants puissent continuer d'aller à l'école, pour s'assurer que notre système de santé soit en mesure d'offrir les soins et les services nécessaires et pour préserver la vie économique de notre société. Chacun doit collaborer et réduire ses contacts sociaux au cours des prochaines semaines. Nous ne retournons pas à un confinement comme celui qu'on a vécu printemps dernier : nous ciblons plutôt les lieux ou les activités qui représentent un trop grand risque en ce moment. »

François Legault, premier ministre du Québec

« Dans certaines régions, la transmission du virus a atteint une vitesse inquiétante et il faut absolument la ralentir. Nous sommes conscients que certaines mesures, bien que temporaires, sont plus contraignantes, mais c'est la seule option en ce moment afin protéger la population, et particulièrement les personnes vulnérables. Il faut tous être solidaires pour casser la vague. »

Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux

« Dans les régions qui passent au palier rouge, on note une accélération marquée du nombre de cas et de la transmission communautaire. Plus que jamais, nous demandons aux gens de faire un effort particulier en limitant leurs activités et leurs interactions afin de contenir la propagation. Il faut absolument continuer à respecter les mesures de base acquises depuis le début de la pandémie et ne pas relâcher nos efforts. »

Horacio Arruda, directeur national de la santé publique

Faits saillants :

Pour la région de la Capitale-Nationale, les secteurs qui passent au palier d'alerte maximale sont : l'agglomération de Québec incluant Saint-Augustin-de-Desmaures, l'Ancienne-Lorette et Wendake, les MRC de La Jacques-Cartier, de la Côte-de-Beaupré et de L'Île-d'Orléans. 

Le Bas-Saint-Laurent, l'Estrie, une portion de la Capitale-Nationale et des secteurs de la Gaspésie, de Lanaudière, des Laurentides et de la Montérégie passent au palier orange.  Les régions de l'Abitibi-Témiscamingue, du Nord-du-Québec, des Terres-Cries-de-la-Baie-James, du Nunavik, du Saguenay-Lac-Saint-Jean et de la Côte-Nord passent au palier jaune.

Dans le contexte, les mesures visent à préserver :

  • la santé physique et mentale des personnes et leur qualité de vie;
  • la vie économique et culturelle de la société;
  • le développement des enfants et des jeunes et l'accessibilité au système d'éducation;
  • la protection des personnes plus âgées, seules ou vulnérables dans les différents milieux de vie.

La collaboration de tous est essentielle. Des amendes ou la fermeture de certains lieux pourraient être appliquées si les consignes ne sont pas respectées.

Liens connexes :

Pour en savoir davantage sur le système d'alertes régionales et d'intervention graduelle : msss.gouv.qc.ca/presse.

Pour en savoir plus sur le coronavirus et les mesures mises en place : Québec.ca/coronavirus.

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/September2020/28/c3672.html Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Dernière mise à jour : 28 septembre 2020