14 janvier 2021, 11 h 37

Mise à jour : 23 février 2021, 16 h 19

Publié par : Ministère de la Santé et des Services sociaux

 

QUÉBEC, le 14 janv. 2021 /CNW Telbec/ - Le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) annonce le dépôt du rapport du comité d'experts mandaté pour formuler des recommandations sur l'utilisation des tests de dépistage rapides ID NOW, Panbio de Abbott et BD Veritor™ Plus System, notamment en vue de mieux cibler les populations et les milieux au sein desquels ces tests pourront être utilisés de manière optimale, en complémentarité avec les tests utilisés actuellement.

Le comité d'experts, mis en place dès le début du mois d'octobre et coprésidé par la docteure Isabelle Goupil-Sormany et le docteur Michel Roger, est composé de nombreux cliniciens, experts en santé publique et professionnels du réseau de la santé et des services sociaux. Différents scénarios d'utilisation des tests rapides leur ont été soumis au fil des semaines pour réfléchir aux futures indications possibles, en appréhender les limites et anticiper les écueils possibles à leur déploiement. Les travaux menés en continu ont permis de développer des projets de validation au Québec et de faire des recommandations aux autorités du MSSS, qui ont été consignées dans le rapport dévoilé aujourd'hui.

Selon les conclusions du rapport, l'appareil ID NOW pourrait être déployé dans les régions isolées en complément des TAAN-labo, en soutien aux cliniques désignées de dépistage (CDD) et possiblement dans les milieux de vie lors d'une déclaration de symptômes compatibles avec la COVID-19 ou d'un premier cas de COVID-19 en complément des TAAN-labo. Pour ce qui est des tests par détection des antigènes, ils pourraient permettre d'accélérer le transfert des usagers vers les milieux de vie, qui demeurent en isolement, de même qu'être utilisés auprès de clientèles marginalisées et en rupture sociale qui ne fréquentent pas les ressources du RSSS, lors d'éclosions majeures en milieux de travail et en milieux de vie pour personnes âgées ou lorsque la demande dépasse les capacités d'analyse des laboratoires et des ID NOW.

Les travaux du comité ont aussi soutenu dès décembre le déploiement des ID NOW dans les régions éloignées et dans certaines CDD (Québec, Lévis et Montréal-Est). Avec la livraison de nouveaux réactifs par les autorités fédérales, le déploiement des ID NOW en CDD sera renforcé dans les prochaines semaines. Le déploiement des tests antigéniques a aussi débuté en janvier et fait l'objet de validation clinique en ce moment au Saguenay - Lac-Saint-Jean et à Montréal.

Parmi les recommandations formulées, notons les suivantes :

  • maintenir les tests de détection des acides nucléiques (TAAN), analysés en laboratoire, comme tests étalons pour le diagnostic de la COVID-19. Ces tests sont plus performants que les nouveaux tests rapides offerts;
  • les tests rapides doivent faire l'objet de validations techniques et cliniques préalables, auprès de personnes de tous les âges, et se faire d'abord auprès des personnes symptomatiques;
  • le déploiement des appareils ID NOW doit se faire selon les besoins prioritaires des milieux et soutenir les capacités de laboratoire;
  • des projets de recherche et d'évaluation liés à l'utilisation de ces tests doivent être soutenus par le gouvernement;
  • les résultats positifs doivent être communiqués aux autorités de santé publique sans délai;
  • l'utilisation des tests rapides pourra être élargie lorsque la performance sera jugée acceptable par les autorités de santé publique et les responsables de laboratoire;
  • il est trop tôt pour recommander une utilisation élargie des tests rapides dans les milieux de travail et les milieux sportifs.

Faits saillants :

Ces avis ont été formulés dans un contexte où l'offre actuelle de tests TAAN répond adéquatement à la demande dans des délais raisonnables partout au Québec. 

Il demeure important de réitérer que pour limiter la transmission communautaire, le respect des mesures sanitaires, la surveillance des symptômes et le dépistage le plus précoce possible sont des facteurs clés.

Rappelons que Santé Canada a autorisé le déploiement de ces nouvelles technologies de détection de la COVID-19 réputées plus rapides et disponibles au point de service. Deux types de technologies sont offertes : l'une, ID NOW, est basée sur l'amplification des acides nucléiques et l'autre, représentée par le Panbio et le BD Veritor™ Plus System, sur la détection des antigènes, soit les protéines de surface du SRAS-CoV-2, le virus responsable de la COVID-19.

Lien connexe :

Les personnes qui désirent consulter le rapport ou en savoir davantage peuvent consulter la salle de presse du site du ministère de la Santé et des Services sociaux.

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/January2021/14/c4829.html Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Dernière mise à jour : 23 février 2021