QUÉBEC, le 20 janv. 2022 /CNW Telbec/ - Afin de réduire les risques d'éclosion, des tests rapides de dépistage de la COVID-19 seront mis à la disposition des élèves de niveau secondaire, dans les écoles.

Ainsi, un élève qui développe des symptômes en cours de journée pourra faire un test rapide à l'école, tout comme le personnel de ces établissements scolaires. À la lumière du résultat, il devra respecter les consignes d'isolement qui s'appliquent à sa situation.

Il est important de préciser que contrairement aux écoles primaires, il ne s'agit pas de tests rapides de dépistage que les élèves pourront amener à la maison. Pour l'instant, les tests sont uniquement disponibles à même l'école.

La mise en place de cette mesure est préventive et s'ajoute à un ensemble de mesures sanitaires déjà présentes dans les écoles.

Il demeure la responsabilité des parents de garder leur enfant à la maison si ce dernier présente des symptômes avant son départ à l'école, de lui faire passer un test de dépistage, si disponible, et de respecter les consignes d'isolement.

Distribution de tests rapides aux élèves du préscolaire et du primaire

Rappelons qu'une deuxième distribution de tests rapides de dépistage (autotests BTNX) est en cours dans les écoles préscolaires et primaires afin que les élèves puissent être testés à la maison advenant l'apparition de symptômes compatibles avec la COVID-19. La totalité des 3,6 millions de tests rapides destinés aux enfants du préscolaire et du primaire ont quitté les entrepôts. Ils ont donc été reçus dans les écoles ou sont en route pour une distribution d'ici la semaine prochaine. Soulignons également que comme ce sera le cas au secondaire, des tests rapides sont déjà disponibles pour chaque direction d'école afin de dépister les élèves ou le personnel qui présenterait des symptômes dans la journée.

Vaccination

Notons qu'actuellement, 98 % des 12-17 ans ont reçu une première dose de vaccin, et 90 % ont reçu leur deuxième dose. Par ailleurs, 60 % des enfants de 5 à 11 ans ont reçu leur première dose.

Au cours des prochaines semaines, certains établissements de santé et de services sociaux organiseront des activités de vaccination dans les écoles afin d'administrer la deuxième dose, et particulièrement dans celles qui présent des taux de vaccination plus faibles.

Notons que même si la première dose a été administrée à l'école, il est toujours possible d'obtenir une deuxième dose dans une clinique de vaccination, en respectant un intervalle de 8 semaines.  

Faits saillants :

  • Rappelons qu'une entente a été conclue avec une entreprise québécoise pour l'acquisition de plusieurs dizaines de millions de tests rapides.
  • Les parents de jeunes de 12 et 13 ans qui fréquentent l'école secondaire peuvent aller chercher une boite de tests rapides en pharmacie. À partir de 14 ans, un jeune peut aller chercher sa propre boîte
  • Les personnes qui ne font pas partie des groupes prioritaires pour les tests PCR et qui présentent des symptômes compatibles avec la COVID-19 doivent se tourner vers les tests rapides disponibles dans les pharmacies. Si elles ne peuvent avoir accès à ces tests, elles sont considérées comme des personnes atteintes de la COVID-19 et doivent suivre les consignes d'isolement en vigueur.

Liens connexes :

Pour en savoir plus sur les mesures en vigueur, consulter Québec.ca/coronavirus.

Pour connaître la durée de l'isolement prévue selon les différentes situations : Québec.ca/isolement   

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/January2022/20/c9882.html

Dernière mise à jour : 20 janvier 2022