QUÉBEC, le 16 déc. 2020 /CNW Telbec/ - La ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, présente aujourd'hui les mesures qui s'appliqueront dans les milieux de vie pour aînés durant la période des fêtes, soit du 17 décembre 2020 au 11 janvier 2021. Celles-ci visent à mieux protéger nos aînés de la COVID-19 tout en brisant leur l'isolement durant cette traditionnelle période de réjouissances.

En raison de la situation épidémiologique actuelle, la ministre réaffirme la nécessité de poursuivre les efforts collectifs pour assurer la sécurité des personnes aînées et des plus vulnérables. En cette période des fêtes qui approche, il est toutefois primordial de maintenir un lien social avec les aînés et les personnes vulnérables résidant dans les différents milieux de vie, tout en faisant preuve d'une extrême prudence pour préserver leur santé.

La ministre profite de l'occasion pour sensibiliser les personnes aînées, et tout le personnel du réseau de la santé, à jouer un rôle crucial dans le cadre de ces efforts de prévention et à se prévaloir de la vaccination, selon la présentation des groupes prioritaires établie par le Comité sur l'immunisation du Québec.

Les mesures présentées concernent entre autres le nombre de personnes proches aidantes admises à la fois auprès d'un usager et le nombre de visites permises par période de 24 heures, qui sont variables selon les paliers d'alerte du territoire concerné. En palier d'alerte orange, deux personnes proches aidantes peuvent se rendre dans le milieu de vie par période de 24h. En palier d'alerte rouge, c'est une personne proche aidante par période de 24h.

Les directives réitèrent également les mesures de prévention et de contrôle des infections à mettre en place en tout temps. Soulignons que les salles à manger des milieux de vie, notamment celles des résidences privées pour aînés, demeureront ouvertes pour la période des fêtes, et ce, en maintenant la distanciation physique de 2 mètres entre les résidents.

On rappelle qu'en zone rouge, comme pour la population générale, les rassemblements à l'intérieur comme à l'extérieur sont toujours interdits, et ce, même durant la période des fêtes. Ajoutons toutefois qu'afin de contrer l'isolement, comme l'a annoncé le premier ministre, un assouplissement a été apporté concernant les personnes seules, vivant à la maison ou en résidences privées pour aînés : celles-ci pourront se joindre à une seule et même bulle familiale durant cette période. À leur retour dans les milieux de vie, les personnes devront respecter certaines consignes, dont une période d'isolement préventif de 7 jours à l'intérieur de leur unité locative afin d'éviter les contacts avec les autres résidents.

Citations :

« À quelques jours de la période des fêtes, j'invite la population, et plus particulièrement les gestionnaires et les responsables des milieux de vie, à tout mettre en œuvre afin que nos aînés ne se sentent pas seuls. Il est très important de multiplier les efforts pour garder contact avec les personnes vulnérables, particulièrement les aînés, en utilisant les outils technologiques ou tout simplement le téléphone. Nous espérons que les mesures en place permettront aux personnes hébergées et aux résidents de passer des moments privilégiés avec leurs proches en toute sécurité. »

Marguerite Blais, ministre responsable des Aînés et des Proches aidants

« Bien que la situation soit sous contrôle dans les milieux de vie, notamment en raison des mesures mises en place dans le cadre de notre plan de lutte contre la deuxième vague, il demeure capital de tout faire pour éviter de rompre cet équilibre, qui demeure fragile malgré tout. C'est pourquoi toutes les mesures de prévention doivent être prises pour protéger les clientèles les plus vulnérables, tout en nous assurant de contribuer à la qualité de vie des personnes vivant dans ces milieux. »

Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux

Faits saillants :

Ces mesures concernent différents milieux de vie, et tout particulièrement ceux qui accueillent des personnes aînées, comme les centres d'hébergement et de soins de longue durée publics et privés (CHSLD), les ressources intermédiaires et de type familial (RI-RTF) et les résidences privées pour aînés (RPA).

Durant la période des fêtes, il est particulièrement important de faire preuve d'une grande vigilance avec les personnes de plus de 70 ans, celles qui sont atteintes d'une maladie chronique ou celles ayant un système immunitaire affaibli ou déficient.

Un accompagnement des personnes proches aidantes connues qui accèdent au milieu de vie est nécessaire afin de valider l'absence de critères d'exclusion. Ceux-ci concernent :

  • les personnes infectées par la COVID-19 ayant reçu un résultat positif ou confirmé par lien épidémiologique et qui ne sont pas considérées comme rétablies;
  • les personnes chez qui une infection à la COVID-19 est suspectée en raison de symptômes compatibles;
  • les personnes symptomatiques en attente d'un résultat de test pour la COVID-19;
  • les personnes ayant eu un contact étroit avec un cas confirmé dans les 14 derniers jours;
  • les personnes ayant reçu la consigne de s'isoler par la santé publique;
  • les personnes de retour d'un voyage à l'extérieur du Canada depuis 14 jours et moins.

Les mesures de PCI doivent aussi s'appliquer en tout temps, soit la distanciation physique de 2 mètres, l'hygiène des mains, l'utilisation de l'équipement de protection individuelle au besoin et le port du masque.

Ces mesures pourraient être reconduites selon l'évolution de la situation épidémiologique au Québec.

Liens connexes :

Les mesures sont accessibles sur Québec.ca.

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/December2020/16/c7006.html Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Dernière mise à jour : 16 décembre 2020