QUÉBEC, le 3 nov. 2020 /CNW Telbec/ - À la suite de l'annonce de la prolongation de la fermeture de certains établissements commerciaux situés dans les régions en alerte maximale (zones rouges), le ministre de l'Économie et de l'Innovation, M. Pierre Fitzgibbon, tient à réitérer son appui aux entreprises touchées et à rappeler les mesures de soutien mises en place, dont l'Aide aux entreprises en régions en alerte maximale (AERAM).

Pour vérifier leur admissibilité aux aides financières, les entreprises peuvent consulter la liste des secteurs économiques visés par des ordres de fermeture dans les régions et les territoires en alerte maximale.

L'AERAM s'adresse aux entreprises bénéficiant du Programme d'action concertée temporaire pour les entreprises (PACTE) ou du programme Aide d'urgence aux petites et moyennes entreprises (PAUPME). Elle permet aux établissements visés par des ordres de fermeture, comme les bars et les restaurants, mais également à ceux offrant des activités de loisirs ou de sports organisées dans un lieu public, d'obtenir un pardon de prêt pouvant aller jusqu'à 15 000 $ par mois (maximum de 80 % du montant du prêt accordé) afin de payer leurs frais fixes.

Citation :

« Dans le contexte de la deuxième vague de la COVID-19 qui sévit au Québec, notre gouvernement maintient les mesures en place pour appuyer les PME, y compris celles actives dans les loisirs et les sports. Je tiens à rassurer toutes les entreprises touchées : nous continuons d'être présents pour les soutenir et de moduler nos interventions selon l'évolution de la situation. Nous travaillons avec les MRC et les associations pour assurer le traitement efficace des demandes et une compréhension claire des mesures. Nous avons aussi permis aux MRC d'utiliser une portion des fonds accordés pour qu'elles puissent s'adjoindre des ressources externes expertes au besoin. »

Pierre Fitzgibbon, ministre de l'Économie et de l'Innovation

Faits saillants :

  • Le PACTE permet d'appuyer, par l'entremise de prêts ou de garanties de prêt d'un montant minimal de 50 000 $, le fonds de roulement des entreprises afin qu'elles puissent poursuivre leurs activités.
  • Le PAUPME vise à soutenir, par le biais de prêts d'un montant de moins de 50 000 $, le fonds de roulement des PME afin qu'elles soient en mesure de maintenir, de consolider ou de relancer leurs activités.
  • L'AERAM prend la forme d'un pardon de prêt qui s'applique aux aides financières accordées par l'entremise du PACTE ou du PAUPME. Ce pardon :
    • peut atteindre 80 % du montant du prêt, et ce, jusqu'à concurrence de 15 000 $ par mois de fermeture;
    • couvre certains frais fixes déboursés pour la période de fermeture visée, notamment les taxes municipales et scolaires, le loyer et les services publics.

Liens connexes :
Pour obtenir de l'information sur les services destinés aux entreprises et aux travailleurs autonomes, consultez le www.quebec.ca/entreprises-et-travailleurs-autonomes.

Pour en savoir plus sur les mesures prises par le gouvernement du Québec en lien avec la COVID-19, visitez le site Québec.ca/coronavirus.

Ministère de l'Économie et de l'Innovation sur les réseaux sociaux :

Twitter : twitter.com/economie_quebec
Facebook : www.facebook.com/EconomieQc   
LinkedIn : linkedin.com/company/ministere-economie-et-innovation  
YouTube : www.youtube.com/user/MDEIEQuebec 
Instagram : instagram.com/economieqc 

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/November2020/03/c5089.html Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Dernière mise à jour : 3 novembre 2020