QUÉBEC, le 19 nov. 2020 /CNW Telbec/ - À la suite de longues discussions avec les experts de la santé publique, le premier ministre du Québec, François Legault, a annoncé, aujourd'hui, que si la situation épidémiologique actuelle se maintient d'ici la mi-décembre, les rassemblements privés seront autorisés à l'occasion de la période des Fêtes, soit du jeudi 24 au dimanche 27 décembre inclusivement, afin de permettre aux Québécois et aux Québécoises de passer des moments privilégiés avec leurs proches.

L'objectif est clair : assouplir les règles pour le temps des Fêtes, mais sans relancer la transmission et la contagion. Pour ce faire, le premier ministre a proposé aux Québécois un contrat moral, qui se décline en quatre temps :

  1. Ensemble, maintenir la situation actuelle jusqu'aux Fêtes, et au-delà;
  2. Participer à un confinement volontaire, une semaine avant et une semaine après la période autorisée pour les rassemblements privés;
  3. Se limiter à des rassemblements composés d'un maximum de dix personnes sur une période de quatre jours, soit du 24 au 27 décembre;
  4. Surtout, continuer à se protéger les uns et les autres, en particulier les personnes plus âgées.

C'est en respectant ce contrat moral que les Québécois pourront se rassembler, malgré la deuxième vague qui sévit, sans pour autant compromettre tous les efforts déployés et réalisés ces derniers mois. Notons par ailleurs que les activités telles que les fêtes de bureau ne sont pas autorisées.

Milieux éducatif et scolaire

Accompagné également du ministre de l'Éducation, Jean-François Roberge, le premier ministre a annoncé que les établissements scolaires du primaire seront fermés du 17 décembre au 3 janvier inclusivement, pour un retour en classe le 4 janvier 2021. L'enseignement continue, puisque les élèves du primaire poursuivront leurs apprentissages à distance entre le 17 décembre et la fin des classes.

Quant aux établissements scolaires du secondaire, ils seront fermés du 17 décembre au 10 janvier inclusivement. Les élèves suivront un enseignement à distance également, selon le calendrier scolaire établi.

À noter que les services de garde éducatifs à l'enfance demeureront ouverts. Les services de garde en milieu scolaire n'accueilleront, quant à eux, que les enfants du personnel de la santé, des services sociaux et des services prioritaires.

De plus, il est par ailleurs important de mentionner que les écoles spécialisées pour les enfants qui ont des besoins de services particuliers demeureront ouvertes.

Télétravail recommandé pour les entreprises et fermetures de certains secteurs jusqu'au 11 janvier

Le premier ministre a également demandé aux entreprises de maximiser le télétravail pour leur personnel et de réduire leurs activités, dans la mesure du possible. Le gouvernement du Québec entend mettre tous ses employés qui peuvent le faire en télétravail à partir du 17 décembre. 

Par ailleurs, M. Legault a annoncé que, dans les zones rouges, les restaurants, les salles de spectacles et les gyms, vont rester fermés jusqu'au 11 janvier prochain. De fait, le prolongement de tous les programmes d'aide pour les entreprises fermées en raison des mesures sanitaires en place dans les zones rouges se prolongera jusqu'à cette date. La situation sera réévaluée d'ici là.

Citations :

« Aujourd'hui, je veux proposer aux Québécois un contrat moral pour le Temps des Fêtes. On propose de permettre les rassemblements durant 4 jours : le 24, 25, 26 et 27 décembre, avec un nombre maximal de 10 personnes. Mais, il y a une contrepartie au contrat. On demande à tout le monde d'essayer de ne pas avoir de contacts, une semaine avant et une semaine après, donc un confinement volontaire pour minimiser les risques de propager le virus chez vos proches. La famille, c'est à la base de notre nation. Si on veut avoir des forces pour se rendre jusqu'à la fin de cette pandémie, on a besoin de l'énergie de nos familles. Les Fêtes de Noël sont un moment précieux. »

François Legault, premier ministre du Québec

« Comme pour l'ensemble des décisions que nous avons prises jusqu'à maintenant, nous avons essayé de trouver un juste équilibre entre les risques que ces rassemblements représentent et les bienfaits pour la population. D'ici là, il est primordial de redoubler de vigilance afin de réussir à diminuer le nombre de nouveaux cas quotidiens. Il faudra porter une attention particulière aux personnes vulnérables; il n'y aurait rien de plus triste que des grands-parents infectés à la suite de rassemblements familiaux. »

Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux

« La solution retenue, au terme de plusieurs discussions, autant avec nos experts de la santé publique qu'avec nos partenaires du réseau scolaire, nous permettra à la fois de réduire les contacts sociaux, avant et après les rassemblements des Fêtes, et aussi, ce qui est particulièrement important, de poursuivre les apprentissages, ce dont nos élèves ont grandement besoin. Je tiens à remercier du fond du cœur l'ensemble du personnel scolaire pour les efforts incroyables des derniers mois. Il faut le dire, c'est grâce à ces gens que nos écoles sont demeurées ouvertes, depuis septembre, et qu'elles rouvriront en janvier. D'ici là, j'appelle tous les Québécois à redoubler de vigilance et à continuer de respecter fidèlement les consignes sanitaires. Chaque geste compte. »

Jean-François Roberge, ministre de l'Éducation

« Plusieurs scénarios ont été analysés, et diverses considérations ont motivé nos recommandations pour passer un temps des Fêtes en famille et en santé. L'élément le plus important qui nous permettra de célébrer le temps des Fêtes et d'éviter une détérioration de la situation épidémiologique, en janvier, est le respect des mesures de base et des règles dans les différents milieux. J'invite les gens à passer du bon temps durant cette période, à profiter de la présence de leurs êtres chers et à prendre part aux activités qui seront accessibles dans le respect des mesures de protection. »

Horacio Arruda, directeur national de la santé publique

Lien connexe :
Pour en savoir plus sur le coronavirus et les mesures mises en place : Québec.ca/coronavirus.

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/November2020/19/c2680.html Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Dernière mise à jour : 19 novembre 2020