QUÉBEC, le 17 août 2021 /CNW Telbec/ - Devant l'arrivée du variant Delta et la hausse du nombre de cas observée récemment, particulièrement chez les personnes non vaccinées, le premier ministre du Québec, François Legault, annonce la tenue d'une commission parlementaire sur la vaccination obligatoire ainsi que la suspension de la tournée estivale des régions qu'il avait entamée la semaine dernière. M. Legault demande également à la population de faire un blitz de vaccination avant le 1er septembre afin de limiter les risques associés à la rentrée scolaire et au retour au travail.

Malgré la grande efficacité du vaccin, on remarque que ce sont maintenant des personnes plus jeunes qui sont hospitalisées et, dans certains cas, des enfants. Le gouvernement du Québec espère pouvoir commencer à vacciner les moins de 12 ans cet automne, mais, d'ici là, il faut rester prudent et tout faire pour protéger nos enfants. « La rentrée scolaire est à nos portes. Pour les élèves du secondaire, du primaire et des services de garde, on suit la situation de très près et on va être prudent. Le plan du ministre Roberge prévoit déjà l'ajout de mesures ponctuelles si la situation l'exige. Si l'on doit resserrer les mesures dans les écoles et les services de garde, par exemple avec le masque en classe, on va le faire. La santé publique évaluera, région par région, si cela sera nécessaire », a expliqué le premier ministre.

Dans les cégeps et les universités, les étudiants sont vaccinés à des taux de plus de 75 %. Toutefois, afin de s'assurer que les étudiants qui arrivent de différentes régions réussiront leur rentrée, le port du masque sera, suivant les recommandations de la Santé publique, obligatoire en tout temps dans les collèges, les cégeps et les universités, y compris dans les salles de cours. « On espère que cette mesure sera temporaire, seulement pour quelques semaines, mais le virus nous réserve toujours des surprises », a souligné M. Legault.

Vaccination obligatoire du personnel de la santé et des services sociaux
Concernant la vaccination obligatoire, la Santé publique recommande d'imposer une vaccination complète d'ici le 1er octobre 2021 à tous les intervenants de la santé et des services sociaux qui sont en contact rapproché quotidiennement, pendant plus de 15 minutes, avec la clientèle.

Le premier ministre a confirmé son intention d'aller de l'avant avec cette recommandation, car il juge qu'on ne peut pas se permettre que des travailleurs de la santé qui sont là pour donner des soins donnent la COVID à des malades qui sont vulnérables. Généralement, la question de la vaccination obligatoire pour d'autres catégories d'employés de l'État, comme les enseignants ou les éducatrices en milieu de garde, est une question importante qui ne doit pas être prise à la légère. C'est pourquoi elle sera débattue avec les députés de l'Assemblée nationale dans le cadre d'une commission parlementaire. Des discussions seront entreprises incessamment avec les partis d'opposition dans l'objectif de tenir cette commission parlementaire dès la semaine prochaine.

La mise en place du passeport vaccinal se fera, quant à elle, comme elle a été prévue, à compter du 1er septembre 2021 pour certaines activités non essentielles comme la fréquentation des bars, des restaurants, des salles d'entraînement ainsi que pour d'autres types d'événements ou activités parascolaires à haut risque. Les modalités seront annoncées la semaine prochaine.

Suspension de la tournée des régions
Enfin, devant les risques associés aux augmentations du nombre de cas de COVID-19, le premier ministre a annoncé la suspension de sa tournée des régions du Québec, entamée la semaine dernière. Cette décision lui permettra de concentrer ses énergies sur la lutte contre la COVID-19, au moment où une quatrième vague liée au variant Delta semble inévitable.

Citations : 

« Si on continue à se faire vacciner encore plus, si on fait un blitz de vaccination d'ici le 1er septembre, on va réussir à limiter encore plus fortement la contagion, les hospitalisations et les décès. Au Québec, parmi les 12 ans et plus, il y a presque 9 personnes sur 10 qui ont reçu une première dose. Si vous connaissez des personnes qui hésitent, qui ont des craintes de se faire vacciner, je vous demande de les encourager, de les diriger vers un médecin, une infirmière, un pharmacien ou de les aider à trouver des réponses à leurs questions. Et si vous avez déjà votre 1re dose, allez chercher la 2e le plus vite possible. »

François Legault, premier ministre du Québec

« Les hausses récentes de cas liées notamment au variant Delta sont préoccupantes. On a la chance d'avoir d'excellents vaccins et la capacité de vacciner tout le monde. Il y a des plages disponibles pour se faire vacciner rapidement. Nos équipes sont prêtes et vous attendent. Ça ne prendra que quelques minutes et vous contribuerez à rendre le Québec encore plus sécuritaire. Faites-le pour nos enfants qui méritent une rentrée scolaire la plus normale possible. »

Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux 

Liens connexes :

Pour en savoir plus sur la COVID-19 et les mesures en place : Québec.ca/coronavirus

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/August2021/17/c4511.html Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Dernière mise à jour : 19 août 2021