QUÉBEC, le 22 juin 2021 /CNW Telbec/ - Le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) annonce qu'une personne ayant reçu une première dose du vaccin Pfizer pourrait recevoir une deuxième dose du vaccin de Moderna. Cette décision s'appuie sur l'avis des experts de la Santé publique et sur les recommandations du Comité sur l'immunisation du Québec (CIQ).

De nouveaux arrivages importants de Moderna sont attendus au Québec sous peu. Une livraison en provenance des États-Unis est notamment prévue et permettra d'obtenir 2,6 millions de doses au cours des semaines du 28 juin et du 5 juillet.

Grâce à ces livraisons supplémentaires, il sera possible dès demain de se présenter dans une clinique sans rendez-vous et de recevoir le vaccin Moderna, peu importe le vaccin utilisé lors de la première dose. En parallèle, des travaux sont en cours sur la plateforme de prise de rendez-vous afin de permettre le changement de vaccin, lors du devancement d'un rendez-vous. La population sera informée lorsque cette fonction sera en ligne et accessible.

Dans le contexte où les quantités de vaccins de Pfizer livrés au Canada seront moindres au cours des prochaines semaines, cela permettrait donc à des personnes ayant reçu ce vaccin en première dose de pouvoir obtenir le vaccin de Moderna comme deuxième dose et, ainsi, de devancer leur deuxième dose.

Les vaccins de Pfizer et de Moderna sont tous deux des vaccins à ARN messager (ARNm). Ils ont donc un fonctionnement et une composition semblables. Dans un avis récent, le CIQ mentionne que les profils des deux vaccins sont très similaires et qu'il est très probable que l'effet de protection à long terme soit aussi bon dans un calendrier mixte, c'est-à-dire dans un scénario qui emploierait une dose de chacun des vaccins.

À partir des données disponibles sur l'interchangeabilité des vaccins, il est recommandé d'utiliser le même vaccin pour la seconde dose s'il est facilement disponible à la clinique de vaccination. Toutefois, le CIQ mentionne que lors de l'administration de la deuxième dose, si le vaccin à ARNm utilisé lors de la première dose n'est pas facilement disponible, une personne peut recevoir un vaccin à ARNm différent.

Les vaccins à ARNm seront alors considérés comme interchangeables et les deux doses reçues seront considérées comme valides. Cela est également conforme aux orientations du Comité consultatif national de l'immunisation (CCNI).

Faits saillants :  

  • Avec ou sans rendez-vous, ces doses seront utilisées pour :
    • l'administration de la première dose ou l'administration de la deuxième dose pour des personnes ayant déjà reçu une première dose de Moderna;
    • les personnes qui ont reçu une première dose d'AstraZeneca et qui souhaitent obtenir un vaccin ARNm en deuxième dose;
    • les personnes qui ont reçu une première dose de Pfizer et qui peuvent obtenir Moderna en deuxième dose.
  • L'intervalle de huit semaines entre les deux doses est toujours recommandé pour les personnes qui optent pour un scénario mixte ou pour deux vaccins différents.
  • Deux doses du vaccin contre la COVID-19 sont nécessaires pour assurer une meilleure efficacité et une protection à long terme.
  • L'objectif que tous les Québécois de 12 ans et plus qui le souhaitent soient adéquatement vaccinés pour le 31 août est maintenu.
  • Précisons que la revue de l'ensemble des données récemment publiées ne permet pas de conclure qu'une option ou l'autre (soit un scénario mixte ou deux doses du même vaccin) présente davantage d'effets secondaires plus importants après l'administration de la deuxième dose. Les effets usuels (douleur au bras où l'injection a été faite, fatigue, frissons, maux de tête) sont essentiellement bénins et durent moins de trois jours.
  • Notons enfin que les recommandations sur les vaccins contre la COVID-19 sont révisées au besoin selon l'évolution de la situation épidémiologique, de la circulation des variants, de nouvelles données qui deviennent disponibles et du nombre de doses disponibles.

Lien connexe :

Pour obtenir toutes les informations pertinentes sur la vaccination : Québec.ca/vaccinCOVID

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/June2021/22/c8421.html Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Dernière mise à jour : 22 juin 2021