QUÉBEC, le 29 déc. 2020 /CNW Telbec/ - Le ministère de la Santé et des Services sociaux confirme qu'une première personne au Québec a été infectée par la nouvelle souche de la COVID-19, soit la variante S.

Cette personne a été en contact avec un membre de sa famille qui est revenu au Québec le 11 décembre dernier, après un séjour au Royaume-Uni, et qui a obtenu un résultat positif de la COVID-19 le 13 décembre.

L'enquête épidémiologique a démontré que la personne ayant voyagé n'a eu des contacts prolongés qu'avec les trois membres de sa famille, qui ont tous reçu un résultat positif à la COVID-19 et qui sont en isolement à leur domicile. La variante S a été identifiée chez l'une de ces personnes.

Les enquêtes ont été effectuées par les directions régionales de la santé publique de Montréal et de l'Estrie.

Les autorités de la Santé publique suivent l'évolution de la situation de très près. Les analyses sur les caractéristiques de cette nouvelle souche sont toujours en cours dans plusieurs pays et pour l'instant, il n'y a pas lieu de modifier les recommandations de santé publique. Au fur et à mesure que des informations seront confirmées sur cette nouvelle variante identifiée, elles seront communiquées à la population.

Faits saillants :

L'infection à la nouvelle variante a été détectée par le Centre universitaire de santé McGill (CUSM) et confirmée par le Laboratoire de santé publique du Québec (LSPQ). L'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) travaille à la mise en place d'un programme de surveillance pour identifier rapidement les nouvelles variantes du SARS-COV-2.

Notons qu'il est primordial que la population respecte l'ensemble des mesures et consignes en vigueur afin de limiter les risques de propagation de la COVID-19, d'autant plus durant la période des fêtes.

Enfin, rappelons que tant le Gouvernement du Québec que le Gouvernement du Canada ont répété à maintes reprises qu'il n'est pas recommandé de voyager à l'extérieur du pays, et que tout voyage non essentiel devrait être reporté. Les personnes qui ont décidé tout de même d'ignorer les recommandations et qui reviennent d'un séjour à l'étranger doivent obligatoirement s'isoler pour une période de 14 jours et suivre les consignes avec la plus grande rigueur.

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/December2020/29/c0720.html Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Dernière mise à jour : 29 décembre 2020