QUÉBEC, le 1er juin 2021 /CNW Telbec/ - Le ministère de la Santé et des Services sociaux confirme qu'un nouveau cas de thrombose avec thrombocytopénie (TIPIV) est survenu après l'administration d'un vaccin à vecteur viral contre la COVID-19, soit le vaccin d'AstraZeneca.

Notons que ce nouveau cas est survenu après l'administration d'une première dose. Cela porte à neuf le nombre de cas survenus jusqu'à maintenant sur le territoire québécois.

La personne a été prise en charge par le réseau de la santé et des services sociaux et a reçu les soins appropriés. Elle récupère présentement à son domicile et l'évolution de son état de santé est favorable.

En fonction du nombre de doses administrées au Québec, les TIPIV sont considérés comme une complication possible du vaccin AstraZeneca mais plutôt rare, soit environ un cas sur 50 000 vaccins administrés en première dose. Lors de la seconde dose, le risque est beaucoup plus faible, de l'ordre d'un cas sur 600 000.

Le réseau de la santé et des services sociaux du Québec est mobilisé afin de prendre en charge rapidement toute personne présentant des symptômes qui s'apparentent à une TIPIV à la suite de l'administration d'un vaccin. Des protocoles efficaces sont en place afin de détecter et traiter ce type de complications.

Le MSSS invite les personnes ayant reçu ce vaccin à consulter rapidement un médecin ou Info-Santé si, particulièrement dans les 4 à 20 jours suivant la vaccination, les symptômes suivants se manifestent :

  • un essoufflement, de la douleur à la poitrine, une enflure des jambes ou une douleur au ventre;
  • un mal de tête important ou qui dure depuis quelques jours, une vision floue ou des bleus sur la peau.

Lien connexe :

Pour en savoir davantage sur la vaccination : Québec.ca/vaccinCOVID

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/June2021/01/c3271.html Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Dernière mise à jour : 1er juin 2021