QUÉBEC, le 15 sept. 2021 /CNW Telbec/ - Comme il était attendu, une hausse de cas de la COVID-19 a été constatée dans les milieux scolaires au cours des dernières semaines, accélérée par la contagiosité du variant Delta. La Santé publique a entamé une démarche auprès des établissements d'enseignement primaire, secondaire, collégial et universitaire du Québec afin d'obtenir un portrait actuel de la couverture vaccinale de leur personnel.

Depuis la rentrée scolaire, une attention particulière est apportée afin d'assurer la sécurité des élèves et du personnel. C'est pourquoi, de concert avec le réseau de l'éducation, il a été décidé que les directions des centres de services scolaires, commissions scolaires et établissements privés doivent transmettre les renseignements sur les employés qui travaillent dans les établissements d'enseignement au cours de l'année scolaire 2021-2022 d'ici le 17 septembre 2021. Ces données seront transmises à l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ). Notons que les données visées par cette collecte sont des données déjà détenues par les établissements scolaires.

Le directeur national de santé publique, le docteur Horacio Arruda, a confié le mandat de la vigie de la vaccination contre la COVID-19 à l'INSPQ. Ainsi, les informations ne seront recueillies et utilisées par l'INSPQ qu'aux fins de la détermination de la couverture vaccinale du personnel des établissements d'enseignement. Ces données seront détruites à la fin de l'année scolaire 2021-2022.

Dans le contexte pandémique actuel, cette démarche de transmission de renseignements vise à informer et à soutenir la Santé publique dans ses recommandations, dans l'éventualité où des interventions ou des modifications aux mesures sanitaires actuelles s'avéraient nécessaires en milieu scolaire.  

Soulignons que les données qui seront utilisées par la Santé publique seront dénominalisées. L'objectif de la démarche n'est pas d'identifier le statut vaccinal de chaque personne, mais plutôt de déterminer le taux de vaccination global chez le personnel des établissements scolaires. Ce portrait permettra également de gérer plus efficacement les éclosions en milieu scolaire.

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/September2021/15/c9716.html

Dernière mise à jour : 15 septembre 2021