QUÉBEC, le 4 janv. 2021 /CNW Telbec/ - Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, ainsi que la ministre de l'Enseignement supérieur, Danielle McCann, annoncent la mise en place d'un programme volontaire avec bourses pour inciter les infirmières et les infirmiers inscrits au baccalauréat en sciences infirmières à venir prêter main-forte au réseau de la santé dès le mois de janvier.  

La mesure proposée vise à permettre aux étudiantes et aux étudiants qui sont inscrits dans un programme d'études universitaires menant à l'obtention d'un baccalauréat en sciences infirmières de ralentir leurs études et de suspendre leurs stages pour la session d'hiver 2021, sur une base volontaire. Un maximum de 2000 étudiants provenant de l'ensemble des universités de la province pourrait bénéficier de cette mesure, qui a pour objectif d'augmenter leur disponibilité à travailler dans le réseau, et ce, dès janvier. 

Un incitatif financier sous forme de bourses sera attribué aux personnes qui se porteront volontaires, à hauteur de 13 500 $ pour celles qui sont inscrites à temps complet et de 6 750 $ pour celles qui le sont à temps partiel.  Les étudiants devront s'engager à travailler à temps complet dans un établissement public ou privé conventionné du réseau de la santé et des services sociaux entre le 17 janvier et le 8 mai 2021. Le nombre de bourses allouées à chaque université sera établi au prorata du nombre d'étudiants inscrits à temps plein. Pour être admissible à cette mesure, il faut être titulaire d'un diplôme d'études collégiales en soins infirmiers et être inscrit à l'un des programmes d'études de 1er cycle universitaire menant à l'obtention d'un baccalauréat en sciences infirmières. Les études doivent être reprises à la session de l'automne 2021 ou de l'hiver 2022, dans le même programme. 

Cette mesure représente un investissement de 35 M$ de la part du ministère de la Santé et des Services sociaux, dont 27 M$ serviront à financer les bourses offertes. Le solde servira notamment à couvrir la perte de revenu des universités pour les droits de scolarité non perçus et à préparer le retour des étudiants. 

Citations : 

« Les besoins en matière de main-d'œuvre infirmière n'ont jamais été aussi criants. Nous prenons les mesures nécessaires pour relever ce défi majeur, comme nous l'avons démontré avec le programme de formation des préposés aux bénéficiaires en CHSLD, qui a d'ailleurs été un succès. Avec cette nouvelle mesure, nous faisons appel aux étudiants en sciences infirmières, pour les inviter à venir soutenir nos équipes en place. Les volontaires seront les bienvenus : leur aide précieuse au cours des mois à venir nous aidera à mieux répondre aux besoins des patients, qu'ils soient atteints de la COVID-19 ou d'autres problèmes de santé. » 

Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux 

« Nos universités comptent sur de jeunes professionnels motivés et prêts à s'investir pleinement dans le réseau de la santé, surtout en cette période inédite, où les besoins de main-d'œuvre n'ont jamais été aussi élevés. Le réseau de l'enseignement supérieur doit faire front commun avec celui de la santé et des services sociaux pour amener davantage de main-d'œuvre infirmière sur le terrain, tout en faisant le nécessaire pour faciliter le parcours d'études de ces personnes lorsqu'elles le reprendront. » 

Danielle McCann, ministre de l'Enseignement supérieur 

Faits saillants : 

Les étudiantes et les étudiants désirant participer à cette mesure doivent manifester leur intérêt à leur université avant le 11 janvier 2021. De l'information leur parviendra au cours des prochains jours à cet effet. Les bourses seront attribuées en priorité aux personnes inscrites à temps complet, selon le principe du premier arrivé jusqu'à l'atteinte du nombre de bourses prévues pour chacune des universités. 

Le versement de la bourse se fera au début de la session de retour aux études (automne 2021 ou hiver 2022), à la réception d'une confirmation d'inscription universitaire au programme d'études en sciences infirmières, et conditionnellement au respect du nombre d'heures de travail attendu. Il est à noter que les montants des bourses seront imposables.  

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/January2021/04/c1581.html Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Dernière mise à jour : 9 mars 2021