SAINT-CONSTANT, QC, le 22 oct. 2020 /CNW Telbec/ - Le gouvernement du Québec poursuit son objectif de prioriser l'éducation au Québec. C'est pourquoi la ministre de l'Enseignement supérieur et députée de Sanguinet, Mme Danielle McCann, est fière d'annoncer l'agrandissement et le réaménagement de l'école secondaire Jacques-Leber de Saint-Constant. Elle en a fait l'annonce au nom du ministre de l'Éducation, M. Jean-François Roberge.

Un montant de 10 millions de dollars a déjà été accordé pour l'élaboration du dossier d'affaires de ce projet, dans le cadre du Plan québécois des infrastructures 2019-2029. Le projet permettra de répondre à un besoin du Centre de services scolaire des Grandes-Seigneuries par l'augmentation de la capacité d'accueil de l'école. C'est 572 places qui seront ajoutées, ce qui portera le nombre total de places à environ 1 200 pour cette école secondaire. Des travaux de démolition et de reconstruction du bâtiment existant, construit en 1962, sont envisagés, considérant la vétusté de l'infrastructure. En plus de cet agrandissement, des travaux de réaménagement seront effectués dans les locaux existants dont les classes, les laboratoires, la salle d'entraînement et les aires de services.

Par ailleurs, le gouvernement vient tout juste de déposer le projet de loi no 66, visant à accélérer la relance économique du Québec par d'importants projets d'infrastructures. Ainsi, le projet d'agrandissement de l'école Jacques-Leber pourrait bénéficier de ces mesures d'accélération et contribuer à stimuler l'économie du Québec.

Citations :

« C'est une annonce extraordinaire pour la ville de Saint-Constant et porteuse d'espoirs pour les jeunes de notre région. Je souhaite qu'à terme, notre communauté soit fière de son école et que celle-ci contribue à favoriser la persévérance et la réussite de nos élèves. Avec ce projet, notre gouvernement répond au besoin d'espace dans nos écoles, à la nécessité de les moderniser également. Le projet offre aussi une occasion de stimuler l'économie québécoise par un investissement massif dans nos infrastructures. »

Danielle McCann, ministre de l'Enseignement supérieur et députée de Sanguinet

« Nous travaillons pour offrir ce qu'il y a de mieux à nos élèves : de belles écoles qui favorisent leur plein épanouissement. Grâce aux nombreux projets d'agrandissement et de construction en cours, nous offrons des lieux d'apprentissage modernes et davantage d'espace à nos élèves. Ce projet est un bon exemple des avantages du projet de loi no 66 pour les élèves et les familles du Québec. Régler le problème du manque d'espace dans nos écoles est crucial et je me réjouis de voir notre gouvernement prendre action sur cet enjeu. » 

Jean-François Roberge, ministre de l'Éducation

« Comme partout au Québec, en Montérégie, et plus particulièrement à Saint-Constant, le besoin d'espace dans les écoles se fait sentir. Ce projet d'agrandissement est une très bonne nouvelle pour les familles et les enfants de Saint-Constant. Les travaux permettront d'offrir aux élèves un environnement moderne, stimulant et sécuritaire pour apprendre et poursuivre leur développement. Une fois de plus, votre gouvernement démontre que l'éducation est une priorité. »

Simon Jolin-Barrette, ministre de la Justice et ministre responsable de la région de la Montérégie

« Grâce à cette annonce, nous pourrons officialiser un processus important quant aux travaux d'agrandissement et de réaménagement souhaités à l'école Jacques-Leber. Ceux-ci permettront de répondre à nos besoins croissants d'espace sur tout le territoire du Centre de services scolaire des Grandes-Seigneuries (CSSDGS), compte tenu de l'augmentation constante de notre clientèle. Nous sommes reconnaissants de la considération que manifeste le gouvernement à l'égard de nos élèves en leur offrant des environnements encore plus propices aux apprentissages. »

Kathlyn Morel, directrice générale du Centre de services scolaire des Grandes-Seigneuries

Faits saillants :

  • La mesure Ajout d'espace vise les projets de construction, d'agrandissement et de réaménagement d'écoles ainsi que l'acquisition de bâtiments dans le réseau scolaire.
  • Ces investissements sont prévus au Plan québécois des infrastructures.
  • Les travaux devront être réalisés selon la nouvelle vision gouvernementale en matière de construction, d'agrandissement et de rénovation d'écoles. Inscrite dans une perspective d'intégration à la communauté et de développement durable, la nouvelle génération d'écoles sera adaptée aux nouvelles méthodes d'enseignement. Les espaces communs favoriseront la socialisation et le sentiment d'appartenance des élèves. Les nouvelles écoles arboreront également une toute nouvelle identité architecturale mettant en valeur des accents de bleu et des matériaux du Québec, principalement le bois et l'aluminium.
  • La Société québécoise des infrastructures a été désignée comme gestionnaire du projet.

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/October2020/22/c2116.html Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Dernière mise à jour : 9 mars 2021