QUÉBEC, le 1er févr. 2018 /CNW Telbec/ - L'amélioration du niveau de connaissance des citoyens et citoyennes à l'égard du droit et du système de justice québécois est une priorité. C'est pourquoi nous soutenons des organismes du milieu qui offrent des services d'informations, d'éducation ou d'accompagnement afin de favoriser un meilleur accès à la justice.

La ministre de la Justice et procureure générale du Québec, Mme Stéphanie Vallée, a annoncé aujourd'hui, dans les locaux de la Clinique d'accompagnement juridique Droit de cité, qu'une somme de 500 000$ dollars sera partagée entre 13 organismes afin de financer la réalisation de projets innovateurs qui rapprochent la justice de la population. L'attribution de cette aide financière fait suite à un appel de projets lancé en juillet 2017.

Cette année, les projets retenus ont été priorisés en fonction de leur apport à la modernisation de l'accès à la justice, en tenant compte des nouvelles technologies et des nouvelles approches pour faciliter le recours à la justice sous toutes ses formes. Ils portent sur la prévention et le règlement des différends ou sont destinés à des clientèles vivant des enjeux particuliers en matière d'accès à la justice.

Citation :

« Notre gouvernement priorise les initiatives locales portées par les organismes du milieu juridique qui contribuent à rapprocher la justice du quotidien des Québécois et des Québécoises. Je me réjouis de constater que les intervenants du milieu sont aussi déterminés que moi à transformer et moderniser la justice, au bénéfice de notre société. »

Stéphanie Vallée, ministre de la Justice et procureure générale du Québec

Informations complémentaires

Les sommes octroyées dans le cadre du Programme d'aide financière pour favoriser l'accès à la justice proviennent du Fonds Accès Justice. Ce fonds spécial, destiné au financement de tels projets, a été institué au ministère de la Justice du Québec le 5 avril 2012. Ses revenus proviennent principalement de sommes perçues à la suite d'infractions aux lois pénales québécoises et de l'entente Canada-Québec concernant les mesures québécoises de justice familiale.

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/February2018/01/c2506.html Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Dernière mise à jour : 1er février 2018