Le gouvernement du Québec met sur pied ce printemps un projet pilote en collaboration avec l’Association des conducteurs de chiens de sang du Québec.

Chien

Actuellement, les chasseurs et chasseuses ont recours aux services de conducteurs de chiens de sang pour rechercher le gibier blessé lorsque celui-ci s’enfuit et qu’il devient difficile de le retrouver. Le travail des conducteurs et de leurs chiens permet d’éviter des souffrances inutiles à un animal blessé à la chasse.

Jusqu’à maintenant, les conducteurs n’étaient pas autorisés à porter une arme à feu lors de leurs recherches. Cette pratique sera exceptionnellement autorisée dans le cadre du projet pilote Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.. Ce projet a pour but de récolter des renseignements sur les activités relatives aux conducteurs de chiens de sang et de produire des recommandations. Ces recommandations permettront ensuite d’élaborer un nouveau règlement pour encadrer la recherche et l’abattage de gibier blessé.

Nature du projet pilote

Concrètement, le projet pilote autorisera donc, dès ce printemps, 50 conducteurs de chiens dressés pour la recherche de gibier blessé à abattre, à l’aide d’une arme à feu, un orignal, un cerf de Virginie ou un ours noir blessé mortellement à la chasse.

Les conducteurs doivent respecter des conditions précises

Les conducteurs sélectionnés pour participer au projet pilote seront autorisés à porter une arme à feu lors de leurs recherches, de jour comme de nuit. Cette arme doit, bien sûr, être de l’un des calibres autorisés pour chasser le gibier recherché, et ce, peu importe la période de chasse en cours (arme à feu, arc ou arbalète).

Il est donc possible que des coups de feu soient entendus la nuit, près des territoires de chasse, pendant la durée du projet pilote. Sachez cependant qu’avant de commencer leur travail, les conducteurs de chiens ont l’obligation d’aviser SOS Braconnage du début de leurs recherches. Les participants au projet pilote sont également tenus de respecter un certain nombre de conditions (PDF 234 Ko).

Notez qu’il demeure toujours interdit d'utiliser un chien pour chasser le cerf de Virginie, l'orignal ou l'ours noir. En effet, la chasse à l’aide de chiens n’est permise que pour la chasse au petit gibier. Il faut donc bien distinguer cette pratique interdite de la recherche de gibier blessé à l’aide d’un chien, activité qui fait l’objet du projet pilote.

Pour en savoir plus ou vous inscrire, vous pouvez consulter la page Web portant sur le projet pilote relatif aux conducteurs de chiens de sang.

Dernière mise à jour : 28 mars 2022