QUÉBEC, le 4 mai 2022 /CNW Telbec/ - Le gouvernement du Québec annonce une prise de participation de 60 millions de dollars sous forme d'actions privilégiées dans Polycor, par l'entremise d'Investissement Québec à titre de mandataire du gouvernement, de même qu'une prise de participation de 38 millions de dollars en actions ordinaires, à travers les fonds propres d'Investissement Québec.

Le ministre de l'Économie et de l'Innovation et ministre responsable du Développement économique régional, M. Pierre Fitzgibbon, en a fait l'annonce aujourd'hui en compagnie de la vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, Mme Geneviève Guilbault, du président-directeur général d'Investissement Québec, M. Guy LeBlanc, ainsi que du président-directeur général de Polycor, M. Patrick Perus.

Ces investissements assureront la poursuite des activités de Polycor, un chef de file mondial de l'industrie de la pierre naturelle, ainsi que le maintien des emplois et du siège social de l'entreprise au Québec.

Citations :

« En tant que gouvernement, nous nous sommes engagés à protéger et à renforcer nos sièges sociaux stratégiques. C'est exactement ce qu'on fait avec ces investissements. En plus, on va soutenir l'entreprise dans sa croissance, sa conquête des marchés étrangers et son automatisation. C'est la clé du succès dans un contexte de rareté de la main-d'œuvre. »

Pierre Fitzgibbon, ministre de l'Économie et de l'Innovation et ministre responsable du Développement économique régional

« Reconnue comme la plus importante entreprise québécoise d'extraction et de transformation de pierres naturelles, Polycor évolue dans un marché prometteur et en forte expansion. De plus, en adoptant des processus de fabrication soucieux de l'environnement, elle travaille à atteindre la carboneutralité d'ici 2025. Toutes ces raisons motivent notre gouvernement à vouloir conserver cet acteur économique québécois important dans la Capitale-Nationale. »

Geneviève Guilbault, vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale

« Québec joue pleinement son rôle : donner les moyens à une entreprise québécoise devenue un leader international dans son secteur d'activité de diversifier ses marchés et de propulser sa croissance tout en veillant au maintien de son centre décisionnel ici, au Québec. S'allier à d'autres acteurs financiers majeurs et à l'équipe de direction d'un intervenant québécois clé dans l'industrie pour faire rayonner le savoir-faire d'ici à l'étranger, voilà notre approche pour assurer un développement économique fort et durable! »

Guy LeBlanc, président-directeur général d'Investissement Québec

« Lorsque le capital est au service de l'entrepreneur, nous pouvons accomplir de grandes choses. Chez Polycor, nous avons toujours été convaincus que nous devions nous engager continuellement sur la voie de l'innovation pour prospérer et consolider notre position de chef de file dans notre domaine. C'est collectivement et en adoptant une vision à long terme que nous bâtirons une industrie de la construction durable au Québec et au-delà de ses frontières. »

Patrick Perus, président-directeur général de Polycor

Faits saillants :

  • Fondée en 1987 à Québec, Polycor Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. extrait principalement du granite, du marbre et du calcaire dans les cinquante carrières qu'elle possède en Europe et en Amérique du Nord, dont une vingtaine au Québec.
  • L'entreprise, qui emploie près de 1 300 personnes dans le monde, dont plus de 400 au Québec, exploite également 20 usines de transformation, parmi lesquelles 6 sont situées en sol québécois. Elle commercialise des pierres en blocs ou les transforme en produits finis aux fins d'aménagement urbain, de construction commerciale, de rénovation résidentielle et de conception de monuments décoratifs ou commémoratifs.
  • Le soutien du gouvernement est accompagné de clauses prévoyant la poursuite des activités de Polycor ainsi que le maintien des emplois et du siège social de l'entreprise au Québec.
  • En considérant la participation du gouvernement du Québec et d'Investissement Québec ainsi que celle de la direction de Polycor, l'entreprise sera détenue à environ 20 % par des intérêts québécois.
  • Polycor était jusqu'à tout récemment détenue par la firme de placement privé canadienne TorQuest et par deux fonds d'investissement américains, soit Wynnchurch Capital et PNC Mezzanine.
  • C'est le fonds d'investissement torontois Birch Hill Equity Partners Management qui acquiert à présent l'entreprise, par le biais de BH Polycor Holding, afin notamment d'appuyer la poursuite de l'automatisation de ses opérations et la mise en œuvre de sa stratégie d'expansion.
  • Birch Hill Equity Partners Management Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. est une société canadienne de capital-investissement de taille moyenne qui, depuis vingt-six ans, stimule la croissance de sociétés de portefeuille. Basée à Toronto, elle a actuellement plus de 5 milliards de dollars de capital sous gestion.
  • Investissement Québec Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. a comme rôle de stimuler l'innovation dans les entreprises, l'entrepreneuriat et les exportations ainsi que de faire croître l'investissement local et étranger à travers les régions du Québec. La société offre aux entreprises de toutes tailles un accompagnement personnalisé, une expertise technologique et des solutions financières flexibles à chacune des étapes de leur croissance.

Ministère de l'Économie et de l'Innovation sur les réseaux sociaux :

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/May2022/04/c5336.html

Dernière mise à jour : 4 mai 2022