BARCELONE, Espagne, le 1e oct. 2017 /CNW Telbec/ - La porte-parole de Québec solidaire, Manon Massé, demande au gouvernement de Justin Trudeau ainsi qu'au premier ministre Philippe Couillard de signifier rapidement leur profond désaccord sur l'usage de la force du gouvernement espagnol envers le peuple catalan.  

« Un pays démocratique doit être en mesure de reconnaître que l'usage de la force contre des citoyennes et des citoyens qui se rendent aux urnes est extrêmement grave. Comme État démocratique, le Québec tout comme le Canada doivent réagir lorsque les droits et libertés sont attaqués. Aucun gouvernement démocratique de la communauté internationale ne peut cautionner par son silence ce déni de démocratie », affirme-t-elle. 

Actuellement en Catalogne, la députée de Sainte-Marie-Saint-Jacques demande à Madrid de cesser la répression politique.

« Madrid doit respecter les droits civiques élémentaires et cesser la répression envers les personnes qui ne font rien de plus que de vouloir voter. Le gouvernement de Mariano Rajoy est en train d'établir un précédent dangereux. Il est de notre devoir de le dénoncer », conclut-elle.

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/October2017/01/c7446.html Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Dernière mise à jour : 25 septembre 2020