QUÉBEC, le 25 févr. 2021 /CNW Telbec/ - Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, M. Jean Boulet, et la vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, Mme Geneviève Guilbault, annoncent un investissement de 1 218 000 $ pour soutenir la formation de la main-d'œuvre dans la région de la Capitale-Nationale, notamment dans les secteurs prioritaires que sont la santé, la construction et les technologies de l'information.

L'investissement annoncé est financé dans le cadre de la Mesure de formation (MFOR), volet Achat de formation, qui vise à pallier les déséquilibres du marché du travail de la région ainsi que le besoin d'intégration en emploi des individus.

Concrètement, cet investissement permettra au gouvernement du Québec de conclure neuf ententes visant à mettre en place des formations de courte durée, soit entre 201 et 745 heures. Ces formations s'adressent aux chercheurs d'emploi ou aux chômeurs pandémiques dans des domaines où les besoins de main-d'œuvre sont importants.

Au total, cette aide financière permettra de soutenir quelque 125 personnes inscrites à des formations comme l'Attestation d'études professionnelles (AEP) en fabrication de portes et fenêtres, le Soutien à la personne en milieu de vie pour immigrants et le Certificat en actualisation des compétences (CAC) en design et intégration Web, ainsi qu'à d'autres formations offertes par l'Association sectorielle paritaire (ASP) en construction.

Les participants seront sélectionnés selon leur profil d'employabilité par un agent d'aide socio-économique. Les personnes sans emplois intéressées doivent s'informer auprès de leur milieu scolaire ou de leur bureau de Services Québec. 

Ces formations seront offertes par neuf établissements de la région de la Capitale-Nationale, soit le Centre de formation professionnelle (CFP) Samuel-De Champlain, le Centre de formation professionnelle (CFP) Fierbourg, le Cégep Limoilou, le Cégep Garneau, le Centre de formation professionnelle (CFP) de Limoilou et le Centre de formation en transport de Charlesbourg.

Citations :

« La crise sanitaire a des impacts importants sur l'ensemble du marché du travail, notamment concernant les enjeux bien documentés de rareté de la main-d'œuvre dans les secteurs de la santé, de la construction et des technologies de l'information. Ces secteurs d'activité sont au premier plan afin de répondre adéquatement au besoin des entreprises en matière de main-d'œuvre. L'annonce d'aujourd'hui démontre la volonté du gouvernement d'offrir aux  travailleurs des possibilités d'emploi vers les secteurs en forte demande. La formation est plus que jamais le fer de lance pour une économie forte et flexible ; une économie capable de s'adapter à toutes les situations. »

Jean Boulet, ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie

« Depuis près d'un an, la pandémie a affecté le marché du travail québécois et de nombreux travailleurs ont dû s'adapter aux changements dans leur domaine d'activité. Notre Capitale-Nationale ne fait pas exception. C'est pourquoi votre gouvernement répond présent en mettant en place des offensives spécifiques à nos besoins locaux. Je suis fière de notre annonce d'aujourd'hui, qui permettra de former une relève de qualité afin de contrer la rareté de la main-d'œuvre, un défi auquel sont confrontées un grand nombre d'entreprises. »

Geneviève Guilbault, vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale

Faits saillants :

  • En janvier 2021, le taux de chômage de la Capitale-Nationale était de 5,6 % comparativement à 4,4 % en janvier 2020.
  • Ces formations s'inscrivent dans le cadre du Programme d'aide à la relance par l'augmentation de la formation (PARAF). Le PARAF permet à une personne de recevoir une allocation d'aide à l'emploi de 500 $ par semaine ou de voir son allocation majorée à 500 $ par semaine si elle reçoit déjà de l'aide financière du gouvernement du Québec. L'allocation d'aide à l'emploi sera versée pendant toute la durée de la formation professionnelle.
  • Le gouvernement a annoncé dans le document Le point sur la situation économique et financière du Québec que 65,1 millions de dollars seront investis sur deux ans afin de soutenir différentes initiatives dans des secteurs stratégiques pour la relance, dont l'industrie de la construction, de la santé et des technologies de l'information.
  • Pour en savoir plus sur ces formations, vous pouvez vous adresser aux bureaux de Services Québec de la Capitale-Nationale.

Liens utiles

Pour en savoir plus sur les activités du Ministère, suivez-le sur les médias sociaux :

facebook.com/TravailEmploiSolidaritésocialeQuébec
twitter.com/Gouv_MTESS
linkedin.com/company/ministere-travail-emploi-solidarite-sociale-quebec

 

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/February2021/25/c6761.html Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Dernière mise à jour : 9 mars 2021