QUÉBEC, le 30 oct. 2020/CNW Telbec/ - Pour soutenir la persévérance scolaire et la réussite éducative, le gouvernement du Québec, par le biais des Instances régionales de concertation (IRC), accordera un soutien financier de 41 millions de dollars réparti sur les trois prochaines années financières, soit de 2020-2021 à 2022-2023. Le ministre de l'Éducation, M. Jean-François Roberge, en a fait l'annonce aujourd'hui. Pour l'occasion, il était accompagné de Mme Andrée Mayer-Périard, présidente du Réseau québécois pour la réussite éducative.

Depuis 2015-2016, le ministère de l'Éducation accorde annuellement son appui aux IRC, par l'intermédiaire du Réseau québécois pour la réussite éducative. Ce dernier soutient ses membres dans leur mission et les mobilise dans la réalisation d'actions collectives afin de contribuer à l'accroissement de la diplomation et de la qualification des jeunes.

Nouveauté dès cette année, non seulement l'aide financière est bonifiée, elle est également accordée sur trois ans pour permettre aux IRC une meilleure planification à long terme. Ainsi, celles-ci seront mieux outillées pour répondre aux besoins de leur clientèle de façon continue et pour faire la promotion de la persévérance scolaire et de la réussite éducative.

Rappelons également que les IRC sont présentes dans toutes les régions du Québec. Elles ont pour mission de mobiliser les acteurs régionaux et de développer des partenariats locaux dans la promotion des conditions de réussite éducative, entre autres, en faisant la mise en valeur de la lecture. La mission ainsi que la structure de chaque IRC sont uniques. Elles sont adaptées aux défis particuliers de la région dans laquelle elles évoluent. Dans le contexte actuel de la pandémie où les besoins sont encore plus grands, cette aide contribuera grandement à accompagner tous nos jeunes vers la réussite.

Citations :

« Il est primordial de favoriser la persévérance et la réussite scolaires chez les élèves dès le plus jeune âge. Nous mettons également tout en œuvre pour favoriser l'égalité des chances de réussite éducative chez les élèves les plus vulnérables, surtout en contexte de pandémie. Parce que leur réussite, c'est notre réussite à tous, le gouvernement du Québec est heureux de confirmer son engagement financier pour les trois prochaines années. Grâce aux sommes annoncées, nous réitérons notre appui et notre confiance aux Instances régionales de concertation. Celles-ci pourront poursuivre leur mission à long terme à l'échelle locale et régionale et même démarrer de nouveaux projets. Nous saluons également leurs actions concrètes qui permettent à un plus grand nombre d'élèves d'obtenir le soutien nécessaire à leur réussite, tout en contrant le décrochage scolaire. »

Jean-François Roberge, ministre de l'Éducation

« Nous sommes très fiers de cette entente avec le gouvernement du Québec. Le soutien financier, maintenant garanti pour une période de trois ans, va permettre aux IRC de notre réseau de mener des initiatives qui auront encore plus d'impact sur la réussite éducative. Alors que la COVID-19 aura des répercussions sur le cheminement des jeunes au-delà de l'année scolaire en cours, nous croyons que cette annonce nous permettra d'agir à court et moyen terme au bénéfice de tous les jeunes, dont les plus vulnérables. Par cette entente, le gouvernement reconnaît que les parcours de réussite et de persévérance de nos jeunes sont ancrés dans leur territoire et que ce sont les partenaires de chaque région qui sont les plus à même de soutenir les actions concertées les plus efficaces pour leurs jeunes et leurs familles. »

Andrée Mayer-Périard, présidente du Réseau québécois pour la réussite éducative

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/October2020/30/c8319.html Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Dernière mise à jour : 30 octobre 2020