La nouvelle Stratégie nationale d’achat d’aliments québécois : p​​our une alimentation locale dans les institutions publiques​ (PDF 1,77 Mo) vise à augmenter de façon considérable la part des aliments de chez nous achetés par les institutions du Québec.

La Stratégie comprend de nombreuses mesures pour favoriser l’achat d’aliments produits ou transformés au Québec par les institutions publiques (établissements des réseaux de la santé, des services sociaux, de l’éducation et de l’enseignement supérieur).

Voici les principales actions mises en place :

  • Création d’un service d’accompagnement inédit des institutions publiques, en collaboration avec l’Institut de tourisme et d’hôtellerie de Québec (ITHQ);
  • Programme de développement des marchés bioalimentaires Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. : vise à accroître la commercialisation des aliments québécois dans les institutions;
  • Création du Répertoire des aliments québécois Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. : initiative sans précédent qui permet aux responsables de l’approvisionnement, aux chefs cuisiniers et aux nutritionnistes des institutions d’identifier et de mieux connaître les produits alimentaires québécois;
  • Aliments du Québec au menu Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. : programme de reconnaissance qui fait rayonner les efforts des établissements qui mettent en valeur les produits de chez nous dans leurs services alimentaires. Ce programme est développé par Aliments du Québec et Équiterre avec le soutien du du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ);
  • Aide financière de 900 000 $ accordée à l'organisme M361 Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. pour soutenir les établissements scolaires primaires et secondaires dans la réalisation de projets favorisant l’achat d’aliments québécois (appel de projets à venir en novembre);
  • Comité regroupant les principaux ministères responsables des différents réseaux publics et ayant pour mandat d'assurer l’engagement des parties et la cohésion des actions pour l’achat d’aliments québécois.

Lire le communiqué Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Dernière mise à jour : 5 octobre 2020