MONTRÉAL, le 20 juin 2022 /CNW Telbec/ - Afin de bonifier l'offre de services destinée aux usagers de la route, le gouvernement du Québec dévoile son Plan de modernisation des parcs routiers. Le ministre des Transports et ministre responsable de la région de l'Estrie, M. François Bonnardel, en a fait l'annonce aujourd'hui à Montréal. Ce plan représente un investissement total de 150 M$.

La modernisation du réseau des parcs routiers, y compris la reconnaissance de plusieurs nouveaux villages-relais, consiste à reconstruire et à rajeunir les haltes routières qui sont devenues désuètes avec le temps et qui ne répondent plus aux besoins des usagers. Cela permettra d'accroître la sécurité des conducteurs en les incitant à faire des pauses plus fréquentes afin de contrer la distraction et les effets de la fatigue au volant et ainsi de réduire les risques d'accident. Le plan prévoit entre autres :

  • de procurer aux usagers de la route des sites d'arrêt sécuritaires et accessibles 24 heures sur 24, 7 jours sur 7;
  • d'assurer la pérennité du transport interprovincial de marchandises en proposant des sites d'arrêt facilement accessibles aux conducteurs de véhicules lourds;
  • d'offrir des services de qualité adaptés aux milieux ainsi qu'aux besoins des différents usagers de la route, tant les familles, les vacanciers et les personnes à mobilité réduite que les conducteurs de véhicules lourds;
  • de doter le réseau québécois de parcs routiers d'infrastructures modernes, attrayantes et accueillantes.

Citations

« Notre gouvernement a la volonté d'offrir aux usagers de la route des emplacements plus modernes et des services actualisés, comme l'accès à des bornes de recharge pour voitures électriques, des espaces de stationnement réservés aux véhicules lourds ainsi qu'une zone Wi-Fi. On va se le dire, les vieilles haltes routières sont désuètes et il est plus que temps de les moderniser. Je suis particulièrement fier de ce plan de modernisation quand je pense aux familles, aux camionneurs ainsi qu'aux personnes à mobilité réduite qui auront accès à des endroits beaucoup plus conviviaux pour effectuer des arrêts en toute sécurité. »

François Bonnardel, ministre des Transports et ministre responsable de la région de l'Estrie

« Je suis très heureuse de cette annonce concernant la modernisation des parcs routiers puisqu'elle favorisera grandement le développement du tourisme dans nos régions. Les "cabanes brunes" sur nos autoroutes seront remplacées par des bâtiments modernes, sécuritaires et attrayants, au bénéfice des citoyennes et des citoyens du Québec ainsi que des touristes locaux et internationaux. Les visiteurs pourront ainsi profiter de haltes routières accueillantes offrant tous les services dont ils ont besoin. »

Caroline Proulx, ministre du Tourisme et ministre responsable des régions de Lanaudière et du Bas-Saint-Laurent

Faits saillants

  • Le réseau des parcs routiers est composé des haltes routières régulières et saisonnières, des aires de service, des villages-relais, des belvédères ainsi que des aires de repos pour conducteurs de véhicules lourds.
  • Les axes priorisés dans le cadre du plan de modernisation sont les suivants :
    • Frontalier (A-15 et A-55)
      Zones frontalières du Québec avec les provinces et les États-Unis.
    • Périurbain (A-20 et A-50)
      Périphérie des grandes agglomérations urbaines de Montréal, de Québec et de Gatineau.
    • Autoroutier (A-20)
      Maintien et modernisation des haltes existantes situées tous les 100 kilomètres ou après chaque heure de déplacement.
    • Rural (haltes routières saisonnières et villages-relais)
      Routes nationales ou régionales stratégiques, ou routes touristiques reconnues se caractérisant par une succession de municipalités pouvant offrir (ou offrant déjà) des services pour les usagers de la route.
    • Lieux isolés (R-117 et R-389)
      Réserves, parcs ou certains secteurs très éloignés des régions périphériques où les services sont manquants.
  • La modernisation s'échelonnera de 2022 à 2027.
  • L'investissement total pour la modernisation de l'ensemble des haltes routières est divisé selon les axes d'intervention suivants :
    • frontalier, autoroutier et périurbain : 110 M$;
    • liens uniques en milieux ruraux ou isolés : 32 M$;
    • villages-relais : 8 M$.
  • Le plan de modernisation a été élaboré à partir de consultations avec plusieurs partenaires, dont la Fédération des Villages-relais, les municipalités, les communautés autochtones locales, les associations de camionnage, le Circuit électrique d'Hydro-Québec, l'organisme Kéroul, les associations touristiques régionales, le Secrétariat aux affaires autochtones, le ministère de la Culture et des Communications, le ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques ainsi que le ministère du Tourisme.
  • À ce jour, la halte routière de Villeroy ainsi que l'aire de service du Point-du-Jour, à Lavaltrie, ont été modernisées et sont maintenant accessibles aux usagers de la route.

Liens connexes

Québec 511 Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Haltes routières et villages-relais Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Suivez-nous sur Twitter Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre., Facebook Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. et Instagram Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Cision Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/June2022/20/c4895.html

Dernière mise à jour : 20 juin 2022