Québec, 15 mars 2019 – À la suite des attentats contre deux mosquées, en Nouvelle-Zélande, le premier ministre, François Legault, désire faire la déclaration suivante :

« De terribles nouvelles nous sont parvenues de la Nouvelle-Zélande, tôt ce matin. Des dizaines de personnes ont trouvé la mort lors d’attentats dans deux mosquées. Selon les autorités, le tireur n’aurait visé que les personnes de confession musulmane et serait connu pour avoir des sympathies d’extrême droite. Le monde entier est sous le choc.

Comme le Québec et le Canada, la Nouvelle-Zélande est un endroit paisible où la population souhaite vivre en sécurité et dans la paix. Nous avons récemment connu une tragédie qui nous a, toutes et tous, très affectés au Québec. Je me sens totalement solidaire de la première ministre, Mme Jacinda Ardern, et je comprends parfaitement son émotion aujourd’hui. Il n’y a pas de place pour l’extrémisme dans nos sociétés; il n’y a pas de place pour l’intolérance. Nous ne permettrons pas à la violence de prendre racine dans nos sociétés démocratiques.

La communauté internationale doit faire front commun et envoyer un message sans équivoque. Au nom du gouvernement du Québec, j’exprime mes plus sincères condoléances aux familles des victimes et offre tout mon soutien à la Nouvelle-Zélande en ces temps difficiles. »

François Legault, premier ministre du Québec