Lors de son point de presse, le premier ministre a mentionné que la situation continue d’être stable, mais qu’elle est critique dans deux régions : le Saguenay–Lac-Saint-Jean et le nord de Lanaudière.