Rivière-du-Loup, le 12 septembre 2019. – Le premier ministre, M. François Legault, accompagné du ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, M. Lionel Carmant, de la ministre de la Santé et des Services sociaux, Mme Danielle McCann, ainsi que du ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, M. Jean-François Roberge, a présenté, jeudi, les détails du tout premier programme de remboursement de lunettes et de lentilles cornéennes pour les jeunes de moins de 18 ans, afin de donner un coup de pouce financier aux familles.

Ainsi, tous les enfants qui ont besoin de lunettes ou de lentilles cornéennes pour corriger leur vision, avec la prescription d’un optométriste ou d’un ophtalmologiste autorisé, seront admissibles à un remboursement de 250 $, et ce, tous les deux ans. La mise en place du programme Mieux voir pour réussirfait suite à un engagement du gouvernement afin de favoriser le développement du plein potentiel des jeunes et de lutter contre le décrochage scolaire.

Citations :

« En garantissant une bonne vision pour tous nos jeunes, nous agissons pour leur motivation, pour leur réussite, et donc contre le décrochage scolaire. Avoir une bonne vision, c’est fondamental pour réussir et pour persévérer à l’école. Cela ne devrait jamais devenir une question d’argent. Les parents ne devraient jamais avoir à choisir entre la santé financière de leur famille et la réussite de leurs enfants. L’achat de lunettes et de lentilles cornéennes est une dépense importante pour beaucoup de familles qui ont déjà de la difficulté à joindre les deux bouts. Donc avec ce nouveau coup de pouce, nous leur enlevons un poids et leur redonnons plus de liberté financièrement. »

François Legault, premier ministre du Québec

« Notre gouvernement s’est donné comme priorité d’influencer positivement la trajectoire de vie de l’ensemble des jeunes du Québec, et la mise en place de ce programme en est un autre bel exemple. Une bonne santé visuelle contribue à offrir un meilleur départ aux enfants et est essentielle à leur réussite. »

Lionel Carmant, ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux

« Avec ce nouveau programme, nous voulons nous assurer que chaque enfant pourra obtenir les lunettes ou les lentilles cornéennes dont il a besoin. Nous allégeons ainsi le fardeau des parents : les coûts liés aux soins de la vue ne doivent plus être un obstacle à la réussite des jeunes. »

Danielle McCann, ministre de la Santé et des Services sociaux

« La vision joue un rôle indéniable dans le développement scolaire des enfants. Toujours dans l’objectif d’identifier les difficultés qui peuvent nuire à leur apprentissage, la mise en place de ce programme de remboursement vient s’ajouter aux autres mesures annoncées afin de favoriser leur réussite éducative. »

Jean-François Roberge, ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur

Faits saillants :

  • Le programme est entré en vigueur le 1er septembre 2019, et seuls les achats effectués à partir de cette date, auprès d’un marchand au Québec, sont admissibles. Toutefois, l’examen de la vue peut avoir été réalisé avant le 1er septembre.
  • Le programme offre un remboursement de 250 $ à la suite de l’achat de lunettes ou de verres de contact pour tout jeune de moins de 18 ans. Le remboursement sera accordé uniquement pour l’achat de lunettes ou de verres de contact visant à corriger la vision et cette correction devra être prescrite par un optométriste ou un ophtalmologiste autorisé.
  • Les coûts anticipés sont de 36 millions de dollars par année. Les évaluations préliminaires prédisent qu’environ 145 000 enfants auront besoin de lunettes ou de verres de contact annuellement.
  • Grâce à un service en ligne, rendu accessible par la Régie de l’assurance maladie du Québec, la démarche pour obtenir un remboursement sera simple et permettra de recevoir un chèque au plus tard trois semaines après l’envoi de la demande.