Porter plainte

Il est possible de porter plainte si vous  avez ressenti des malaises à la suite de l’ingestion d’un aliment. Toute plainte est traitée de façon confidentielle. 

En ligne : remplissez le formulaire Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.
Par téléphone (sans frais) : composez le 1 800 463-5023.

Description

Une intoxication alimentaire peut survenir après avoir mangé des aliments ou bu de l’eau contaminés par des bactéries, des virus, des parasites ou des substances chimiques. 

La plupart des intoxications alimentaires sont bénignes et ne durent que quelques jours. Leurs conséquences peuvent toutefois être plus graves, surtout chez les enfants, les femmes enceintes, les personnes âgées et celles dont le système immunitaire est affaibli. 

Symptômes 

  • Crampes ou douleurs abdominales;  
  • Diarrhée;  
  • Nausées;
  • Vomissements;  
  • Fièvre; 
  • Maux de tête.

Règles de base de prévention

Il existe des mesures de prévention simples contre les intoxications alimentaires :  

  • Examinez avec attention les aliments que vous mettez dans votre panier d’épicerie. 
  • Lavez-vous les mains et les avant-bras avec du savon avant et après avoir manipulé des aliments. 
  • Couvrez vos blessures d'un pansement et portez des gants à usage unique si vous êtes blessé et manipulez des aliments. 
  • Respectez les températures exigées pour la bonne conservation des aliments et entreposez ces derniers adéquatement.  
  • Refroidissez, réchauffez et décongelez les aliments de la bonne façon. 
  • Triez avec soin les aliments qui sont demeurés dans le réfrigérateur et le congélateur après une panne de courant

Éviter la contamination

La contamination résulte du contact direct entre des aliments crus et des aliments cuits ou prêts à manger.  

La meilleure façon d’éviter de contaminer les aliments que l’on prépare est d'abord de suivre rigoureusement les règles d'hygiène et de nettoyage.

Seule une cuisson adéquate peut ensuite prévenir la contamination des aliments et la réduire à un niveau sécuritaire. Elle détruit la plupart des bactéries pathogènes, celles qui rendent malade. 

Les risques pour la santé associés à la consommation de viande hachée sont bien connus. Il est donc important de suivre certaines recommandations concernant sa préparation et sa cuisson.  

De plus : 

  • N’utilisez pas les œufs fêlés ou cassés. Ils peuvent être contaminés par des bactéries pathogènes, comme la salmonelle. 
  • Jetez les boîtes de conserve bombées, abîmées, qui giclent quand on les ouvre ou qui dégagent une odeur anormale.

Contamination croisée  

La contamination croisée se produit lorsque des aliments cuits ou prêts à manger entrent en contact avec un ustensile, une surface de travail ou des mains qui ont touché à des aliments crus.  

Pour éviter la contamination croisée : 

  • Séparez toujours les aliments crus des aliments cuits ou prêts à manger. Par exemple, évitez de déposer une laitue (aliment prêt à manger) sur une planche de travail qui a servi à manipuler un aliment cru, à moins d’avoir bien lavé et assaini la planche au préalable. 
  • Utilisez si possible une planche à découper pour les légumes et une autre pour les viandes crues. 
  • Préparez les aliments cuits ou prêts à manger (donc moins sujets à la contamination) avant les aliments crus (qui présentent plus de risques). 
  • Lavez-vous les mains souvent avec du savon. 
  • Si vous faites une raclette ou une fondue, évitez de déposer dans votre assiette des aliments crus comme de la viande à fondue ou du poulet. Ils pourraient contaminer les autres aliments qui s’y trouvent. Utilisez de préférence des ustensiles différents pour manipuler la viande crue et la viande cuite.

Aliments à risque

La préparation, la cuisson ou la consommation de certains aliments exigent une plus grande vigilance pour éviter les intoxications.

Plus spécifiquement, la prudence est de mise pour ces aliments :

Il faut aussi faire preuve de vigilance avec les conserves maison et les boîtes à lunch.

Surveillance gouvernementale et bilans

Afin d’assurer la salubrité des aliments, le gouvernement effectue une surveillance des produits alimentaires consommés au Québec. 

Consultez les plans de surveillance en place et les bilans : 

Plan de surveillance des produits alimentaires québécois Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.  : Plan de surveillance mis en œuvre pour assurer la salubrité des aliments offerts à la consommation sur le territoire québécois. Ce plan quinquennal porte sur les dangers liés à la chimie et à la microbiologie des aliments. 

Plan de surveillance des contaminants dans les produits alimentaires vendus au Québec – Bilan sommaire de gestion 2011-2016 Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. : Analyses effectuées afin de vérifier l’efficacité des mesures visant à assurer le respect de la réglementation sur la contamination chimique et microbiologique. 

Plan de surveillance des contaminants chimiques dans les aliments vendus au Québec –  Bilan mi-annuel de 2013-2014 Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.  : Résultats obtenus à mi-parcours de la deuxième année du plan de surveillance mis en œuvre pour assurer la salubrité des aliments offerts à la consommation sur le territoire québécois. Il porte sur les dangers liés à la chimie et à la microbiologie des aliments. 

Plan de surveillance des contaminants chimiques dans les aliments vendus au Québec – Rapport 2013-2014 Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. : troisième année de la mise en œuvre du plan de surveillance quinquennal pour assurer la salubrité des aliments offerts à la consommation sur le territoire québécois. Il porte sur les dangers liés à la chimie et à la microbiologie des aliments. 

Plan de surveillance des résidus de pesticides dans les fruits et légumes frais vendus au Québec 2016-2017 Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. : résultats des prélèvements qui ont été effectués entre le 1er avril 2016 et le 31 mars 2017. Plusieurs aliments sous surveillance ont été sélectionnés parmi la liste des douze aliments les plus susceptibles de contenir des résidus de pesticides. 

Profil de contamination des aliments d’appellation biologique 2016-2018 Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.  : Analyse préliminaire du profil de contamination des produits d’appellation biologique. 

Procédure d’intervention de la Direction générale de la santé animale et de l’inspection des aliments et de la Ville de Montréal concernant les toxi-infections alimentaires Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. : procédures d’intervention mises en place avec la collaboration des partenaires des différents paliers gouvernementaux.