Aussi appelés noix de pin ou pignoles, les pignons sont de petites graines tirées de la pomme de pin parasol.

Cet aliment renferme beaucoup d’huile. Il est très nutritif, mais il rancit rapidement. Son goût rappelle celui de l’amande, en plus prononcé.

Consommation et effets secondaires

On consomme souvent les pignons de pin naturels ou dorés à la poêle. Ils peuvent être incorporés dans les pâtisseries, les pâtes alimentaires, le riz, le pesto, la salade et plusieurs autres mets.

Après la consommation de pignons de pin, certaines personnes peuvent éprouver des effets secondaires comme une altération du goût. Ce phénomène survient le lendemain de la consommation ou dans les jours qui suivent. Il dure en moyenne jusqu’à une semaine.

Il s’agit principalement de dysgueusie, c’est-à-dire une altération provoquant un goût amer et métallique dans la bouche. Cette distorsion du goût disparaît spontanément. Le problème se manifeste particulièrement après la consommation de pignons importés d’Asie, plus précisément de la Chine ou de la Corée.

Hormis l’altération du goût, cet aliment ne présente aucun danger pour la santé.

Conservation des pignons de pin

Les pignons de pin se détériorent rapidement. Il vaut mieux les acheter en petites quantités et les utiliser rapidement.

Dans un contenant hermétique, à l’abri de la lumière, de la chaleur et de l’humidité, les pignons de pin peuvent être conservés de deux à trois semaines. Au réfrigérateur, ils se conserveront jusqu’à trois mois, et jusqu’à neuf mois au congélateur.