Description

Le cannabis est une drogue produite à partir de la plante du même nom. Le cannabis peut se présenter sous différentes formes :

  • cannabis séché;
  • haschich;
  • huile de haschich;
  • extrait de concentré de tétrahydrocannabinol (THC).

Il existe aussi les cannabinoïdes de synthèse, qui sont des molécules synthétiques qui imitent les effets du cannabis.

Le cannabis est composé de plus de 500 substances différentes, dont les deux principaux ingrédients actifs sont :

  • le THC;
  • le cannabidiol (CBD).

Pour plus d’information sur la composition du cannabis, consultez la page Description et composition Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. du site Encadrement du cannabis au Québec.

Appellations courantesApparence Particularités
Marijuana
  • Pot
  • Cannabis
  • Mari
  • Marijane
  • Herbe
  • TH
  • Weed
  • Joint
  • Bat
  • Billot
  • Pétard
  • Ganja
  • Skunk
  • Kush
  • Feuilles, tiges ou fleurs séchées

 

La marijuana peut être fumée telle quelle. Elle est parfois mélangée à du tabac.
Elle peut être roulée pour former une cigarette qu’on appelle aussi « joint », fumée à la pipe ou intégrée dans des recettes de muffins, de gâteaux, etc.
Sa fumée dégage une forte odeur.

Haschich
  • Hasch
  • Cube
  • Dime
  • Bag
  • Chocolat
  • Kif
  • Résine visqueuse séchée de la plante du cannabis, de couleur beige, brune ou noire.
  • Le haschich se vend sous forme de petits cubes compacts.

Le haschich vendu sur le marché noir est souvent mélangé (coupé) avec d’autres substances : henné, cire à chaussures, cire à chandelle, goudron.
Il peut être chauffé sur des couteaux. Toutefois, il est généralement émietté et fumé comme la marijuana.

Huile de haschich 
  • Résine
  • Hasch liquide
  • Huile épaisse provenant de la marijuana ou du haschich
  • De couleur noire, vert foncé, brun rouge ou jaune

L’huile de haschich est généralement déposée sur une cigarette ou mélangée à du tabac, puis fumée.
Elle est plus puissante que les autres produits du cannabis, car elle contient plus de THC.

Extraits concentrés de THC
  • BHO
  • Honey
  • Oil
  • Dabs
  • Shatter
  • Budder
  • Wax
  • Cire
  • Pâte

Ces extraits sont beaucoup plus puissants que les autres formes de cannabis, car ils contiennent plus de THC.

Cannabinoïdes de synthèse
  • Spice
  • K2
  • Encens
  • Dream
  • Feuilles séchées
  • Huile

Les cannabinoïdes de synthèse sont des molécules synthétiques qui imitent les effets du cannabis. Ils peuvent toutefois être plus forts puisque leurs éléments actifs sont généralement plus puissants que ceux du cannabis.

Les cannabinoïdes de synthèse que l’on retrouve sur le marché noir sont habituellement produits en laboratoire clandestin. Il est conseillé de ne pas en consommer.

À noter que certains cannabinoïdes de synthèse peuvent avoir le statut de médicaments qui doivent être prescrits par un médecin.

Effets du cannabis

Le cannabis peut provoquer les effets suivants :

  • sensation de bien-être;
  • impression de calme et de relaxation;
  • tendance à parler plus que d’habitude ou envie spontanée de rire;
  • augmentation de la confiance en soi;
  • changements dans les perceptions (par exemple : les couleurs sont plus éclatantes, les sons plus distincts);
  • impression d’être plus ouvert d’esprit, créatif et imaginatif;
  • distorsion du temps (le temps passe plus lentement), de l’espace, de l’image de soi;
  • fausse impression de pouvoir s’acquitter plus facilement d’une tâche complexe ou d’une responsabilité importante;
  • diminution de l’attention et de la concentration;
  • diminution de la mémoire à court et à moyen terme;
  • diminution de la capacité de jugement;
  • gonflement des vaisseaux sanguins (par exemple : yeux rouges);
  • augmentation de l’appétit;
  • assèchement de la bouche et de la gorge;
  • somnolence;
  • augmentation du rythme cardiaque;
  • un ralentissement du temps de réaction.

La durée des effets du cannabis peut varier beaucoup d’une personne à l’autre. Elle dépend aussi de la quantité de cannabis consommée de même que du mode de consommation (inhalation, ingestion). Pour en savoir plus sur ce qui influence les effets, consultez la page Effets d’une drogue sur une personne.

Pour plus d’information, consultez la page Effets du cannabis Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. du site Encadrement du cannabis au Québec.

Risques liés à la consommation de cannabis et conséquences possibles

Troubles cognitifs chez les consommateurs réguliers

Pour les consommateurs réguliers de fortes quantités de cannabis (5 joints ou plus par semaine), il est possible d’observer :

  • une diminution de la mémoire (immédiate et retardée), de l’attention et de la concentration;
  • une baisse de la capacité à organiser, à intégrer et à traiter des informations complexes.

Certains troubles cognitifs peuvent persister quelques semaines après l’arrêt de consommation, mais ils sont réversibles même chez les grands consommateurs.

Troubles cognitifs chez les adolescents

Pour les adolescents, une consommation élevée et à un âge précoce peut nuire au développement du cerveau. Il est conseillé d’en consommer le moins possible pendant cette période, particulièrement avant 16 ans.

Risques pour la santé mentale

La consommation de cannabis comporte des risques pour la santé mentale. Elle peut provoquer :

  • des symptômes dépressifs;
  • de l’anxiété;
  • des symptômes psychotiques, comme des hallucinations ou des idées paranoïdes (dans la majorité des cas, ces symptômes sont limités à la période d’intoxication et cessent d’eux-mêmes).

Pour plus d’information sur les conséquences possibles de la consommation de cannabis sur la santé mentale, consultez la page Risques de la consommation de cannabis sur la santé Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. du site Encadrement du cannabis au Québec.

Effets sur le système respiratoire

La consommation de cannabis peut avoir des conséquences sur le système respiratoire. Un joint de cannabis contient jusqu’à 50 % plus de goudron qu’une cigarette de marque populaire. Les gens qui fument du cannabis en respirent habituellement la fumée profondément. Fumer un joint de cannabis peut donc être aussi nocif que fumer de 4 à 10 cigarettes. La consommation de cannabis augmente aussi les risques de crises d’emphysème ou d’asthme chez les personnes atteintes de ces maladies.

Risque de développer une dépendance

La dépendance se définit comme un état d’adaptation résultant de l’usage d’une ou de plusieurs substances qui créent des besoins physiques ou psychologiques. Le risque de développer une dépendance au cannabis est estimé à :

  • 9 % chez tous les utilisateurs;
  • 17 % chez les consommateurs initiés pendant l’adolescence;
  • 25 % à 50 % chez les usagers quotidiens.

Pour en savoir plus, consultez la section Dépendance de la page Problèmes liés à la consommation d’alcool ou de drogues et la page Risques de la consommation de cannabis sur la santé Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. du site Encadrement du cannabis au Québec.

Risques pendant la grossesse ou l’allaitement

Le THC consommé par la mère se retrouve dans le placenta et dans le lait maternel. Il est donc préférable de s’abstenir de consommer du cannabis et ses produits dérivés ou de s’exposer à sa fumée secondaire pendant la grossesse et la période d’allaitement. Pour plus d’information, consultez la page Risques de la consommation de cannabis pour la santé Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. du site Encadrement du cannabis au Québec.

Conséquences possibles du cannabis sur la conduite

La consommation de cannabis a des effets qui peuvent nuire à la conduite d’un véhicule :

  • augmentation du temps de réaction;
  • diminution de l’attention;
  • diminution du suivi de trajectoire;
  • diminution de la capacité à bien percevoir l’environnement;
  • diminution de la vigilance;
  • problèmes de coordination;
  • diminution de la capacité de jugement.

Conduire sous l’effet du cannabis augmente les risques d’avoir un accident de la route. De plus, conduire un véhicule sous l’effet de drogues comme le cannabis est illégal et peut être détecté par les policiers. Pour en savoir plus sur ces risques, consultez la page Risques de la conduite automobile sous l'effet du cannabis Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. du site Encadrement du cannabis au Québec.