Description des opioïdes

Les opioïdes sont des substances naturelles ou fabriquées en laboratoire. Ces substances sont appelées « psychoactives », car elles agissent dans les zones du cerveau responsables du contrôle de la douleur. Les opioïdes produisent un effet analgésique et peuvent provoquer de l’euphorie. Un mauvais usage des opioïdes peut comporter des risques pour la santé.

Un grand nombre de personnes a recours aux opioïdes pour leurs propriétés analgésiques. Lorsqu’ils sont utilisés tels que prescrits par le médecin, et sous les conseils d’un pharmacien, les opioïdes ont des effets bénéfiques. Ils peuvent aider à soulager la douleur liée à différents problèmes de santé temporaires ou chroniques (exemple : le cancer).

Voici quelques opioïdes médicamenteux :

  • l’oxycodone;
  • la morphine;
  • l’hydromorphone;
  • le fentanyl;
  • la codéine;
  • la méthadone.

D’autres personnes utilisent les opioïdes pour leur effet euphorique. Souvent, elles se procurent les opioïdes sur le marché noir et peuvent en faire une consommation inappropriée. De plus, certains opioïdes trouvés sur le marché noir, telle l’héroïne, proviennent de laboratoires clandestins qui n’assurent pas la qualité du produit.

Modes de consommation

Les opioïdes peuvent être consommés :

  • par voie orale;
  • par inhalation par le nez ou la bouche;
  • par injection;
  • par la peau (timbre transdermique);
  • par voie rectale.

Risques pour la santé

Risques liés aux opioïdes prescrits

Les opioïdes, même ceux prescrits par un médecin, peuvent comporter des risques pour la santé s’ils sont utilisés de manière inadéquate. Les risques principaux sont la dépendance et la surdose.

Limiter les risques

Vous pouvez limiter les risques liés à l’usage des opioïdes prescrits en prenant les précautions suivantes :

  • Évitez les mélanges avec de l'alcool ou d'autres drogues;
  • Respectez toujours la posologie. Si vous n’arrivez plus à respecter votre posologie, parlez en à votre médecin. Vous pouvez aussi en parler de manière anonyme et confidentielle en tout temps en contactant Drogue : Aide et Référence Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. :
  • Conservez les médicaments opioïdes dans leur emballage d’origine pour en connaître la nature et les directives de consommation.
  • Rangez les opioïdes dans un endroit difficile d’accès, hors de la portée des enfants et des adolescents.
  • Rapportez à la pharmacie tous les médicaments opioïdes périmés ou non utilisés afin d’éviter un mauvais usage. Pour éviter de nuire à l’environnement et à la santé humaines, ne jetez pas les médicaments dans les toilettes ni dans le lavabo.

Risques liés aux opioïdes du marché noir

Les risques associés aux opioïdes obtenus sur le marché noir sont élevés puisque la composition exacte de ces substances n’est jamais connue. Une personne qui en consomme de façon régulière ou occasionnelle risque donc de se retrouver en état de surdose accidentelle, et ce, même sans en avoir consommé de façon excessive. Une surdose survient lorsque le corps ne peut plus supporter la consommation d’une substance toxique.

Pour diminuer les risques associés à une surdose lors de la consommation d’opioïdes obtenus sur le marché noir, voici quelques précautions à prendre :

  • Évitez de consommer des drogues lorsque vous êtes seul.
  • Informez toujours au moins une personne de ce que vous consommez. Si vous choisissez de consommer seul, informez une personne par téléphone.
  • Avertissez un ami, un proche ou un voisin si vous ressentez de la somnolence, de la fatigue ou de la difficulté à parler ou à gérer les effets de la drogue. Évitez de vous isoler.
  • Coupez vos doses et attendez d’en ressentir les effets avant de consommer de nouveau.
  • Prenez votre temps entre les doses.
  • Si vous choisissez de consommer en groupe, prenez vos doses à des intervalles différents et idéalement, ayez un chaperon (une personne qui ne consomme pas) qui est apte à intervenir en cas de surdose.
  • Utilisez les services d’injection supervisée.
  • Analysez vos substances avec les bandelettes de détection de fentanyl avant de les consommer. Ces bandelettes sont offertes gratuitement par certains organismes en réduction des méfaits.
  • Sachez reconnaître les signes et symptômes d’une surdose et ayez toujours en main une trousse de naloxone, un antidote aux surdoses d’opioïdes. Plus d’une trousse pourrait être nécessaire. Pour obtenir cet antidote, consultez la page Trouver une ressource offrant de la naloxone Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Consommation de drogues et contamination par des opioïdes

En consommant des drogues, prenez ces précautions :

  • Il est préférable d’éviter les mélanges.
  • L’usage d’opioïdes est particulièrement risqué s’ils sont consommés avec d’autres dépresseurs comme l’alcool, le GHB ou les benzodiazépines. Si vous choisissez de consommer ces substances, diminuez vos doses et attendez d’en ressentir les effets avant de consommer de nouveau.
  • Certaines drogues risquent d’être mélangées ou coupées avec des opioïdes. Lors de la consommation de drogues, comme les amphétamines, la cocaïne ou encore la MDMA (ecstasy), il est important de demeurer vigilant même s’il ne s’agit pas d’opioïdes.
  • Lorsque vous consommez sur les lieux d’un festival, demandez aux responsables de l’organisation si une tente de réduction des méfaits est présente. Dans ces tentes, des intervenants pourront répondre à vos questions et vous fournir des trousses de naloxone et possiblement des bandelettes de détection de fentanyl. Assurez-vous de trouver l’emplacement de cette tente ou d’une tente offrant des services médicaux et, en cas de surdose, n’hésitez pas à demander de l’aide.

Surdose d’opioïdes

Signes et symptômes

Une personne est possiblement en situation de surdose d’opioïdes si, après en avoir consommés volontairement ou pas, elle présente les signes et symptômes suivants :

  • elle ne réagit pas au bruit;
  • elle ne réagit pas à la douleur en la pinçant, par exemple, ou en frottant sa peau vis-à-vis le sternum;
  • elle a une respiration difficile ou ronflante, ou elle ne respire pas du tout.

Si une personne est en situation de surdose, vous devez intervenir rapidement.

Facteurs de risque

Certaines personnes ont plus de risque de faire une surdose d’opioïdes, celles qui :

  • ont reçu des soins médicaux récents pour intoxication/surdose d’opioïdes;
  • consomment de l’héroïne ou des opioïdes non médicaux;
  • reçoivent de fortes doses d’opiacés sur ordonnance;
  • sont sous traitement de méthadone;
  • ont connu de la dépendance aux opioïdes;
  • ont connu de la dépendance aux opioïdes et sortent d’une période d’abstinence obligatoire (hospitalisation, sortie de prison etc.) ou d'un programme de désintoxication;
  • consomment des opioïdes et sont aux prises avec une autre condition médicale sérieuse;
  • consomment des opioïdes en même temps que d’autres drogues, de l’alcool ou des benzodiazépines.

Porter secours à une personne en situation de surdose d’opioïdes

Une surdose constitue une urgence médicale. Si vous soupçonnez qu’une personne est en situation de surdose, vous devez intervenir rapidement. Pour savoir comment procéder, consultez la page Secourir une personne en possible surdose d’opioïdes.

Dépendance aux opioïdes

Plus une personne consomme des opioïdes, plus elle risque de devenir dépendante à ces substances. Lors d’une utilisation régulière d’opioïdes, une tolérance s’installe et la personne pourrait vouloir en consommer souvent et augmenter ses doses pour ressentir les mêmes effets que les premières fois. La consommation à long terme peut ainsi causer une dépendance physique et psychologique.

Traitement de la dépendance

Le traitement de la dépendance aux opioïdes comprend habituellement la combinaison d’un traitement médicamenteux de la dépendance (buprénorphine ou méthadone) et du soutien psychosocial.

Le traitement de la dépendance aux opioïdes :

  • empêche l’apparition de symptômes de sevrage;
  • diminue le besoin persistant de consommer;
  • réduit l’effet des opioïdes, sans produire d’effet d’euphorie.

Trouver une ressource d’aide

Pour plus d’information sur les opioïdes et connaître les ressources qui donnent accès au traitement de la dépendance aux opioïdes, contactez :