La grippe pourrait vous fragiliser. Même vacciné contre la COVID-19!
La grippe pourrait vous fragiliser. Même vacciné contre la COVID-19!
  1. Accueil  
  2. Santé  
  3. Conseils et prévention  
  4. Vaccination  
  5. Programme de vaccination contre la grippe

Programme de vaccination contre la grippe

Vaccination contre la grippe en contexte de COVID-19

Si vous présentez de la fièvre ou tout autre symptôme de la COVID-19 ou si vous avez reçu une consigne d’isolement de la Santé publique en raison de la COVID-19, vous devrez reporter la vaccination. Le vaccin de la grippe n’aggrave pas les symptômes de la COVID-19 en cas d’infection.

Vous pouvez recevoir le vaccin contre la grippe et le vaccin contre la COVID-19 au cours de la même séance de vaccination. Pour en savoir plus, consultez Vaccination contre la grippe et vaccination contre la COVID-19.

Qui peut se faire vacciner

La vaccination contre la grippe est recommandée et offerte gratuitement aux personnes qui ont plus de risque de présenter des complications :

  • les enfants de 6 mois à 17 ans atteints de certaines maladies chroniques;
  • les adultes ayant certaines maladies chroniques (incluant les femmes enceintes, quel que soit le stade de leur grossesse);
  • les femmes enceintes aux 2e et 3e trimestres de leur grossesse;
  • les personnes âgées de 75 ans et plus.

Afin de diminuer les risques de contamination, la vaccination est aussi offerte gratuitement :

  • aux proches qui habitent sous le même toit qu’un enfant de moins de 6 mois ou qu’une personne à risque élevé d'hospitalisation ou de décès ainsi qu'à leurs aidants naturels;
  • aux travailleurs de la santé.

La vaccination est également gratuite pour les personnes suivantes :

  • les enfants de 6 à 23 mois en bonne santé;
  • les personnes âgées de 60 à 74 ans en bonne santé.

Si vous ne faites pas partie des personnes admissibles à la vaccination gratuite, vous pouvez également recevoir le vaccin dans une clinique de vaccination de votre choix (clinique privée ou pharmacie). Comme les frais peuvent varier, contactez la clinique choisie pour connaître le coût exigé.

Prise de rendez-vous pour se faire vacciner

Si vous faites partie du groupe de personnes admissibles à la vaccination gratuite contre la grippe, vous pouvez prendre un rendez-vous en ligne.

Prendre un rendez-vous

Il est également possible de prendre rendez-vous en appelant au 1 877 644‑4545 (du lundi au vendredi, de 8 h à 20 h et de 8 h 30 à 16 h 30 le samedi, le dimanche et les jours fériés).

Si vous êtes dans la région du Nunavik, appelez votre Centre de santé Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.. Si vous êtes dans la région des Terres-Cries-de-la-Baie-James, visitez le site Web du Conseil Cri de la santé et des services sociaux de la Baie James Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre..

Conseils avant de vous faire vacciner

  • Si vous avez déjà eu des effets secondaires importants après avoir reçu un vaccin contre la grippe, consultez votre médecin ou une infirmière avant de vous faire vacciner. Ces personnes pourront évaluer les risques et les avantages de la vaccination en fonction de votre âge et de votre état de santé.
  • Si vous désirez faire vacciner votre enfant, consultez la section Vaccination des enfants contre la grippe pour bien vous informer à ce sujet.
  • Si vous ne vous sentez pas bien le jour de votre vaccination, consultez la section Conditions de report de la vaccination pour savoir si vous devez ou non retarder votre vaccination.

Maladies chroniques reconnues dans le cadre du programme

La personne atteinte d’une des maladies chroniques ci-dessous peut être vaccinée gratuitement puisque sa maladie la rend plus vulnérable aux complications de la grippe.

  • Troubles cardiaques ou pulmonaires chroniques assez graves pour nécessiter un suivi médical régulier ou des soins hospitaliers, entre autres :
    • dysplasie broncho-pulmonaire;
    • fibrose kystique;
    • maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC);
    • emphysème;
    • asthme.
  • États chroniques tels que :
    • diabète ou autres troubles métaboliques chroniques;
    • troubles hépatiques, y compris la cirrhose;
    • troubles rénaux;
    • troubles hématologiques, y compris l’hémoglobinopathie;
    • cancer;
    • déficits immunitaires, y compris l’infection par le VIH;
    • immunosuppression causée par la radiothérapie, la chimiothérapie ou des médicaments antirejet (greffe).
  • Conditions médicales qui peuvent affecter la capacité d’expulser des sécrétions respiratoires et la capacité d’avaler, entre autres :
    • troubles cognitifs;
    • lésions médullaires;
    • troubles convulsifs;
    • troubles neuromusculaires;
    • obésité morbide.

À propos du programme de vaccination

Le Programme de vaccination contre la grippe offre gratuitement la vaccination aux personnes qui ont le plus de risques de présenter de graves complications de la grippe. Le programme a pour but de réduire les hospitalisations et la mortalité chez les personnes les plus à risque. Il ne vise donc pas à prévenir tous les cas de grippe.

Chez les personnes à risque, la grippe peut causer, par exemple, des difficultés respiratoires, une pneumonie ou même la mort. Le traitement de ces complications peut nécessiter un séjour à l’hôpital de plusieurs jours, voire plusieurs semaines, et mener à une perte d’autonomie chez certaines personnes âgées.

Chaque année, une campagne de vaccination a lieu dans le cadre du programme. La prochaine campagne de vaccination contre la grippe débute le 1er novembre 2021.

Coût

Le vaccin contre la grippe est offert gratuitement aux personnes admissibles. Le programme n’offre pas de possibilité de remboursement. Si vous êtes une personne à risque et voulez bénéficier du vaccin gratuit, vous pouvez prendre un rendez-vous en ligne.

Changements apportés au Programme

Les experts québécois en immunisation ont analysé les données provenant, entre autres, d’études québécoises récentes sur le nombre d’hospitalisations et de décès associés à la grippe. Les données actuelles sur l’efficacité du vaccin et l’impact possible de la vaccination répétée ont également été considérées. Selon leurs analyses, les experts ont conclu que ces 2 groupes ne sont pas plus à risque d’hospitalisation et de décès associés à la grippe que le reste de la population québécoise en bonne santé :

  • les enfants âgés de 6 à 23 mois en bonne santé;
  • les personnes âgées de 60 à 74 ans en bonne santé.

Jusqu’à maintenant, ces personnes étaient considérées plus à risque, alors que leur risque est comparable au reste de la population québécoise en bonne santé. Seules les personnes atteintes de certaines maladies chroniques dans ces 2 groupes sont plus à risque de complications graves.

La recommandation de vacciner les enfants âgés de 6 à 23 mois en bonne santé était basée sur des données d’hospitalisation d’une saison particulièrement sévère. En excluant les enfants avec maladies chroniques du nombre d’hospitalisations, les données montrent que très peu de ces enfants ont été hospitalisés en raison de la grippe et les décès sont exceptionnels. Par ailleurs, seul 1 enfant sur 5 recevait le vaccin contre la grippe, ce qui laisse penser que la vaccination contre la grippe est peu acceptée par les parents ou les professionnels de la santé, sans compter que plusieurs pays ne recommandent pas la vaccination dans ce groupe d’âge.

De même, les données actuelles ne permettent pas de mettre en évidence un risque plus élevé de complications chez les personnes âgées de 60 à 74 ans en bonne santé. Le nombre d’hospitalisations et de décès est beaucoup plus faible chez ce groupe que chez les personnes atteintes de maladies chroniques du même âge.

Les experts ont donc recommandé de revoir le Programme de vaccination contre la grippe pour concentrer les efforts sur les personnes à risque élevé d’hospitalisation ou de décès ainsi qu’à celles qui en prennent soin.

Même si le risque d’hospitalisation et de décès associé à la grippe est faible pour les enfants âgés de 6 à 23 mois en bonne santé et les personnes âgées de 60 à 74 ans en bonne santé, ces personnes pourront se faire vacciner gratuitement contre la grippe cette année, si elles le souhaitent.

Dernière mise à jour : 13 octobre 2021

Avis

L’information contenue sur le site ne remplace en aucun cas l’avis d’une ressource professionnelle de la santé. Si vous avez des questions concernant votre état de santé, consultez une ressource professionnelle.

Évaluation de page

L’information sur cette page vous a-t-elle été utile?

Des questions ou besoin de renseignements?

Communiquez avec Services Québec