En raison de l’évolution récente de la situation épidémiologique, tout le Québec, sauf les Terres-Cries-de-la-Baie-James et le Nunavik, se retrouvent en alerte maximale (zone rouge) du 9 janvier au 8 février 2021 inclusivement.

Mesures en vigueur

Visiteurs à domicile (maison et chalet) à l’intérieur ou à l’extérieur

Interdits :

  • visiteurs d’une autre adresse

Acceptés :

  • un seul visiteur d’une autre adresse pour les personnes seules (il est demandé de toujours recevoir la même personne afin de limiter les contacts sociaux)
  • une personne proche aidante
  • personnes offrant service ou soutien
  • main-d’œuvre pour travaux prévus

Rassemblements privés à l’intérieur ou à l’extérieur

Interdits

Couvre-feu

Dès samedi le 9 janvier, un couvre-feu sera désormais en vigueur. Entre 20 heures et 5 heures du matin, il sera interdit à quiconque de se trouver hors de son lieu de résidence ou du terrain de celle-ci, hormis dans le cas d’exceptions.

Exceptions permises :

  • Une personne dont la présence est essentielle sur les lieux de son travail ou qui doit assurer le transport des biens nécessaires à la poursuite des activités de son entreprise;
  • Une personne qui se rend dans une pharmacie pour obtenir des médicaments ou des produits pharmaceutiques, hygiéniques ou sanitaires;
  • Une personne qui doit se rendre à l’hôpital ou à la clinique, chez le dentiste, l’optométriste, ou en revenir;
  • Une personne qui doit se rendre au chevet d’un parent malade ou blessé;
  • Un étudiant qui doit participer à un cours du soir en présentiel ou à un laboratoire dans une école reconnue;
  • Un parent qui doit reconduire ses enfants chez l’autre parent qui en a la garde;
  • Une personne qui, pour se rendre à sa destination à la suite de son trajet, doit prendre un autobus assurant un service interrégional ou interprovincial, un train, un avion ou un navire assurant le service de traverse de Matane Baie-Comeau-Godbout, Harrington Harbour-Chevery, Rivière Saint‑Augustin ou Île d’Entrée-Cap-aux-Meules ou le service de desserte maritime de l’Île‑de‑la‑Madeleine ou de l’Île d’Anticosti et de la Basse‑Côte‑Nord du réseau de la Société des traversiers du Québec;
  • Une personne qui doit sortir pour que son chien puisse faire « ses besoins », dans un rayon maximal d’un kilomètre autour de sa résidence ou de ce qui en tient lieu;
  • Une personne qui se déplace pour se conformer à un jugement rendu par un tribunal, pour répondre à une assignation à comparaître devant un tribunal ou pour permettre l’exercice des droits de garde ou d’accès parentaux;
  • Une personne qui doit accompagner une autre personne incapable de conduire pour se rendre à un rendez-vous médical;
  • Un parent qui doit accompagner un enfant malade à l’hôpital;
  • Une personne qui se déplace pour faire un don de sang à Héma-Québec;
  • Un parent qui doit aller reconduire son adolescent à son travail.

Les policiers continueront d’assurer le respect des mesures sanitaires et pourront intervenir si une personne se trouve à l’extérieur de sa résidence lors des heures non permises. Les contrevenants s’exposent à des amendes de 1 000 $ à 6 000 $ s’ils ne sont pas en mesure de justifier adéquatement la raison de leur sortie. Les jeunes de 14 ans et plus sont passibles de recevoir une amende de 500 $.

Afin de permettre aux personnes qui se déplacent durant le couvre-feu en raison de leur travail de démontrer facilement la nécessité de leur déplacement, les employeurs sont invités à télécharger, à remplir et à signer le formulaire Attestation de l’employeur – Déplacement durant le couvre-feu décrété par le gouvernement du Québec.

Télécharger l'attestation

Aide et ressources en cas de violence conjugale

Le confinement et le couvre-feu ne doivent pas empêcher une victime de violence conjugale de quitter un milieu où elle se sent en danger. Si vous êtes victime ou si vous connaissez une victime de violence conjugale, de l’aide et des ressources sont disponibles pour vous.

Pour connaître l’aide et les ressources disponibles, consultez la page Violence conjugale.

Services de garde éducatifs à l’enfance (garderies) et services à la famille

Tous les services de garde peuvent recevoir 100 % du nombre maximal d’enfants indiqué à leur permis.

Les services de garde en milieu familial peuvent recevoir le nombre régulier d’enfants indiqué à leur reconnaissance en vigueur.

Les services de garde éducatifs à l’enfance seront fermés seulement en cas d’éclosion dans l’établissement, déclarée par les autorités de santé publique.

La fréquentation des services de garde est facultative. L’enfant ne peut pas perdre sa place même s’il ne fréquente pas le service de garde. Les frais de garde restent en vigueur et doivent être assumés par les parents, que leur enfant fréquente ou non le service.

Les organismes communautaires Famille et les haltes-garderies communautaires peuvent demeurer ouverts, mais uniquement pour les besoins d’urgence.

Pour leur part, les centres de pédiatrie sociale en communauté peuvent continuer d’offrir tous leurs services.

Déplacements entre les régions et les villes

Non recommandés (sauf déplacements essentiels, étudiants, travailleurs, garde partagée, transport de marchandises).

Enseignement préscolaire et primaire

Les élèves du préscolaire et du primaire retourneront en classe le 11 janvier, selon le calendrier scolaire de leur école.

Un seul groupe-classe stable, en tout temps, sans mesure de distanciation.

Distance de 2 mètres entre les élèves de groupes-classe stables différents. Distance de 2 mètres entre les élèves et le personnel. Lorsque ce n'est pas possible, port de l'équipement de protection individuelle (ÉPI) requis pour le personnel. Port d’un couvre-visage par tous les élèves en tout temps dans les corridors et les aires communes. Port du masque de procédure obligatoire pour le personnel. Port du couvre-visage en classe obligatoire pour les élèves de 5e et 6e année.

Les élèves du préscolaire n’ont pas à porter le couvre-visage.

Activités parascolaires suspendues.

Sorties scolaires et activités interscolaires suspendues.

Projets pédagogiques particuliers maintenus en groupe-classe stable. Si impossible, une distanciation de 2 mètres doit être maintenue en tout temps entre les élèves ne provenant pas du même groupe-classe stable et les règles sanitaires doivent être rigoureusement observées.

Prêt et location des locaux scolaires suspendus sauf pour le service de garde et pour les mandataires de projets pédagogiques particuliers.

Port du masque de procédure (ou chirurgical) pour tout le personnel scolaire en tout temps dans les aires communes intérieures et extérieures.

Visiteurs à l’école réduits au minimum.

Services de garde scolaire organisés dans le respect des groupes-classe stables ou instauration de sous-groupes respectant la distanciation physique.

Repas du midi avec les élèves provenant d'un groupe-classe stable.

Enseignement secondaire

Les élèves du secondaire demeureront à la maison et les services éducatifs à distance, selon l’horaire habituel, seront offerts jusqu’au 15 janvier 2021 inclusivement, selon le calendrier scolaire de leur école. Retour en classe à partir du 18 janvier 2021.

Port d’un masque de procédure par tous les élèves en tout temps dans l’école et sur le terrain de l'école. Port du masque de procédure obligatoire pour le personnel dans toutes les aires communes, sauf en classe si la distance de 2 mètres avec les élèves est maintenue. Deux masques de procédure seront distribués quotidiennement aux élèves et enseignants. Activités parascolaires suspendues.

Sorties scolaires et activités interscolaires suspendues.

Projets pédagogiques particuliers maintenus en groupe-classe stable. Si impossible, une distanciation de 2 mètres doit être maintenue en tout temps entre les élèves ne provenant pas du même groupe-classe stable et les règles sanitaires doivent être rigoureusement observées.

Prêt et location des locaux scolaires suspendus.

Port du masque de procédure pour tout le personnel scolaire en tout temps dans les aires communes intérieures et extérieures.

Visiteurs à l’école réduits au minimum.

Repas du midi avec le groupe-classe stable.

Présence en classe un jour sur deux pour les élèves de 3e, 4e et 5e secondaire. Elle ne s’applique pas aux élèves handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage qui fréquentent une école spécialisée, une classe spéciale ou le Parcours de formation axée sur l’emploi.

Cours à option se déroulant dans le respect de la distanciation physique de 2 mètres lorsque les élèves ne proviennent pas du même groupe-classe stable ou cours à distance.

Éducation des adultes et formation professionnelle

Retour en classe à partir du 18 janvier 2021.

Port du masque de procédure obligatoire en tout temps dans l’école et sur le terrain de l’école, pour tous les élèves. Distanciation physique de 2 mètres en tout temps entre les élèves et les enseignants. S'il est impossible de le faire, les élèves et les enseignants doivent se doter d’équipement de protection individuel (ÉPI). 

Port du masque de procédure en tout temps pour le personnel, sauf en classe, où ils doivent maintenir une distance de 2 mètres avec leurs élèves.

Privilégier la formation à distance pour les programmes d’études s’y prêtant le mieux.

Stages et laboratoires maintenus.

Présence physique en classe priorisée pour les élèves à risque de décrochage ou à besoins particuliers.

Activités parascolaires et sorties éducatives suspendues.

Enseignement supérieur

Activités d’enseignement offertes à distance, à l’exception de celles dont la présence est nécessaire à l’acquisition ou à l’évaluation des connaissances prévues au programme d’études. Consulter la liste des activités en présence permises.

Stages et laboratoires maintenus, dans le respect des consignes sanitaires des milieux de stage. Les activités de recherche se déroulent à distance lorsque l’objet d’études et le matériel utilisé le permettent.

Services aux étudiants maintenus à distance ou en téléconsultation, à l’exception des situations qui requièrent la présence de l’étudiant sur le campus (ex. : aide psychologique).

Bibliothèques ouvertes uniquement pour l’utilisation du comptoir de prêts et l’accès à des espaces de travail individuels.

Activités socioculturelles en présence suspendues.

Respect des consignes qui concernent des services et activités qui se trouvent sur les campus (ex. : aires de restauration, bars, salles de spectacle, infrastructures sportives).

Loisir et sport

Les déplacements en provenance ou en direction d’une zone rouge ne sont pas recommandés.

Les activités de loisir et de sport extérieures réalisées en pratique libre dans le respect des consignes sanitaires sont autorisées (ex. : marche, ski de fond, patinage). Elles devront désormais se limiter à la pratique individuelle ou avec les occupants d’une même résidence privée. Une personne qui habite seule peut également faire une activité extérieure avec une autre personne, peu importe si cette dernière habite seule ou non. Il est toutefois recommandé que ce soit toujours la même personne. Une distance minimale de 2 mètres doit également être maintenue en tout temps.

Les stations de ski alpin demeureront ouvertes, mais celles offrant du ski de soirée devront cesser leurs activités à 19 h 30 jusqu’au 8 février inclusivement, et ce, pour respecter le couvre‑feu en vigueur.

Dans les lieux extérieurs à accès contrôlé, une gestion de l’achalandage doit être effectuée.

Dans les lieux extérieurs à accès libre, la capacité d’accueil doit être indiquée, de même qu’un rappel des consignes sanitaires.

Les activités de loisir et de sport intérieures seront interdites à compter du 9 janvier 2021, à l’exception des cours d’éducation physique et des programmes particuliers en contexte scolaire, de l’entraînement des athlètes identifiés et des sports professionnels qui ont déjà reçu une autorisation des autorités de santé publique.

CHSLD, RI de 20 personnes et plus qui accueillent des aînés et résidences privées pour aînés (RPA)

Consulter la page Mesures applicables dans les CHSLD, RI et RPA pour connaître les mesures qui s’appliquent aux différentes situations.

Visites à des fins humanitaires autorisées.

Visites de personnes proches aidantes :

  • 1 personne proche aidante connue par jour ;
  • 2 personnes proches aidantes maximum différentes pourront être identifiées par l’usager ou résident afin d’avoir accès au milieu de vie durant la période de confinement.

Fermeture des commerces non prioritaires

Les commerces considérés comme non prioritaires doivent fermer leurs portes jusqu’au 8 février 2021. Ceux ayant l’autorisation d’exercer leurs activités doivent quant à eux offrir seulement des biens et services considérés comme essentiels.

La cueillette à la porte sera toutefois permise. Ainsi, il sera possible d’acheter un produit en ligne et de le faire livrer ou d’aller le chercher sur place, sans entrer dans le commerce, en respectant les consignes sanitaires.

À compter du 9 janvier, afin de s’arrimer avec le couvre-feu de 20 h, tous les commerces devront fermer leurs portes au plus tard à 19 h 30.

Durant la période de couvre-feu, les pharmacies et les stations-service demeureront ouvertes selon leur horaire habituel. Les pharmacies ne pourront vendre que des médicaments et des produits essentiels comme des produits pharmaceutiques, hygiéniques ou sanitaires. Les stations-service ne pourront vendre que de la nourriture, des breuvages non alcoolisés, de l’essence et des produits pour véhicules routiers. Les stations-service ne sont pas donc autorisées à vendre du tabac et des produits alcoolisés durant la période du couvre-feu.

Manufacturier et construction

Réduction des activités au minimum nécessaire pour assurer la réalisation des engagements. Obligation de télétravail lorsque possible et ajustement des quarts de travail pour limiter les présences sur les sites de production et de construction au même moment.

La Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) intensifiera ses interventions dans les milieux de travail afin de s’assurer du respecter des consignes sanitaires.

Espaces à bureau

Dans toutes les régions, le télétravail est obligatoire pour les personnes qui travaillent dans les bureaux du 17 décembre 2020 au 8 février 2021 inclusivement, à l’exception des travailleurs dont la présence est jugée nécessaire par l’employeur pour la poursuite des activités de l’organisation, qu’elle soit publique ou privée.

Restaurants

Salles à manger fermées

Livraison, mets pour emporter et commandes à l’auto seulement. Durant la période de couvre-feu, seule la livraison demeurera possible

Bars, brasseries, tavernes, casinos

Fermés

Microbrasseries et les distilleries, fermés uniquement pour leurs services de consommation sur place de nourriture ou de boisson

Activités organisées dans un endroit public

Interdites, sauf pour les funérailles (maximum de 25 personnes excluant les travailleurs de l’entreprise de services funéraires et les bénévoles dans le bâtiment ou à l’extérieur de celui-ci, et tenue obligatoire d’un registre des présences). De plus, aucune nourriture et alcool ne peut être servi.

Les manifestations demeurent permises, mais le port du masque ou du couvre-visage est obligatoire en tout temps

Auditoires et audiences dans un lieu public intérieur

Salles de spectacle, cinémas, théâtres, et musées fermés

Bibliothèques ouvertes pour les comptoirs de prêts et les espaces de travail

Soins personnels et esthétiques

Fermeture des services jusqu’au 8 février 2021

Saunas et spas fermés, à l’exception des soins de massothérapie qui y sont dispensés

Services professionnels et de santé en cabinet privé

Ouverts seulement pour les services nécessitant une présence en personne

Organismes communautaires

Maintien des services.

Les rencontres de groupes en personnes, comme les rencontres des Alcooliques anonymes, sont autorisées à se tenir avec un maximum de 25 participants et dans le respect des consignes sanitaires en vigueur. Les organisateurs doivent prévoir la documentation nécessaire pour les participants et les employés si les rencontres exigent un déplacement pendant les heures du couvre-feu. Dans la mesure du possible, l’horaire des rencontres devrait être adapté afin de tenir compte des heures de couvre-feu.

Autres mesures applicables à long terme

Interventions policières accrues

Rapports d’infraction et amendes pour le non-respect des mesures